Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Dernier refuge avant la nuit - Gwen Edelman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

vous avez aimé
un peu
0%
 0%  [ 0 ]
beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
à la folie
0%
 0%  [ 0 ]
pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
clarabelle



Inscrit le: 26 Jan 2004
Messages: 730

MessagePosté le: Lun Oct 18, 2004 9:24 am    Sujet du message: Dernier refuge avant la nuit - Gwen Edelman Répondre en citant

Un bon livre, malgré toutL'ambiance générale s'avérant assez lugubre et sordide, "Dernier refuge avant la nuit" sauve tout de même son épingle du jeu par son écriture assez limpide et simple. Premier roman d'une auteure américaine, l'histoire met en lumière la difficulté de survivre à l'Holocauste à travers le portrait d'un auteur dramaturge viennois, Joseph Kruger. Son portrait est dessiné par le souvenir d'un ancien amour, Kitter Jacobs, qui se rend à Amsterdam pour ses obsèques, par un temps neigeux. Dans le train, Kitty se rappelle sa rencontre avec cet homme plus vieux de presque trente ans. Un homme qui lui a raconté par fragments sa vie, son expérience de jeune garçon qui est parti de Vienne en 1938 chez une famille hollandaise et qui par une chance incroyable a su préserver sa peau durant l'occupation allemande et échapper à la déportation. La confession de Joseph révèle un homme imbu de sa personne, de son succès auprès des femmes, de son aubaine à être passé entre les mailles du filet, à fuir pour vivre en Terre Sainte puis aux Etats-Unis. Mariages manqués, paternités désavoués, succès littéraires et vengeance du juif traumatisé par le martyr d'un peuple et son invraisemblable (et impardonnable) survie. Le roman est assez fragmenté dans son ensemble, il se compose de paragraphes courts, ciselés qui nous baladent d'une époque à l'autre, d'une pensée à l'autre, et d'un personnage à l'autre. Assez troublant au début, le procédé finalement n'est pas si mauvais puisqu'on suit le cours du récit avec grand intérêt. Un roman intéressant.Belfond, 167 pages.
Sortie prévue en Poche - J'ai Lu pour Novembre.
Prix du Premier Roman Etranger 2002.Clarabelle *Wink* Quelques critiques : http://www.lire.fr/critique.asp/idC=39646&idTC=3&idR=217&idG=4 Pascale Frey, de Lire : "un premier roman sans concession " Joseph Kruger a connu la guerre, vécu le pire, séduit des milliers de femmes et à force de raconter sa vie est devenu un écrivain à succès. A l'aube de la vieillesse, Kitty Jacobs représente son «dernier refuge avant la nuit». Joseph est hanté par son passé: enfant juif, il a dû quitter l'Autriche pour se réfugier en Hollande et échappa de peu à la mort. Et Kitty, trente-deux ans, qui n'a pas connu la guerre, se laisse envahir par cette tragédie. Le roman débute des années après leur rencontre. Kitty se rend à l'enterrement de son ancien amant dont elle est séparée depuis longtemps. Ce premier roman sans concession raconte l'histoire d'une passion à travers deux personnages atypiques. Mais quelle curieuse idée d'avoir choisi un personnage comme ce Joseph Kruger, un homme un peu saoulant et terriblement égocentrique, tellement mobilisé par sa propre histoire que rien d'autre ne compte, pas même la femme qu'il affirme pourtant aimer.http://www.sitartmag.com/gwenedelman.htm : Blandine Longre, de Sitart Mag : " roman particulièrement poignant, War Story - titre original - est une réussite "
http://www.initiales.org/chap003/rubr002/ouvrage427.html : Denis Beylier, de Initiales : "ce livre n'est pas triste, le destin est souvent tragique, les honneurs sont parfois incongrus, mais l'humour, même grinçant, et un art très maîtrisé des dialogues, renouvellent un thème difficile"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 195212 / 0