Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le square - Marguerite Duras

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

vous avez aimé
un peu
0%
 0%  [ 0 ]
beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
à la folie
0%
 0%  [ 0 ]
pas vraiment
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
clarabelle



Inscrit le: 26 Jan 2004
Messages: 730

MessagePosté le: Lun Nov 08, 2004 6:38 pm    Sujet du message: Le square - Marguerite Duras Répondre en citant

BavardagesSi ce n'est l'écriture de Marguerite Duras, "Le square" m'a très peu apportée. J'ai même été un peu ennuyée : ce livre sonne creux. Hélas, deux êtres se rencontrent dans un square avec tous deux le désir de parler. Parler, parler, parler. "Le square" n'est ni un roman, ni une pièce de théâtre, même s'il fut mis en scène récemment. L'auteur refusait d'étiquetter cette oeuvre de jeunesse (1955) et tenait simplement à rapporter des échos entendus dans les jardins publics. Une bonne, âgée de vingt ans, s'installe avec un petit garçon qui n'est pas le sien près d'un monsieur plus âgé, qui est représentant en commerce et voyage de ville en ville. Ils entament la conversation, en trois tableaux. Ils parlent de leurs conditions d'abord divergentes : l'un n'a pas d'attaches, l'autre en a trop. L'un pousse à faire des voyages, l'autre à s'établir. Et ainsi ils échangent leurs vues sur leurs conditions, leurs aspirations, le désir de trouver un mari pour changer la donne, le constat amer du bonheur, du leurre dans le couple, le poids de la solitude, l'envie d'en finir et d'en trouver la force, le courage de reconnaître qu'on est lâche. Résumé grossièrement, le dialogue de ces deux personnes est une ouverture - qui sait ? - à une prochaine rencontre lors d'un bal le samedi soir. La fin du texte y va en points de suspension, comme souvent chez l'auteur où elle préfère supposer ou laisser entendre que d'annoncer clairement. Au lecteur de saisir cet échange de mots, et de contenir ou non ses baillements ...Folio, 149 pages.Clarabelle *Rolling Eyes*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170445 / 0