Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

E-book : qu'en pensez vous?
Aller à la page 1, 2, 3 ... 17, 18, 19  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 10:28 am    Sujet du message: E-book : qu'en pensez vous? Répondre en citant

Honte à moi de ne pas avoir mis la discussion en premier lieu ici :

On en parle de plus en plus.

Perso j'aime les livres papiers, la matière, le toucher...
Mais ça prend de la place.
Il ya certains livres / auteurs / maisons d'éditions pour lesquels j'achèterais autant que possible les livres papiers.
Mais pour ceux qu'aujourd'hui j'achète en poche. Parfois je me dit l'E-book pourquoi pas?

Et vous?

La discussion a été lancée sur Griffe d'Encre et Fantasy.fr et les différents points de vue sont vraiment intérressants, j'ai hâte de connaître les votres
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
martlet



Inscrit le: 26 Mai 2007
Messages: 359
Localisation: Paris 12

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, le E-book ne m'intéresse pas pour le moment et pour le futur proche.

Je travaille comme beaucoup devant un écran une bonne partie de la journée, et je préfère ne pas y ajouter de la lecture pour de longues durées, je pense que mes yeux ne me pardonneraient pas (même avec les nouvelles technologies d'écran qui sont très satisfaisantes sur les E-books récents).

Une autre raison est que, comme toi, j'aime beaucoup l'objet livre, et que j'aurais du mal à me séparer de ce contact et de ma petite bibliothèque.

Ceci dit, effectivement, pour les livres de poche ça peut-être une alternative intéressante, qui en plus ferait diminuer le coup de fabrication et de distribution pour l'éditeur (et donc le prix final pour l'acheteur). Ce serait également un bon moyen de lire dans les transports certains textes disponibles uniquement au format numérique.

Il y a bien sûr le problème du piratage, mais sur ce point il n'y a de toute façon plus de retour en arrière. En ce qui concerne les auteurs anglo-saxons, il est très facile de trouver à l'heure actuelle la plupart des auteurs connus et même un nombre étonnement important d'auteurs peu connus du grand public, au format numérique, gratuitement.

Un inconvénient tout de même, à prendre en compte pour les pirates. Beaucoup de ces versions sont réalisées à partir de scans des oeuvres, plutôt que depuis les fichiers originaux, ce qui veut dire qu'il manque souvent des mots ou des lettres dans les textes, ce qui ne facilite évidemment pas la lecture, et retire même tout intérêt à certaines oeuvres.

Un sujet intéressant, en tout cas *Smile*
_________________
Mon blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5409
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai essayé il y a quelques années : J'ai téléchargé quelques e-books sur Internet et je les ai chargées sur mon PDA, jusque là pas de souci.
A la lecture, j'ai trouvé ça très désagréable :
- Je manquais généralement de lumière pour lire agréablement donc je devais rétro-éclairer l'écran, mais ça fait un "bzzz" continu désagréable.
- Les livres que j'avais pris étaient tous sans exception mal paginés : pas de retours à la ligne, ou même (le pire que j'ai vu) pas de ponctuation ni de majuscules...
- Mais mon plus gros reproche portait sur la quantité de texte affichable sur la page : même avec la plus petite police lisible, ça n'affichait qu'un ou deux paragraphes en même temps, or moi j'aime bien voir la "topologie" du texte qui va suivre (si c'est aéré, s'il va y avoir un dialogue ou un changement de chapitre, etc.).
Comme en plus à l'époque il y avait très peu de choix et j'avais donc pris des trucs qui m'intéressaient pas trop, j'ai abandonné très vite...

Maintenant, on trouve beaucoup plus d'e-books dispo (par contre est-ce que la qualité s'en est améliorée ?), et les écrans des nouveaux lecteurs sont meilleurs que celui de mon PDA, donc je n'ai à priori rien contre le fait de faire de nouveaux essais (si je trouve quelqu'un pour m'en prêter un parceque cà fait un peu cher l'essai si ça ne me plait pas...).
Mais à ce qu'il me semble, la quantité de texte affichable sur l'écran est toujours trop limitée, si j'en juge par les photos vues sur le Net.
En plus, j'aime pas le Kindle : je trouve qu'il y a trop d'espace perdu pour le clavier, qui encombre pour pas grand chose. Le Reader Sony semble mieux de ce point de vue.

