Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fantômes et sortilèges - Theodore Sturgeon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
Tango's
Invité





MessagePosté le: Lun Fév 16, 2015 8:40 am    Sujet du message: Fantômes et sortilèges - Theodore Sturgeon Répondre en citant

http://images.noosfere.org/couv/m/masqfant204.jpg Le Masque Fantastique 1978

----------------
- Sommaire -
----------------

    - Préface Marianne LECONTE,
    - Le « Bouffon caratique » (Shottle Bop - 1941)
    - La Hantise (The Haunt - 1941)
    - Les Mains de Bianca (Bianca's Hands - 1974)
    - La Cargaison (Cargo - 1940)
    - Pas de quoi perdre la tête (Derm Fool - 1940)
    - L'Ombre d'une chance (Ghost of a Chance / The Green-Eyed Monster - 1943)
    - La Cafarde (Blabbermouth - 1947)
    - Ci-gît Syzygie (It Wasn't Syzygy - 1948)




----------------------------
- Résumé de l'éditeur -
----------------------------

"Pas besoin de croire aux fantômes pour en avoir peur — c'est bien connu. Pas besoin non plus de se rendre dans des demeures obscures, au fin fond des campagnes, pour en rencontrer. De nos jours, les fantômes et les spectres nous entourent de partout et ils sont l'ingéniosité même. Et, quand ils veulent mettre le monde quotidien sens dessus dessous, ils savent parfaitement comment s'y prendre. Théodore Sturgeon, lui, n'ignore ni comment, ni où, ni quand ils peuvent surgir. Avec les huit contes réunis dans ce volume, il nous montre qu'un grand écrivain de la science-fiction moderne est également capable, par le biais du fantastique, de distiller le frisson et l'épouvante, jusqu'à mettre malicieusement en question toutes les certitudes du réel.


----------------------------
- Ce que j'en ai pensé -
----------------------------

Fantômes et sortilèges est un recueil de nouvelles fantastiques. La totalité de ces textes sont issus de la jeunesse de Theodore Sturgeon et furent écrit bien avant les succès de « Cristal qui songe » et de « les plus qu'humains ».
La préface de Marianne Leconte nous narre la passion de l'auteur pour les films d'épouvantes. On imagine assez facilement ces vieux films en noir et blanc des années 30 avec des effets très limités. Il faudrait que je me renseigne un peu plus sur lui pour savoir si ce sont réellement ses premiers écrits ou bien s'il en fait d'autre.

Je découvre une nouvelle facette de Theodore Sturgeon ici avec ces textes sur le fantastique. Bien qu'il ait la vingtaine, j'ai trouvé une certaine maturité notamment dans « le bouffon caratique » qui, d'ailleurs, se révèle être l'un des meilleurs textes de cet ouvrage. Dans cette nouvelle nous avons un homme, un paumé, à qui l'on lui donne une fiole magique qui permet de lui donner un mystérieux pouvoir (un talent dans le texte). Il peut communiquer avec les esprits et leur venir en aide. Une joli histoire prenante. Une belle performance pour cette nouvelle parut en 1940.
« la hantise », nous narre un jeune homme qui veut séduire une jolie demoiselle en l'invitant dans une maison hantée (pas sûr que ce soit la meilleure solution). L'ensemble du récit est décevant.
« Les mains de Bianca » je suis passé complètement au travers, je n'ai jamais réussi à m'imprégner de l'histoire et d'y rentrer.
Theodore Sturgeon fut docker dans sa jeunesse et à écrit notamment Killdozer. « Cargo » est encore un titre inspiré de son parcours professionnel. L'action se déroule sur un bateau (logique) – je pense même durant la seconde guerre mondiale d'après ce que j'ai compris) – où un phénomène mystérieux se produit. On aurait pu penser qu'il s'agit d'une histoire de vaisseau fantôme, mais non l'auteur s'est dirigé vers l'une des légendes marines. Un bon texte dans l'ensemble, un peu trop technique à mon goût.
Dans la nouvelle suivante (« Pas de quoi perdre la tête »), nous avons le droit à un sortilège particulier. Suite à une morsure de serpent, une jeune femme mû périodiquement. Son amant est également touché par ce fléau. Il travaille pour trouver un remède. L'auteur distille une histoire distrayante en lui ajoutant de l'humour : pas plus emballé que ça.
Imaginons qu'un fantôme extrêmement jaloux tombe amoureux d'une jeune femme mais que celle-ci ne ressente rien. Que se passerait-il ? Et bien c'est ce qu'il est raconté dans « l'ombre d'une chance ». Voilà enfin un titre intéressant. Le fantôme essaye de repousser par tous les moyens les avances des autres hommes. La vie de la jeune femme devient un véritable enfer. Une nouvelle intéressante qui aurait pu être encore meilleur si le fantôme avait été plus travaillé et présent.
Je trouve que l'avant dernière nouvelle (« La cafarde ») a vraiment très mal vieillit dans le style littéraire. Là, c'est essentiellement la fin que j'ai préféré à l'ensemble du récit.
Le voyage avec les spectres de Theodore Sturgeon s'achève avec « Ici-gît Syzygie ». C'est un peu une parabole avec la vie sentimentale de l'écrivain. Je n'ai pas été emballé plus que ça bien que le dénouement finale soit à la hauteur avec de bonnes argumentations.

J'ai trop de respect pour feu Thedore Sturgeon pour critiquer cet ouvrage mineur. Le masque fantastique nous a proposé des textes de faibles qualités, non pas littéraire, mais émotionnel. Les frissons tant attendus lorsque j'ai trouvé ses livres se sont vites estompés. Il y a fort à parier qu'il m'en donnera dans d'autres lectures. Un rendez-vous manqué avec Fantômes et sortilèges.
Revenir en haut de page
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2671
Localisation: Great North

MessagePosté le: Lun Fév 16, 2015 1:05 pm    Sujet du message: Re: Fantômes et sortilèges - Theodore Sturgeon Répondre en citant

Tango's a écrit:
<
« Les mains de Bianca » je suis passé complètement au travers, je n'ai jamais réussi à m'imprégner de l'histoire et d'y rentrer.
.


Ma préférée du recueil , un hommage manifeste à Bérénice de Poe.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168587 / 0