Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Série] Lady Helen - Alison Goodman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5124
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Sep 06, 2016 8:33 am    Sujet du message: [Série] Lady Helen - Alison Goodman Répondre en citant

Tome 1 : Le Club des mauvais jours

Lady Helen est une jeune fille de la haute société anglaise, qui s'apprête à vivre sa première Saison, sous la Régence anglaise au XIXème siècle. Sa mère, décédée depuis plusieurs années, a été accusée de trahison, ce qui a fait scandale. C'est pourquoi son tuteur, l'oncle chez qui elle est élevée, lui impose un comportement très strict, pour faire oublier la sombre réputation attachée depuis à la famille. Mais qu'importe ! Helen est belle, vive, intelligente, elle dispose d'une dot fort conséquente : elle n'aura aucun mal à trouver un mari.

Alors qu'elle attend d'être présentée à la Reine, lady Helen fait la connaissance d'un cousin éloigné, lord Carlston, un homme ténébreux que la bonne société évite : on dit qu'il a assassiné son épouse... Et voilà que le malotru lui subtilise habilement la miniature représentant sa mère qu'elle avait amenée ! Elle ne peut pas se plaindre puisque cet objet représentant une traîtresse n'aurait jamais dû être amené à la Cour. Mais elle n'en pense pas moins et invite le comte à lui rendre visite le lendemain, au grand désespoir de sa tante qui ne veut pas qu'elle le fréquente.

La vie jusque là ordinaire de la jeune femme va dès lors prendre un tour inattendu. Lord Carlston lui révèle qu'à l'instar de sa mère, elle possède des dons qui sont en train de se réveiller. A ce titre, elle est invitée à rejoindre un groupe de gens regroupés au sein d'une organisation gouvernementale secrète appelée le Club des mauvais jours ; ils luttent contre des démons, les Abuseurs, qui sont des milliers alors que les Vigilants - les personnes qui peuvent les combattre - ne sont qu'une petite poignée. Les Abuseurs pompent l'énergie humaine, et vont parfois jusqu'à commettre des meurtres sanglants. Lady Helen va t'elle plonger dans cet univers de lutte et de ténèbres, ou préférer continuer sa vie facile de jeune fille bien comme il faut ?

Voici un roman très sympa pour tous les amateurs de dentelle et de crinolines. L'auteure Alison Goodman avoue être intéressée par l'Angleterre du XIXème siècle et elle a soigné les moindres détails de l'ouvrage pour nous proposer un décor le plus juste possible. Elle a été jusqu'à se faire confectionner une garde-robe telle que celles que l'on avait à l'époque, pour bien appréhender les techniques d'habillement, les contraintes pour se déplacer ainsi vêtue, etc. ! Et effectivement, on découvre au fil des pages maints petits détails sur la vie de l'époque, c'est très vivant et intéressant.

L'intrigue en elle-même est plus classique, avec une jeune fille qui se découvre des dons exceptionnels et apprend qu'elle est destinée à sauver son pays. Les démons contre lesquels elle doit lutter sont infiltrés dans toutes les classes de la société et sont difficiles à repérer, ce qui rend le travail particulièrement dangereux. Mais il lui faut aussi se méfier de ses soit-disant nouveaux amis : les membres du Club des mauvais jours la manipulent et lui cachent des informations, et il lui faudra démêler le vrai du faux. Sans compter que lord Carlston, malgré son côté dur et autoritaire, est également très séduisant, même si lady Helen sait qu'elle ne doit pas succomber à cet homme qui n'est clairement pas pour elle !

Secrets et intrigues, danger, combats contre des créatures démoniques, bals et promenades, début de romance et amitié, tout y est pour que les jeunes gens se plongent avec délice dans cet univers délicieusement suranné. Voilà une série qui commence vraiment bien et qui je pense fera son chemin !


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5124
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Nov 07, 2017 3:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tome 2 : Le Pacte des mauvais jours

Après les événements fracassants du bal donné chez son oncle, lady Helen a coupé les ponts avec sa famille. Elle partage désormais le quotidien d'une poignée de membres du Club des mauvais jours, qui lutte contre les odieuses actions des Abuseurs. En tant que Vigilante, elle sera amenée à se battre en première ligne, elle doit donc compléter sa formation au plus vite : Cela va des aptitudes au combat à la faculté de se déguiser efficacement en homme pour avoir accès à des endroits qu'une dame se devrait d'éviter.
Impossible cependant de se couper complètement des contraintes sociales : Même à Brigthon, la station balnéaire préférée de la noblesse anglaise de l'époque, son rang lui impose de participer à des bals et autres activités mondaines. Impossible donc d'éviter de rencontrer le duc de Selburn, qu'elle avait promis d'épouser avant de se rétracter sans explication (faute de pouvoir lui parler de ses activités occultes...). Le duc, habitué à obtenir ce qu'il veut, est bien décidé à découvrir ce que lui cache sa belle et à la reconquérir. Il entend également la protéger de l'influence de lord Carlston, ignorant qu'il s'agit du nouveau mentor d'Helen. Les deux hommes se vouent une haine réciproque, et Helen se trouve prise entre les deux...
Hélas, ce ne sont pas ses seuls problèmes ! Elle se voit confier une mission confidentielle, et se retrouve bientôt empêtrée dans les secrets, sans savoir comment se sortir d'une situation intenable !

Le premier tome de cette série était excellent, mais celui-ci est simplement encore meilleur. Comme on connait déjà le contexte et les personnages, le récit démarre tambour battant et l'action ne s'arrête guère. A chaque page, lady Helen plonge plus profondément dans les ennuis, sa situation s'aggravant de jour en jour sans que l'on ne devine la moindre issue. Au point qu'à mi-ouvrage, on se demande bien comment elle va pouvoir s'en sortir. Heureusement, Alison Goodman a bien imaginé son coup et réussit à redresser la situation à grands renforts de révélations surprenantes et de rebondissements inattendus. Ouf ! Pour autant, on est loin d'avoir encore toutes les réponses aux mystères soulevés jusqu'ici.

On retrouve avec plaisir les personnages rencontrés précédemment. Lady Helen, malgré son éducation de jeune fille bien comme il faut, est décidée à tout faire, affronter tous les dangers, pour mettre honorablement ses dons nouvellement découverts au service de son pays. Elle n'a pas froid aux yeux et ne baisse pas les bras malgré les difficultés.
Lady Helen combat autant qu'elle peut son attirance pour lord Carlston, mais sous son apparence froide celui-ci bout du même feu qu'elle, leur proximité créant des étincelles. Pourtant, il ne peuvent être ensemble, ce qui fait tout le sel de leurs relations. Le dénouement va laisser nos deux héros dans une situation encore plus inextricable qu'avant, si c'est possible.
Les personnages secondaires sont bien campés. S'ils ne brillent pas par leurs nuances, ils forment cependant un entourage intéressant pour enrichir le récit.

Il faut noter que l'ouvrage est toujours aussi bien documenté. Au gré des différentes péripéties, l'auteure nous régale d'informations et anecdotes sur l'Angleterre du XIXème siècle, c'est vraiment agréable et intéressant.

Bref, c'est un livre que j'ai dévoré, un récit prenant et fort sympathique. J'attends avec impatience de découvrir la fin de la trilogie !


Chronique réalisée pour Les Chroniques de l'Imaginaire.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Jeunesse Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 132531 / 0