Donc, je ne suis pas contre, mais je vais attendre encore pour voir ce que ça donne...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 1:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

On en avait déjà parlé il y a longtemps :P

http://www.coindeslecteurs.com/viewtopic.php?p=20524#20524
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 2:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca me disait bien quelque chose. On en avait un peu parlé ici:
http://www.coindeslecteurs.com/viewtopic.php?t=4868

Mon point de vue n'a pas changé. Je pense que la lecture et le support sont intimement liés. La lecture sans le papier, sans le livre, j'ai du mal à croire cela possible et appréciable. Non pas que je veux faire mon vieux con, celui qui crache sur la nouvelle technologie, loin de là, mais je pense tout simplement que l'e-book constitue un essai qui ne sera jamais transformé. J'espère. On a besoin de se sentir "évoluer", mais la lecture, ça fait des siècles qu'elle n'en a pas besoin.
Je ne crois pas qu'il y est d'alternative au livre. La sensation que cela procure, de le posséder, de se sentir avec, comme un outil essentiel à notre vie. Personnellement, c'est cela: un outil qui fait parti de moi et que je ne pourrai voir remplacer par un quelquonque écran.
Un livre ça vit, ça garde les traces d'un passé, de lectures, d'une chaleur qu'aucun écran ne peut rendre. C'est le souvenir marquant de couvertures, d'odeurs, de sensations qui nous lient à lui.
A jamais, mon royaume pour un livre!
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite


Dernière édition par L le Jeu Nov 29, 2007 2:24 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4567
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 2:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je trouve ça génial dans le principe, mais je n'ai jamais essayé. Par contre je connais des lecteurs enthousiastes sur pocket PC !
J'aime beaucoup le concept car ça veut dire : une bibliothèque quasi illimitée, qui ne prend pas de place, qu'on peut emmener partout. Maintenant je n'ai pas testé et peut être que je n'aimerais pas lire sur écran.
Je suis déjà adepte des livres audio, mais uniquement quand je ne peux pas lire (au volant...).
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Jeu Nov 29, 2007 10:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, l'e book n'a que des inconvénients

- presque inutilisable (peu transportable, fatigue oculaire générée par la lecture sur écran...)

- annotations impossibles.
Lisbeï a écrit:
Euh, moi je "corne" quasi systématiquement les bouquins que je lis (pas ceux de la bibliothèque, mais je trouve ça frustrant !), et même, souvent, je souligne... Alors lire sur écran, désolée, mais je crains de ne pas savoir faire !
idem. Le papier m'est indispensable.


- économie négligeable. J'achète une centaine de livres par an, tous d'occasion, soit moins de 25 € par mois ou 2% de mon budget. Je ne vais pas m'infliger une aberration ergonomique, qui en prime va me rendre aveugle à terme, pour une économie de bouts de chandelle.


De plus, l' e book n'apporte aucune solution à ma problématique n°1 par rapport à la lecture qui est de trouver, parmi les millions de livres publiés, les bons livres.
_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Mar Sep 25, 2012 10:20 pm; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Sam Déc 01, 2007 10:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas une pr-ebook, j'aime les livres.
Mais avec par exemple le kindle, le transport n'est pas plus galère qu'avec un lire grand format.

les annotations feront surement partie des évolution à venir, si ce n'est pas déjà possible.

Economie à voir, ça dépendra du prix.

Fatigue occulaire à voir aussi puisque les constructeurs travaille dessus.
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Sam Déc 01, 2007 12:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

CeNedra a écrit:
Fatigue occulaire à voir aussi puisque les constructeurs travaille dessus.

Le caractère imprimé est uniquement éclairé par la lumière ambiante. Tant qu'un écran ne pourra pas faire ça, tous les problèmes subsisteront. Ca va demander un saut technologique qu'on est pas prêts de voir.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam Déc 01, 2007 5:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

darkangel a écrit:
qui en prime va me rendre aveugle à terme

Oh mon dieu, mais que fais-tu encore sur ce forum alors ?! *Very Happy*

Plus sérieusement, la fatigue occulaire je connais vu que je suis informaticienne, mais de là à devenir aveugle, faut pas charrier non plus. *Rolling Eyes* D'autant plus qu'il me semble que la fatigue occulaire existe aussi chez les lecteurs de livre papier, ce n'est pas la même fatigue mais elle existe. Pour s'en prémunir, il faut juste faire des exercices, c'est pareil que pour ceux qui travaille à un bureau sans bouger, il faut faire de l'exercice en plus pour éviter d'en subir les conséquences.

darkangel a écrit:
Le caractère imprimé est uniquement éclairé par la lumière ambiante. Tant qu'un écran ne pourra pas faire ça

Je comprends pas ?!



Pour annoter un livre, un ebook non vérouillé, ben on écrit ce qu'on veut entre les lignes avec toute la place qu'on veut, bon ça peut virer la pagination, tout dépend du format de l'ebook.
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Sam Déc 01, 2007 10:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Zelphalya a écrit:
Oh mon dieu, mais que fais-tu encore sur ce forum alors ?! *Very Happy*

Bien que j'ai passé des milliers d'heures sur le net, je n'ai jamais rencontré une couleur de fond de page aussi peu agressive et aussi reposante que celle de ce forum.

