Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Rhinocéros - Ionesco

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Théâtre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 3 ]
A la folie
33%
 33%  [ 2 ]
Pas du tout
16%
 16%  [ 1 ]
Total des votes : 6

Auteur Message
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4268
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2006 5:47 pm    Sujet du message: Rhinocéros - Ionesco Répondre en citant

Dans cette pièce de théâtre, les humains se transforment les uns après les autres en rhinocéros, semant la panique dans la ville et chez les hommes qui se terrent dans leur appartement…
Délicieusement absurde.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2006 5:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

déplacé en théatre *Wink*
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maere



Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 104

MessagePosté le: Dim Avr 16, 2006 6:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais pas du tout aimé cette pièce quand je l'ai lue pour la première fois. J'avais rien compris... Puis en l'analysant en classe la prof nous l'avais présentée comme une métaphore de la montée du nazisme. Tout à coup c'est devenu magnifique.A lire absolument.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5089
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Avr 17, 2006 7:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Maere a écrit:
J'avais pas du tout aimé cette pièce quand je l'ai lue pour la première fois. J'avais rien compris... Puis en l'analysant en classe la prof nous l'avais présentée comme une métaphore de la montée du nazisme. Tout à coup c'est devenu magnifique.
J'ai détesté cette pièce, mais je ne l'avais pas non plus lu sous le jour d'une métaphore de la montée du nazisme. Cela semble en effet raisonnable.
Peut-être devrais-je faire un autre essai ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Lun Avr 17, 2006 8:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Suis également tentée par un nouvel essai *Mr. Green* même si je n'avais pas détesté je ne l'avais pas vu sous ce jour. C'était il y a longtemps j'étais jeune et naïve et je le suis toujours un peu (naïve :s)
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Kaelindra



Inscrit le: 14 Avr 2006
Messages: 17
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Avr 18, 2006 5:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai assez aimé, d'ailleurs j'ai lu cette pièce en sachant à quoi elle correspondait (montée du nazisme).
Mais du même auteur j'ai largement préféré La Cantatrice Chauve
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Jeu Avr 20, 2006 4:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai du la lire l'an dernier, pour le français. En fait, en cours on avait étudié un extrait : c'était chiant à mourir. Mais quand j'ai lu la pièce dans son ensemble, sous l'éclairage de la métaphore du nazisme, j'ai pris conscience de sa dimension. Je trouve que Ionesco montre très bien comment les gens basculent dans le totalitarisme, et c'est vrai que pour moi ça restera une lecture marquante que je ne cesserai de recommander.
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Maere



Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 104

MessagePosté le: Jeu Avr 20, 2006 10:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est effectivement une pièce qui a plusieurs niveaux de lecture. Au premier degré je l'avais trouvée assez imbuvable, mais en tant que métaphore, je dois dire que c'est très réussi. Jamais avant je n'avais réalisé à quel point ne pas comprendre le propos d'un auteur peut gâcher la lecture!En réalité, Rhinocéros est une très belle fable sur la condition d'être humain, la bêtise des foules, et l'absurdité de l'existence en général...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Lun Avr 24, 2006 5:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait. Mais je la trouve très pessimiste, par contre. Enfin je pense qu'il est nécessaire de la replacer dans son contexte, à savoir, en pleine guerre froide peu de temps après la 2nde guerre mondiale (moins de 20 ans )
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Jeu Avr 27, 2006 11:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il faut vraiment que je relise cette pièce.
Je l'avais étudié en classe (3ème ?), je n'avais rien compris et j'avais détesté.
Je ne me rappelle pas qu'on nous ait parlé de la métaphore du nazisme, d'ailleurs...
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Ven Avr 28, 2006 8:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Dans ce cas, il n'est pas étonnant que tu n'ai pas compris l'intérêt du livre...
De toutes façons je pense que c'est un peu jeune, la 3ème, pour comprendre toute sa dimension. C'est plutôt de niveau lycée je pense.
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Ven Juin 15, 2007 8:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime beaucoup ce que j'ai pû lire de Ionesco, en ce qui concerne le théâtre de l'absurde.
La cantatrice chauve est un pur régal à mes yeux. Et j'ai aussi beaucoup apprécié Rhinocéros:
Les situations décalées, dialogues surréalistes, souvent absurde au possible, ne pouvant que pousser à sourire. Sans pour autant avoir lu la pièce sous la métaphore du nazisme (J'avais vu ça plutôt comme la métaphore d'une pensée unique et d'un formatge social), je l'ai trouvé rythmée (Les conversations où les protagonistes ne disent qu'une seule phrase, souvent courte, se répondant de façon presque instinctive, ne fait que renforcer l'absurdité des dialogues et le rythme de la scène-Mais cela semble commun au théâtre de l'absurde chez Ionesco-) et très bien menée, basculant d'un comique absurde, au premier acte, à un drame absurde dans la suite.

Pour ceux qui ne connaissent pas Ionesco, un petit extrait assez caractéristique:

(La scène se déroule à la terrasse d'un café, non loin de la place d'un petit village. Jean soutient que le rhinocéros qu'ils viennent de voir passer est asiatique car unicornu; Béranger soutient que c'est impossible d'affirmer cela. Le logicien intervient pour une démonstration de logique..)

le logicien:
En effet, il se peut que depuis tout à l'heure le rhinocéros ait perdu une de ses cornes, et que celui de tout de suite soit celui de tout à l'heure.

Béranger:
Je comprends, mais...

Le vieux monsieur, interrompant Béranger.
N'interrompez pas.

Le logicien:
Il se peut aussi que deux rhinocéros à deux cornes aient perdu tous les deux une de leurs cornes.

le vieux monsieur:
C'est possible.

le patron:
Oui, c'est possible

l'épicier:
Pourquoi pas!

