Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les larmes du dragon - Dean Koontz

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
Tango's
Invité





MessagePosté le: Dim Mar 15, 2015 10:48 am    Sujet du message: Les larmes du dragon - Dean Koontz Répondre en citant

http://images.noosfere.org/couv/p/pocket09182-1999.jpg Titre original : Dragon Tears, 1993
Différentes éditions : FRANCE LOISIRS (1997), PLON (1996), POCKET (1998 <- celle que j'ai, 1999)

--- Résumé de l'éditeur ---

" Quand l'ombre se peuple d'étranges créatures...

Pour le policier de Los Angeles, Harry Lyon, et sa coéquipière Connie, le tueur auquel ils se trouvent confrontés au restaurant n'est qu'un avant-goût du cauchemar qui les attend.
L'après-midi même, un improbable clochard, aux allures de possédé, annonce à Harry qu'il va mourir avant l'aube, puis se désintègre sous ses yeux.
Tout cela ressemble trop à une hallucination ou à un mauvais rêve pour qu'il arrive vraiment à y croire. Et pourtant...

Né en 1945, Dean Koontz s'affirme comme le plus professionnel et le plus exigeant des auteurs de suspense. « Une porte sur l'hiver », « La nuit des cafards » et « Fièvre de glace » ont fait de lui une superstar de la littérature de terreur. Il vit aujoud'hui en Californie.


--- Ce que j'en ai pensé ---

Dean Koontz, c'est l'assurance de lire un livre facile, quelque soit les multiples genres dont s'est essayé – bien que son genre de prédilection soit le thriller. D'ailleurs, on a bien tendance à lui coller le fantastique à la peau. Pourtant mes deux dernières lecture avec lui ont été fâcheuse. Tout d'abord avec « la nuit des cafards », pas mauvais en soit, mais je l'ai trouvé comme un air de déjà vu, et « Les étrangers » bien trop soporifique et trop lourd – lecture que j'ai abandonné d'ailleurs, comme quoi même un Koontz peut-être très mauvais et à jeter.
Histoire de compléter sa bibliographie, j'entame avec peu d'ambition « les larmes du dragon », mais j'espère être surpris.
Hé bien quelle surprise ! Qu'ils sont rares ses livres aussi explosifs ! Lui qui nous à habitué à thriller avec des romances de trentenaires. Le fait que l'on assimile Dean Koontz et horreur m'a toujours fait sourire. Pourtant « Les larmes du dragon » est bel et bien un livre horrifique et fantastique. Je me demande encore si c'est bien lui qu'il la écrit ? Lui qui reste très commercial.
Au programme nous avons une magnifique filature entre deux policiers et un cinglé armé de grenade. La grande originalité vient du fait qu'ils communiquent (la policière et le malfrat) à coup de titres d'Elvis Presley. Puis nous avons un homme-rat, un clochard, au pouvoir surnaturel. Allez, c'est loin d'être terminé. Nous avons un chien intelligent, pas le fameux Golden Retriever (« Chasse à mort », « La dernière porte », « Spectres »,…), mais un simple corniaud dont on suit les pensées. Bref, il nous gâte le californien.
« Les larmes du dragons » est une œuvre Majeure tout comme « La maison interdite ». Je vous l'ai dit : un Koontz bien trop rare. C'est bien lui qui l'a écrit ?
En cours de route, nous apprenons un peu plus de ce mystérieux clochard, surnommé désormais Tic-tac, dont les pouvoirs sont bien plus important qu'au premier abord. Il a fixé un ultimatum au super flic. Le policier dispose encore d'une nuit – qui sera très mouvementé – pour sauver sa peau. C'est certain à l'aube, l'homme-rat le tuera.
Koontz nous gratifie d'un panel de personnages attachants. Pour commencer le duo de flics, un homme et une femme, des trentenaires, mais pas de romance comme il nous en a abreuvé tout au long de sa carrière. Ces deux flics sont opposés. D'un côté, l'homme est méticuleux et prévisible, très terre-à-terre. De l'autre, la femme qui elle agit par réflexes. À l'hôpital, une femme énuclée gît dans son lit. Elle divague et a peur. Bien évidemment, il y a d'autres personnages intéressant.
L'auteur déplore également les années '90 et nous berce de ces horreurs. Il nous narre des événements tragiques qui secouent l'Amérique entière.
Je qualifierais ce livre d'OVNI dans sa bibliographie beaucoup trop axé thriller sentimentale à mon goût. Ce livre est une réussite et j'ai trouvé beaucoup de ressemblance avec un autre de ses chefs-d'œuvres « La maison Interdite » sans jamais le surpasser.
Revenir en haut de page
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164987 / 0