Zelphalya a écrit:
Je comprends pas ?!

La fatigue oculaire vient de l'exposition à une luminosité ou à un contraste trop forts. C'est un problème intrinsèque de la technologie de l'écran. Le fond de page émet une luminosité propre. Bien plus forte qu'une page de papier réfléchissant de façon indirecte une lumière ambiante.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Dim Déc 02, 2007 11:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca se règle, la luminosité, je le fais.

Je suis informaticienne et l'ordi est également mon loisir favori, je passe très certainement plus de 12h par jour sur un écran d'ordi à écrire du code ou lire des forums, etc. Mon problème de fatigue occulaire ne vient pas de la luminosité, il vient du fait que je suis à une distance quasiment toujours identique de mon écran, et pour remédier à cela, je dois faire des exercices : regarder au près puis au loin, loucher, regarder à droite puis à gauche, suivre mon doigt, etc. Depuis que je fais des exercices je n'ai plus de problème de fatigue occulaire.
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 2:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Zelphalya a écrit:
Ca se règle, la luminosité, je le fais.

Bien sûr, mais tu ne peux pas la supprimer puisque c'est elle qui créée le caractère.

Zelphalya a écrit:
Je suis informaticienne et l'ordi est également mon loisir favori, je passe très certainement plus de 12h par jour sur un écran d'ordi

Si seule la question de distance constante à l'écran te gène, alors l'e-book ne sera effectivement pas un problème pour ta vue. Tu pourras facilement varier la distance.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 11:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

*Attend impatiemment le combat dans la boue*
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 3:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

darkangel a écrit:
Zelphalya a écrit:
Je suis informaticienne et l'ordi est également mon loisir favori, je passe très certainement plus de 12h par jour sur un écran d'ordi

Si seule la question de distance constante à l'écran te gène, alors l'e-book ne sera effectivement pas un problème pour ta vue. Tu pourras facilement varier la distance.

C'est ce que je me disais aussi en déplaçant mon écran de quelques cm vers l'avant ou l'arrière, mais le soucis n'est pas à cause d'une distance de quelques cm vers l'avant ou l'arrière, mais de plusieurs mètres de profondeur et également une question d'angle (faut s'imaginer lire un livre en le tenant à droite ou à gauche, c'est pas très confortable :P, instinctivement la tête se tourne), donc a priori cela devrait toucher également les personnes qui lisent plus de 12h par jour, à mon avis, mais c'est juste ma théorie.
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5932
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 4:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, ce qui me gêne le plus avec les ebooks, c'est 1) de ne pas pouvoir les lire au lit (j'ai pas de portable ^^) et 2) de ne pas pouvoir revenir facilement en arrière (= pas aussi facilement qu'avec un vrai bouquin), car ça m'arrive souvent de revérifier un truc lu quelques pages plus tôt.

A part ça, si l'écran est bien réglé et la luminosité ambiante, suffisante, aucun problème ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Zelphalya a écrit:
C'est ce que je me disais aussi en déplaçant mon écran de quelques cm vers l'avant ou l'arrière, mais le soucis n'est pas à cause d'une distance de quelques cm vers l'avant ou l'arrière, mais de plusieurs mètres de profondeur

aïe. Une pierre de plus dans le jardin de l'e-book.

Crazy a écrit:
j'ai pas de portable

C'est temporaire. A la vitesse où les prix baissent..

L a écrit:
*Attend impatiemment le combat dans la boue*

Pas des photos s'il te plait.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Christopher
Invité





MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 10:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L a écrit:
*Attend impatiemment le combat dans la boue*


*amène le pop-corn et les sodas*
Revenir en haut de page
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5932
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 11:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

darkangel a écrit:
Crazy a écrit:
j'ai pas de portable

C'est temporaire. A la vitesse où les prix baissent...

J'aime bien ton assurance *Mr. Green*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Lun Déc 03, 2007 11:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mouais... à mon humble avis on pourrait se passer des derniers posts...
Revenir vraiment au sujet c'est possible ?

En ce qui me concerne, j'aime toucher le papier. Je ne fais ni annotation, ni cornage ou quoi que ce soit (je déteste abîmer un livre) mais j'aime toucher l'objet et le ranger avec d'autres. On me fait lire beaucoup de textes sur écran, mais je n'arrive pas à avoir la même approche, je me concentre moins dessus... bref non ça ne passe pas.
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Christopher
Invité





MessagePosté le: Mar Déc 04, 2007 12:25 am    Sujet du message: Répondre en citant

Belgarion a écrit:
Mouais... à mon humble avis on pourrait se passer des derniers posts...
Revenir vraiment au sujet c'est possible ?


