Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Souviens-toi, Schopenhauer - José Miguel Roig

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
clarabelle



Inscrit le: 26 Jan 2004
Messages: 730

MessagePosté le: Mar Mai 18, 2004 10:46 am    Sujet du message: Souviens-toi, Schopenhauer - José Miguel Roig Répondre en citant

Album couleur sépiaLe roman de José Miguel Roig parle d'histoires d'amour, celui de deux hommes pour une femme et celui entre deux cousins, ça ressemble à Fitzgerald et "Gatsby" mais "Souviens-toi, Schopenhauer" campe son histoire au Vénézuela. L'Amérique latine des années 50... Aussitôt on pense au chaos politique, aux corruptions et autres assassinats pour étouffer tout mouvement populaire. A sa façon, José Miguel Roig en parle, de façon triste et fataliste. Son roman commence par un coup de fil de Graciela, une très belle femme mariée à un membre du gouvernement, à son cousin surnommé Schopenhauer, car professeur de philosophie. Au téléphone la jeune femme murmure, paniquée: "J'ai peur, Schopenhauer." Ce coup de fil va déclencher l'histoire de "Souviens-toi, Schopenhauer". Le narrateur prend la plume pour parler de sa magnifique cousine, de son premier mari Aaron retrouvé mort dans un hôtel lugubre, et de son nouvel époux Teofilo, membre très en vue d'un gouvernement corrompu. Lentement le voile va se lever sur la personnalité trouble des protagonistes, y compris le narrateur. Au fil des pages, le mystère de la mort d'Aaron et le pourquoi de la peur panique de Graciela vont s'éclaircir. Quel lien entre tous ces éléments ? et Teofilo a-t-il joué un quelconque rôle dans cette histoire, même encore aujourd'hui ? Schopenhauer va délivrer la vérité, à sa manière de philosophe pauvre et amoureux de sa cousine. Son récit, hâché des moments présents, passés et de sa propre implication dans les mouvements populistes, soulignés et commentés par le véritable Schopenhauer, va retarder le déclenchement de cette bombe à retardement. Mais le dénouement est un peu décevant, on aurait apprécié que l'auteur creuse davantage sa chute finale.Toutefois José Miguel Roig offre un roman beau et classique, sans maniérisme. Le style n'innove pas, ne crée aucun effet spectaculaire, mais se lit comme d'autres romans hispaniques (ceux d'Antonio Munoz Molina, par exemple). "Souviens-toi, Schopenhauer" reste une très belle histoire aux accents mélo-dramatiques.Folio poche, 212 pages.Souviens-toi, Schopenhauer chez Amazon.fr
Clarabelle, *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 174401 / 0