Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L'Océan au bout du chemin - Neil Gaiman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 1 ]
A la folie
50%
 50%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5090
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Jan 30, 2015 1:40 pm    Sujet du message: L'Océan au bout du chemin - Neil Gaiman Répondre en citant


Parution : VO 2013 / VF 2014
314 pages


Revenant sur les lieux de son enfance à l'occasion d'un décès, un homme d'une cinquantaine d'années part faire un petit tour en solitaire. Remontant la route menant à son ancienne maison, il se retrouve sans l'avoir vraiment décidé "au bout du chemin" : la ferme des Hempstock. Il se rappelle vaguement avoir été ami avec la fillette qui habitait là, Lettie, avant que celle-ci ne parte définitivement à l'étranger. Assis au bord de la petite mare qui se trouve à proximité, et dont son amie affirmait qu'il s'agissait d'un Océan, ses souvenirs lui reviennent peu à peu.

Âgé de sept ans, il a en effet vécu une expérience fantastique parfaitement improbable en compagnie de Lettie, de quelques années plus âgée que lui. Lettie n'était pas une enfant ordinaire : de même que sa mère et sa grand-mère, les seules autres habitantes de leur ferme, elle disposait de pouvoirs spéciaux. La ferme était là depuis toujours ; les trois femmes aussi... Le jeune garçon fût entraîné par hasard dans des événements si terribles (impliquant notamment un monstre venu d'ailleurs) qu'il faillit y laisser la vie.

Dans ce court roman, on retrouve des thèmes chers à Neil Gaiman : l'enfance, les peurs, les univers différents et leurs créatures, bref une certaine ambiance que l'on retrouvait déjà dans de précédents ouvrages. Pour autant, on n'a aucune sensation de déjà lu avec ce conte moderne très prenant.
Le récit est fait à la première personne par l'ami de Lettie. Ce narrateur anonyme (ou alors j'ai raté l'endroit où on le nommait ?) est adulte, mais nous présente les choses telles qu'il les a vécues et ressenties enfant, avec sa vision innocente et naïve d'alors. C'est un personnage bien travaillé, qui est sympathique et touchant dans ses malheurs.

L'histoire en elle-même ne surprend guère le lecteur, le menant très naturellement à travers les enchaînements successifs de situations de plus en plus angoissantes. Malgré ce, on reste pris par le récit jusqu'à la fin.
Pour ma part, j'ai particulièrement aimé comment la fin nous ramène au début, expliquant comment des événements aussi traumatisants ont pu être ainsi oubliés...

Ce livre très bien écrit et plein d'émotion peut être lu par des enfants à partir d'une dizaine d'années, qui prendront plaisir à s'identifier au jeune héros, mais saura plaire également aux adultes qui en apprécieront la profondeur.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5707
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Fév 02, 2015 4:55 pm    Sujet du message: Re: L'Océan au bout du chemin - Neil Gaiman Répondre en citant

Soleil* a écrit:
Ce livre très bien écrit et plein d'émotion peut être lu par des enfants à partir d'une dizaine d'années, qui prendront plaisir à s'identifier au jeune héros, mais saura plaire également aux adultes qui en apprécieront la profondeur.

A déplacer en Jeunesse, donc ? *Wink*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5090
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Fév 03, 2015 9:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai hésité.
Je pense que l'auteur ne le voyait pas comme un livre jeunesse, et l'éditeur non plus.
Mais c'est court, accessible et avec de jeunes héros, donc ça peut séduire les enfants. Comme "Coraline", qu'on a classé en jeunesse !
Déplace si tu veux !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5707
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Fév 04, 2015 11:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ben Coraline, c'est du Jeunesse...
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lambertine



Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 52
Localisation: A Lammermoor en Hamerland

MessagePosté le: Ven Juil 14, 2017 5:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je sis en train de le lire et... euh... c’est du Jeunesse, ce truc ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 947
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Mar Juil 18, 2017 6:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

pourquoi je m'obstine a fureter sur le coin alors que j''ai une PAL gigantesque?
et voila! encore un livre réservé a ma Médiathèque *Smile*
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
lambertine



Inscrit le: 05 Juil 2007
Messages: 52
Localisation: A Lammermoor en Hamerland

MessagePosté le: Mer Aoû 16, 2017 7:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré. Mais pour moi ce n'est pas du "jeunesse" du tout, même si le héros a sept ans dans le corps du récit. C'est à la fois nostalgique, poétique, horrifique. Plus fantastique que fantasy. Et bourré de réflexions sur la vie, la mort, les rêves, la mémoire. C'est l'histoire d'un homme mûr qui e souvient d'un épisode particulièrement étrange et terrifiant de son enfance, de sa rencontre avec l'Autre Monde, bien plus que celle d'un petit garçon.
(Je ne dis pas que des grands enfants ne peuvent pas le lire. Juste que ça ne me semble pas écrit pour eux, que certains passages peuvent être rebutants, qu'il y a une sorte de détachement dans l'écriture qui "écarte" le lecteur de l'histoire)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2294
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Aoû 17, 2017 3:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien aimé ce court roman (novella?) qui réutilise tout un imaginaire propre à l'enfance. Le narrateur replonge dans ses souvenirs dans lesquels il ne parvient pas à départager rêve et réalité. Il est submergé par les souvenirs qui mêlent tout.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Brindargent



Inscrit le: 20 Déc 2015
Messages: 61

MessagePosté le: Ven Aoû 25, 2017 2:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'avais beaucoup aimé aussi. Mais je suis une inconditionnelle de Gaiman. Et pour moi non plus, ce n'est pas de la littérature jeunesse.
D'ailleurs, c'est encore une invention des éditeurs, ça, la littérature jeunesse!
Alors, sous prétexte que l'histoire concerne des enfants, qu'ils en sont les héros, on va mettre le roman en jeunesse?
Quid de Ça de Stephen King ou de Nouvelle histoire de Mouchette de Bernanos? Les héros sont jeunes aussi, l'histoire de Bernanos est relativement courte, mais je ne classerais pas ces romans en jeunesse, même si ça intéresse les enfants.
Je crois que les éditeurs nous en content.....
_________________
http://leslecturesdasmoderolle.blogspot.fr/

Daisypath Vacation tickers
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 131109 / 0