*Twisted Evil*

Tiens, c'est vrai que je n'ai pas encore donné mon avis.

Bon. Moi... je trouve les e-books sans intérêt. Lire un livre demande tout un cérémonial bien précis. Tâter la couverture. Respirer l'odeur du papier. Puis celle de l'encre. Le e-book manque totalement de charme. C'est froid et sans vie. En plus, une fois lu, j'aime aussi ranger un livre dans ma bibliothèque. Bibliothèque qui fait ma fierté. Classer des fichiers dans son PC, ce n'est pas la même chose.

Quant à l'écran. J'ai déjà arrêté de jouer à la DS parce que je ne supportais plus de fixer toujours ce petit écran, ce n'est pas pour me mettre aux e-books maintenant.

Tel Jean-Luc Picard, je resterai avec mes vieux livres. *Very Happy*

Belgarion a écrit:
Je ne fais ni annotation, ni cornage ou quoi que ce soit (je déteste abîmer un livre)


Pareil. J'ai sursauté quand j'ai lu que certains annotaient leurs livres. Je laisse toujours mes livres en parfait état. Et si réellement, j'ai un truc important à noter, je le fais sur une petite fiche que je laisse dans le livre.
Revenir en haut de page
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5409
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Déc 04, 2007 8:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Algernon a écrit:
Belgarion a écrit:
Je ne fais ni annotation, ni cornage ou quoi que ce soit (je déteste abîmer un livre)

Pareil. J'ai sursauté quand j'ai lu que certains annotaient leurs livres. Je laisse toujours mes livres en parfait état. Et si réellement, j'ai un truc important à noter, je le fais sur une petite fiche que je laisse dans le livre.

Moi aussi je laisse toujours mes livres clean. Et je déteste passer après un "annoteur", je me demande toujours le pourquoi quand je tombe sur une phrase soulignée qui n'a rien de particulier (à mes yeux bien sûr).
La méthode de la petite fiche, c'est intéressant mais il faut être sûr de ne pas la perdre. Moi, ce que je fais parfois, c'est dessiner un arbre généalogique des personnages sur le verso de la couverture dans le cas de relations de famille compliquées (y'a que pour Ténébreuse de MZ Bradley où ça n'aurait pas tenu et où j'ai du faire ça sur une "petite fiche" de taille A3...).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Mar Déc 04, 2007 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Belgarion a écrit:
Mouais... à mon humble avis on pourrait se passer des derniers posts...
Revenir vraiment au sujet c'est possible ?


C'était seulement histoire de détendre l'atmosphère, rien de bien méchant (mais je vois bien le débordement).
(Surtout que Algernon a pensé à prendre pop-corns sucrés et salés!)
(Non?...ok...on remballe...)
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2007 4:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les E-books ne m'intéressent absolument pas, mais je veux réagir quand même à certaines critiques concernant la fatigue oculaire engendrée par les liseuses : la dernière sortie d'amazon et les prochaines à venir n'utilise(ro)nt pas d'écran rétro-éclairé ou un truc qui abîme les yeux, mais du papier électronique.
Avec de l'encre électronique.
Alors j'en ai encore jamais vu, mais théoriquement ça ne fatigue pas plus les yeux qu'une feuille de papier normale.
Pour plus d'info, voir l'ami wikipedia.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Lun Déc 10, 2007 10:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

menolly a écrit:
du papier électronique. Avec de l'encre électronique.

Ca fait quelques années que j'attends des progrès dans ce domaine. Je pense que ça va être une révolution, et pas seulement pour la fatigue oculaire.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Philipum



Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Genève

MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2007 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, puisque tout le monde a l'air d'être contre, il faut bien que je passe par ici pour vanter un peu les qualités des ebooks.

Déjà, j'ai cru voir certains avis qui disent que l'on ne peut pas lire l'ebook au lit. Avec un lecteur ebook, je pense qu'on peut lire au lit et même sans lumière !

Une autre critique est que ce n'est "pas facile" de tourner les pages ; je pense que c'est juste une question d'habitude. De même, le "contact papier" et tout ce qui associé au livre : question d'habitude, pas un vrai argument.

Pour partir en vacances, vous devez bien avouer que c'est plus facile de se trimballer son écran plat avec des centaines de livres au choix que la saga de Tolkien en six volumes, qu'on est obligé de finir même si on n'accroche pas parce qu'on a rien d'autre !