Béranger:
Oui, toutefois...

le vieux monsieur, à Béranger:
N'interrompez pas.

le logicien:
Si vous pouviez prouver avoir vu la première fois un rhginocéros à une corne, qu'il fût asiatique ou africain...

le vieux monsieur:
Asiatique ou africain...

le logicien:
...la seconde fois, un rhinocéros à deux cornes...

le vieux monsieur
A deux cornes!

le logicien
...qu'il fût, peut importe, africain ou asiatique...

l'épicier:
Africain ou asiatique...

le logicien
, continuant sa démonstration:
...A ce moment là, nous pourrions conclure que nous avons affaire à deux rhinocéros différents, car il est peu probable qu'une deuxième corne puisse pousser en quelques minutes, de façon visible, sur le nez d'un rhinocéros...

le vieux monsieur:
C'est peu probable.

le logicien, enchanté de son raisonnement:
...cela fait d'un rhinocéros asiatique ou africain...

le vieux monsieur:
Asiatique ou africain.

le logicien:
...Un rhinocéros africain ou asiatique.
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Ven Juin 15, 2007 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cet extrait qui me donne vraiment envie de relire la pièce *Very Happy*
La prochaine fois que je vais chez mes parents, j'essaye de la retrouver.
*va s'acheter une pelle et une pioche en prévision des fouilles*
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
myriade



Inscrit le: 07 Juin 2007
Messages: 83
Localisation: entre terre et mer

MessagePosté le: Ven Juin 15, 2007 3:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je recommande pour ceux qui apprécient Ionesco " Fragments d'un journal intime" : l'auteur effectivement par bribes y livre sa vision du monde, ses angoisses entres autres celle très précoce vis à vis de la mort.
D'ailleurs, une de mes pièces préférées est le très cynique " le Roi se meurt" où encore une fois transparaissent les hantises de Ionesco sur la fin de vie.
_________________
Veni vidi vici
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Sam Juin 16, 2007 10:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

myriade a écrit:
Je recommande pour ceux qui apprécient Ionesco " Fragments d'un journal intime" : l'auteur effectivement par bribes y livre sa vision du monde, ses angoisses entres autres celle très précoce vis à vis de la mort.
D'ailleurs, une de mes pièces préférées est le très cynique " le Roi se meurt" où encore une fois transparaissent les hantises de Ionesco sur la fin de vie.

C'est noté *Smile*
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nox



Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 16

MessagePosté le: Mer Oct 21, 2009 7:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, même au premier degré, je trouve cette pièce sublime.
La pièce fourmille de dialogues comme celui que L a cité ; à chaque fois que je relis la pièce, à certaines scènes, je meurs de rire.
Par exemple, la scène ou tout le monde dit "Oh, un rhinocéros !", tandis que Bérenger se lève et dit "Oh, Daisy !"

Mais il est vrai que le génie tient dans la métaphore et les connotations.
En tout cas, j'adore.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2258
Localisation: ouest

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 12:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant



si je donne le genre, ça ne va pas tenir 10 minutes, alors j'attends un peu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je sais pas comment tu as fait ton coup lily mais tu t'es carrément plantée de topic *Mr. Green*
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5089
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 6:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Serait-ce "Rhinoceros" ???? *Rire nerveux*
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 6:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mais oui, tu as raison Soleil !!! Encore une fois je n'ai pas la même couverture alors je n'y ai même pas pensé, quelle idiote !!

Moi j'ai celle ci :

_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5089
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 6:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

aussi moches les unes que les autres ;-(
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 6:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bouhhh, c'est même pas vrai *Laughing*
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2258
Localisation: ouest

MessagePosté le: Ven Avr 15, 2011 7:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ah ouais je comprends mieux maintenant ! ^^
je voulais proposée cette image et puis j'ai eu un doute et j'ai vérifié si on ne l'avait pas déjà faite et bingo !
alors j'ai voulu effacer mon post, mais il était plus là, et je me suis dit que c'était un bug qui tombait bien !

suis désolée et trop nulle !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2294
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Avr 17, 2011 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bien joué, Lily! *Laughing*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Mer Avr 20, 2011 9:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Au fait, vous savez qu'il existe une nouvelle ?
Même titre, même auteur.
Revenir en haut de page
Tybalt



Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 885
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim Juin 25, 2017 12:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais étudié cette pièce pendant ma scolarité (au collège ou au lycée, je ne sais plus, mais pas avant la 3e) et je crois qu'on nous avait parlé de ses différentes lectures possibles, en particulier en tant qu'allégorie politique de la montée d'un régime totalitaire, parce que je l'avais vue sous cet angle... et j'avais été très marqué par cette pièce. Très inquiétante, tout en contenant des scènes très drôles, elle a une grande puissance esthétique grâce au thème de la métamorphose en bête féroce sur scène, et en même temps elle donne beaucoup à réfléchir. Du grand Ionesco.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2294
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Ven Aoû 25, 2017 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est une pièce riche, effectivement, que l'on peut aisément rapprocher de la Peste de Camus, puisqu'on retrouve la même métaphore.

C'est ce que je préfère de Ionesco.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2295
Localisation: Great North

MessagePosté le: Sam Aoû 26, 2017 12:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
C'est une pièce riche, effectivement, que l'on peut aisément rapprocher de la Peste de Camus, puisqu'on retrouve la même métaphore.


Pas mal de très bons bouquins ont cette approche de la montée des régimes totalitaires, mes préférés sont Alamut de Vladimir Bartol et La plaie de Nathalie Henneberg.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Théâtre Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 131057 / 0