Une chose qui est géniale avec l'ebook, c'est qu'il existe de plus en plus de sites sur le net où on peut en télécharger gratuitement. Et une autre chose, qui me tient particulièrement à coeur, c'est que beaucoup d'ouvrages inédits (pas édités ne veut pas dire médiocres ; souvent ils ont un degré d'originalité bien supérieur à ce qu'on trouve en librairie) d'auteurs mal connus se trouvent en lecture libre sur le net. Un exemple sur le forum de L'Huître Perlière.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu Déc 13, 2007 11:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Philipum a écrit:
Pour partir en vacances, vous devez bien avouer que c'est plus facile de se trimballer son écran plat avec des centaines de livres au choix que la saga de Tolkien en six volumes, qu'on est obligé de finir même si on n'accroche pas parce qu'on a rien d'autre !

euh, ça ne prend que trois volumes en format poche de nos jours *Wink*
Bon après si tu veux emporter la série de l'Histoire de la Terre du Milieu en VO, c'est une autre histoire (12 volumes *Very Happy*)
Par contre, étant une geekette comme on dit, je me trimballe mon ordi portable en vacances quand je peux, donc y mettre quelques ebooks c'est moins encombrant, c'est vrai, par contre pour lire, c'est pas terrible :P
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Christopher
Invité





MessagePosté le: Ven Déc 14, 2007 3:15 am    Sujet du message: Répondre en citant

Philipum a écrit:
Déjà, j'ai cru voir certains avis qui disent que l'on ne peut pas lire l'ebook au lit. Avec un lecteur ebook, je pense qu'on peut lire au lit et même sans lumière !


Oui, je connais. C'est comme pour la DS, on peut très facilement jouer dans le noir. Au bout de 15 minutes, on a les yeux qui pleurent et après six mois de ce traitement, on peut rendre visite à un occultiste.

Philipum a écrit:
Une autre critique est que ce n'est "pas facile" de tourner les pages ; je pense que c'est juste une question d'habitude. De même, le "contact papier" et tout ce qui associé au livre : question d'habitude, pas un vrai argument.


Euh... si. C'est un vrai argument. Si tu dis ça, c'est que tu n'aimes pas les livres. Pour beaucoup, le toucher du papier et l'odeur de l'encre font partie intégrante de la lecture. Ça fait partie d'un tout et c'est important. L'habitude n'a rien à voir.

Philipum a écrit:
Pour partir en vacances, vous devez bien avouer que c'est plus facile de se trimballer son écran plat avec des centaines de livres au choix que la saga de Tolkien en six volumes, qu'on est obligé de finir même si on n'accroche pas parce qu'on a rien d'autre !


Premier point : à moins de traverser la France à pieds avec juste un sac à dos, tu ne prends pas "six volumes". Tu peux facilement emporter une dizaine de livres avec toi, voire plus. C'est justement deux plaisirs que l'e-book m'enlève :

- le plaisir de choisir minutieusement les livres que je lirai en voyage.

- si je tombe à court de livres, le plaisir de chercher une librairie et d'y fouiller à la recherche de quelques livres inconnus et inattendus.

Ça fait partie des surprises de la vie. L'e-book banalise ça.

Deuxième point : et si je laisse tomber l'e-book et qu'il se casse, je lis comment les centaines de livres dessus ? Ou si je manque de piles ? Si je laisse tomber un livre, je peste, je ramasse et je reprends ma lecture.
Revenir en haut de page
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2007 9:56 am    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement j'adore collectionner les livres, dommage que ça prenne autant de place et d'argent :P (une collection d'ebooks c'est moins la classe quand même *Very Happy*)
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Philipum



Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Genève

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2007 11:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

Zelphalya a écrit:
Personnellement j'adore collectionner les livres, dommage que ça prenne autant de place et d'argent :P (une collection d'ebooks c'est moins la classe quand même *Very Happy*)


C'est vrai que c'est chouette de collectionner des livres ; mais moi j'ai laissé tombé parce que je déménage tout le temps, parfois dans d'autres pays... et alors, mieux vaut "vivre léger" -> aussi peu de possessions matérelles que possible !

Je suis content que mes remarques aient suscité des réactions : oui, j'adore le débat ; quand je vais sur un forum je recherche justement des sujets où je pourrais poster des arguments qui chamboulent tout *Mr. Green*

Là je me suis fait détruire par Algernon... chouette ! Je vais pouvoir renvoyer la balle ! Mais avant cela, je veux aussi déplorer les désavantages que je trouve aux ebooks, chose que j'avais omis de faire dans mon premier message *Wink*

Le gros désavantage je trouve c'est la dépendance à la machine. Je suis d'accord avec Algernon à propos du lecteur ebook qui se casse, ou qui tombe en panne... un livre c'est bien plus robuste. Et aussi, si pour une cause cataclysmique ou une autre nous perdons la compétance et la technique nécessaires pour construire des ordinateurs, toute la culture éléctronique disparaît d'un coup !

C'est vrai que lire à l'écran c'est pas super top, mais il me semble que les lecteurs ebook soient justement faits pour être agréables à la lecture. Comme je n'ai jamais testé moi-même, je ne peux rien dire ; d'ailleurs je crois que vous ne pouvez rien dire non plus, ce qu'il faut c'est essayer. Mais en ce qui concerne la fatigue des yeux, avec l'ebook on a l'avantage de pouvoir changer la taille des lettres à volonté, ce qui devrait plutôt nous soulager par rapport aux livres de poche, non ?

Maintenant, à propos de ca : '
Algernon a écrit:
Pour beaucoup, le toucher du papier et l'odeur de l'encre font partie intégrante de la lecture. Ça fait partie d'un tout et c'est important. L'habitude n'a rien à voir.

et de ca :
Algernon a écrit:
si je tombe à court de livres, le plaisir de chercher une librairie et d'y fouiller à la recherche de quelques livres inconnus et inattendus.

Ça fait partie des surprises de la vie. L'e-book banalise ça.


Je partage tous ces plaisirs que les livres procurent. Mais je pense qu'on peut avoir la même chose avec les ebooks.

Fondamentalement, les livres ne sont devenus communs et accessibles que depuis l'invention de l'imprimerie. C'est depuis cette époque assez récente que s'est développée la culture du livre . Maintenant nous assistons à une nouvelle révulution avec le "papier éléctronique", qui ne fait que remplacer un support par un autre et ne change rien au plaisir de se plonger dans une histoire, qui est le vrai coeur de la littérature (dans les temps anciens, cette tradition n'était qu'orale : on se racontait des histoires au coin du feu). Je pense que c'est seulement par souci de tradition (par habitude comme je disais) que nous tenons tellement à nous accrocher aux "bons vieux livres". Quant au plaisir de fouiner chez un bouquiniste, j'ai retrouvé la même sensation en fouinant dans des sites d'édition en ligne.

Mais je suis tout de même un peu ambivalent sur un point : internet offre des possibilités de communication uniques, mais un monde virtuel ne peut jamais vriament remplacer des sensations physiques comme le contact direct entre être humains, les odeurs ou le toucher... on a le pour et le contre ; peut-être le meilleur est-il de s'ouvrir aux nouvelles possibilités offertes, mais sans pour autant laisser tomber les anciennes facons, et toutes les choses dont notre corps a besoin pour se sentir bien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2007 12:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Philipum a écrit:
(...)Je pense que c'est seulement par souci de tradition (par habitude comme je disais) que nous tenons tellement à nous accrocher aux "bons vieux livres". (...)

Justement, je ne pense pas.
Toute évolution ne signifie pas automatiquement "avançées" ou "changement positif", mais "changement" tout court. Alors je n'ai pas essayé le lecteur e-book, mais j'avoue ne pas en avoir trop envie. Le fait est que, peut-être basé sur des préjugés, je ne pense pas que l'e-book apporte quelque chose au plaisir de la lecture, voir, qu'il y porte quelque peu atteinte par sa forme (les raisons citées par Algernon, principalement, que je souligne aussi dans un de mes posts plus haut).
Croire que ce qui est nouveau est mieux, tout comme croire que ce qui est en place est parfait, revient à de la bêtise, c'est certain.
Mais pour le livre, j'ai du mal à voir en quoi des changements amélioreraient le plaisir de lecture. La lecture et le livre sont deux éléments extrêment liés selon moi. L'un, sans l'autre, perd une grande partie de sa saveur.
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philipum



Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Genève

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2007 1:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L a écrit:

Toute évolution ne signifie pas automatiquement "avançées" ou "changement positif", mais "changement" tout court. Alors je n'ai pas essayé le lecteur e-book, mais j'avoue ne pas en avoir trop envie. Le fait est que, peut-être basé sur des préjugés, je ne pense pas que l'e-book apporte quelque chose au plaisir de la lecture, voir, qu'il y porte quelque peu atteinte par sa forme (les raisons citées par Algernon, principalement, que je souligne aussi dans un de mes posts plus haut).


Nous sommes d'accord à propos de du changement : ce n'est pas toujours positif. Mais l'idée avec l'ebook n'est pas d'"apporter quelque chose au plaisir de la lecture" ; mais c'est d'offrir des possibilité que le livre traditionnel ne donne pas. Il y a donc le pour et le contre ; sous certains aspects, l'ebook ne peut pas remplacer le livre papier, sous d'autres aspects, c'est l'inverse.

J'ai déjà donné la vraie raison pour laquelle je lis des ebooks : c'est qu'ils sont disponibles gratuitement sur le net, et qu'on y trouve des petites perles d'auteurs inconnus et absents des librairies ; j'ajouterais, en plus, que bien souvent, les auteurs d'ebooks sont disponibles sur le net et il y a possibilité d'avoir des échanges avec eux. Je trouve cela unique !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5932
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Ven Déc 14, 2007 1:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens, un avantage de l'ebook (pdf) auquel je n'avais pas pensé, bien qu'il soit contradictoire avec les problèmes de "tournage de page" *Wink* : Possibilité de faire une recherche sur un mot/nom pour vérifier si on l'a pas déjà vu avant.

Encore mieux si y'a un lien wiki *Embarassed*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 5:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Philipum a écrit:
la vraie raison pour laquelle je lis des ebooks : c'est qu'ils sont disponibles gratuitement sur le net

Je suis triste de voir que les dernières décennies ont marginalisé un peu plus la littérature, que les ados ne lisent plus rien et que mes genres favoris sont en déclin. Quand j'achète un livre, j'ai quelque part une satisfaction militante, l'illusion de lutter à mon humble échelle contre la récession du secteur. Rien ne me fait plus plaisir que d'entrer dans une librairie prospère. La gratuité de l'e-book et son mode distribution, c'est la négation de tout ça.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
mafalda



Inscrit le: 16 Oct 2007
Messages: 36

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 7:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'adooore les livres, les bibliothèques .
Je ne nie pas l'utilité de la lecture sur écran, je ne parle pas de lecteurs d'e-books, bien sûr. Elle peut permettre l'agrandissement des caractères, soulager nos yeux fatigués, comme le soulignait Philipum, et aussi offrir à des personnes mal-voyantes l'accès à certains ouvrages récents.
Il existe très peu de nouveautés "accessibles" en format papier et c'est bien dommage.
Manipuler une souris peut être aussi plus simple pour ceux qui ne peuvent tenir un livre et encore moins tourner ses pages...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Philipum



Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Genève

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 8:36 am    Sujet du message: Répondre en citant

darkangel a écrit:
Philipum a écrit:
la vraie raison pour laquelle je lis des ebooks : c'est qu'ils sont disponibles gratuitement sur le net

Je suis triste de voir que les dernières décennies ont marginalisé un peu plus la littérature, que les ados ne lisent plus rien et que mes genres favoris sont en déclin. Quand j'achète un livre, j'ai quelque part une satisfaction militante, l'illusion de lutter à mon humble échelle contre la récession du secteur. Rien ne me fait plus plaisir que d'entrer dans une librairie prospère. La gratuité de l'e-book et son mode distribution, c'est la négation de tout ça.


J'essaie de comprendre...

Ne vas-tu jamais emprunter des livres à la bibliothèque ? C'est gratuit ; on y trouve Alexandre Dumas ou Stendhal ou même Robin Hobb... mais la gratuité n'enlève rien à la qualité des ouvrage ni au plaisir qu'on a à les lire.

Et les librairies en ligne, ca existe ; on peut acheter des ebooks tout comme on achète des livres.

On trouve vraiment n'importe quoi sur le net, mais un oeil exercé comme le tien devrait tout de suite faire le tri... il y a aussi des sites "sérieux" que l'on apprend à connaître, comme des bibliothèques en ligne plus ou moins "officielles"...

Que les ados ne lisent plus rien (à part les blogs débiles des copains), je le déplore également ; mais je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec le mode de distribution. Il s'agit d'une perte de valeurs, d'une perte d'exigence de la qualité, de "décadence" si on veut, qui se produit dans tous les domaines culturels... en analyser les causes n'est probablement pas une simple affaire *Confused*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 11:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

L'avanatge de l'e-book, je n'en ai pas parlé dans mes précédents post, c'est, tu as raison sur ce point, le fait que cela peut permettre à des écrivains de faire circuler des textes refusés par les éditeurs.

Quant au problème ado/culture, voir, générations futures/culture pour faire large, les causes sont relativement simples à mon avis. Comme dans tout système d'évolution, ce dont on ne se sert plus, qui n'a plus utilité, on l'abandonne pour autre chose. La culture, demain....
La morale dans tout ça: n'ayez pas de gosses les gens.
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2757
Localisation: Lille

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 12:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L a écrit:
Quant au problème ado/culture, voir, générations futures/culture pour faire large, les causes sont relativement simples à mon avis. Comme dans tout système d'évolution, ce dont on ne se sert plus, qui n'a plus utilité, on l'abandonne pour autre chose. La culture, demain....
La morale dans tout ça: n'ayez pas de gosses les gens.

De toute façon y'aura plus de ressources pour leur survie parce qu'on est déjà trop nombreux pour notre planète...

On est quand même un peu trop négatif il me semble.
Ca me fait penser aux grands parents qui pestent sur les dégâts de la télévision, de la voiture, etc.
Le monde évolue, il faut vivre avec.
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
martlet



Inscrit le: 26 Mai 2007
Messages: 359
Localisation: Paris 12

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 1:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Philipum a écrit:


Que les ados ne lisent plus rien (à part les blogs débiles des copains), je le déplore également ; mais je ne pense pas que cela ait quelque chose à voir avec le mode de distribution. Il s'agit d'une perte de valeurs, d'une perte d'exigence de la qualité, de "décadence" si on veut, qui se produit dans tous les domaines culturels... en analyser les causes n'est probablement pas une simple affaire *Confused*


J'ai quand même vraiment beaucoup de mal à comprendre comment autant de gens qui ont soit disant de la "culture" comme ceux présent sur ce forum, arrivent à des conclusions comme celles là, qui sont totalement fausses et n'ont rien à voir avec la réalité actuelle (la soit disant "décadence" véhiculée par les médias)

Les jeunes n'ont jamais autant lu. La culture n'a jamais été autant mise en valeur à aucune autre époque de l'histoire de l'humanité. Les gens n'ont jamais aussi bien écrit (si si, le niveau avant était plus que déplorable, sans parler de ceux qui n'allait pas à l'école, de toute façon).

Le problème est que vous comparez la place qu'avait auparavant la culture au sein d'une élite (quelques % de la population) à celle qu'elle a maintenant dans la totalité de la société.

Quand à la ridicule "perte des valeurs", tous les philosophes l'ont déploré e leur temps, en remontant jusqu'à plusieurs millénaires avant notre époque. Ils étaient systématiquement persuadés que leurs cadets allaient à leur perte.

"Notre jeunesse est mal élevée, elle se moque de l'autorité et n'a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d'aujourd'hui ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leur parents et bavardent au lieu de travailler. Ils sont tout simplement mauvais.»" (Socrate)

« Je n'ai plus aucun espoir pour l'avenir de notre pays si la jeunesse d'aujourd'hui prend le commandement demain, parce que cette jeunesse est insupportable, sans retenue, simplement terrible.» (Hésiode)

« Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d'autrefois. Ceux d'aujourd'hui ne seront pas capables de maintenir notre culture.» (Babylone, anonyme)

Voilà, rien a voir avec le sujet, mais ça me démangeait.
_________________
Mon blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Philipum



Inscrit le: 13 Déc 2007
Messages: 33
Localisation: Genève

MessagePosté le: Sam Déc 15, 2007 1:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà ce qu'on peut trouver sur Wikipedia à propos de "Décadence" :

Citation:
Dans la pratique, le phénomène procède de la généralisation de la perception individuelle chagrinant la perte du « bon vieux temps », où des aînés se plaignent que les choses ne sont plus comme avant, et la vie ne continue pas moins à s'écouler ; cette perception comporte des périodes civilisées alternant avec d'autres qui le sont moins.

Plus inquiétant est le fait que plusieurs de ces doléances furent effectivement émises par des écrivains de civilisations effectivement sur leur déclin, et qui disparurent quelque temps plus tard, sans jamais retrouver leur splendeur passée [réf. nécessaire] .

Un exemple au sujet duquel on dispose de beaucoup de documents est celui de l'Empire ottoman, qui s'effondra en 1918, mais dont les premiers signes de décadence avaient été observés dès la fin du XVIIIe siècle; l'un des artisans de cette décadence de l'Empire (au profit d'un nationalisme égyptien) fut Mohamed Ali, lui-même très inspiré par l'action de Napoléon Bonaparte envers la Sublime porte. Par ailleurs, la décadence de certains empires industriels ou coloniaux fournit également quelques objets d'étude.

Deux points communs aux empires en décadence semblent être

* une perte du sens du réel au profit de règles formelles qui finissent par tenir lieu de nouvelle réalité.
* une perte du sens du bien public, au profit de valeurs hédonistes plus immédiates.


C'est comme je disais : ce n'est pas une simple affaire *Confused*

Donc, que notre civilisation occidentale (essentiellement gouvernée par les USA) est en décadence, c'est clair que ca peut se discuter à perpète ; mais clamer catégoriquement, comme tu le fais martlet, que ce n'est pas le cas, cela ne me paraît pas très nuancé.

Tu dis que "Le problème est que vous comparez la place qu'avait auparavant la culture au sein d'une élite (quelques % de la population) à celle qu'elle a maintenant dans la totalité de la société." ; mais justement, c'est lorsque le niveau de vie de la population s'élève que les valeurs disparaissent, car tout devient facile, tout est donné, et donc on se fout de tout.

Les philosophes que tu cites ont vécu dans des civilisations qui se sont effondrées tôt ou tard ; ils avaient donc raison, non ?
*Mr. Green* bon d'accord c'est un peu tiré par les cheveux...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Discussions Thématiques] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2, 3 ... 17, 18, 19  Suivante
Page 1 sur 19

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170938 / 0