Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les mystères de Winterthurn - Joyce Carol Oates

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
50%
 50%  [ 1 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Lun Avr 02, 2012 5:13 pm    Sujet du message: Les mystères de Winterthurn - Joyce Carol Oates Répondre en citant



L'histoire se passe dans la petite ville de Winterthurn, à la fin du 19ème siècle, aux Etats-Unis.
Mais je laisse l'éditeur présenter son roman:

Citation:
Présentation de l'éditeur
À la fin du xixe siècle, au manoir de Glen Mawr situé dans la ville de Winterthurn à l’est des États-Unis, vit l’étrange famille Kilgarvan, composée de trois filles : Georgina, l’aînée, appelée la « nonne bleue », et ses deux demi-soeurs qu’elle élève seule, la sage et studieuse Thérèse et la jolie et fantasque Perdita. À l’aube d’une journée de mai, Georgina s’en va en ville acheter cinquante livres de chaux vive. Peu après, on retrouvera le bébé de sa cousine Abigaïl, venue quelques jours en visite, égorgé près du lit de la mère.
Douze ans plus tard, cinq jeunes filles sont retrouvées mortes, atrocement mutilées, près de Winterthurn. Et, douze ans plus tard encore, c’est le pasteur, sa mère et une de ses paroissiennes qui sont sauvagement assassinés à coups de hache. Chaque fois, la clé de ces mystères épouvantables va être la même : jusqu’où ose aller une femme amoureuse ?

Xavier Kilgarvan mène les trois enquêtes avec verve et passion et met toute sa vie dans la résolution de ces crimes. Et l’on suit avec délice les façons de la société du tournant du siècle avec tout ce qu’elle a de suranné et d’hypocrite à force de bienséance.


En fait, si j'avais opté pour un résumé plus personnel, j'aurais mis l'accent sur la petite ville étriquée, aux idées bien rétrogrades et à l'hypocrisie sociale bien affirmée et qui remplit merveilleusement bien son rôle de décor étouffant et même angoissant. J''aurais sans doute aussi présenté la curieuse, que dis-je, effrayante famille Kilgarvan qui n'a d'ailleurs rien à envier à la famille Adams . J'aurais également précisé que trois meurtres horribles, sanglants et même étranges allaient secouer la tranquillité apparente de cette petite ville bien-pensante. Mais je serais allée plus loin. J'aurais suggéré que les mystères de Wintherturn n'avaient peut-être rien d'humain, ou alors que l'auteur distillait soigneusement ses informations, si soigneusement et de façon si mesurée, voire avec tant de parcimonie, qu'on en était souvent à se demander si les quelques apparitions ou effets de brouillard avaient quelque chose à voir avec cette insidieuse et parfois malsaine violence.
J'aurais également précisé que les trois mystères auxquels le jeune Xavier Kilgaran allait se frotter étaient à la fois étrangers les uns aux autres et pourtant interdépendants...
Ah ! je ne vous ai pas parlé de Xavier Kilgaran ?.....Ah mais c'est qu'il est pourtant au centre des trois récits, tout comme tous les personnages de cette ville si tranquille en apparence...Il va s'employer - Sherlock Holmes moderne - à dénouer les noeuds d'un écheveau bien compliqué.
Mais ce n'est pas moi qui ai été chargée de vous résumer l'intrigue ! J'ai laissé ce soin à l'éditeur!

Un modeste avis:
J'ai adoré !
Et pourtant....J'avais quelques inquiétudes !
Déjà, quand j'ai ouvert le roman et commencé l'histoire, je me suis demandé avec horreur si je n'étais pas tombée sur la soeur jumelle de Jane Austen ! Si, si ! Vous avez bien lu !
C'est que le style de la dame, l'univers un peu étouffant de cette petite ville, les traditions bourgeoises étriquées et conventionnelles, tout cela ressemblait dans mes souvenirs à ce que j'avais retenu d'Austen. Jugez de mon angoisse ! *Very Happy*
Mais que nenni ! Dame Joyce Carol Oates m'a réconciliée avec l'écriture féminine. Dieu que cette dame écrit bien! Ses phrases sont ciselées, insidieuses, et résonnent au plus profond de votre inconscient. Et elle sait admirablement tout dire et ne rien dire, à tel point que bien souvent, quand vous aurez terminé la lecture des trois mystères, vous serez bien obligés de vous interroger et de vous demander si vous connaissez réellement les coupables ou le coupable... Impossible, parfois, de trancher tant l'auteur excelle dans cet art d'emmener le lecteur sur des pistes qui ressemblent d'abord à des avenues et qui s'effacent progressivement pour l'abandonner en pleine campagne.
Je n'en dirai pas plus, sinon que ce fut une extraordinaire découverte puisque je ne connaissaias pas cet auteur et que je suis bien décidée à creuser le sujet et à me précipiter sur ses autres romans.

Marquise, Lisbei, c'est un livre pour vous !


Dernière édition par Anonyme le Mar Avr 24, 2012 6:10 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Bastet



Inscrit le: 02 Mai 2009
Messages: 164

MessagePosté le: Lun Avr 02, 2012 6:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle présentation alléchante ! *Very Happy*
_________________
bȝstt: "Miaw!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Mar Avr 03, 2012 11:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Il n'aurait pas plutôt sa place dans la section polar?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Mar Avr 03, 2012 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Eh bien....Je ne considérerais pas vraiment ce roman comme un polar. C'est autre chose. Plutôt un roman psychologique mâtiné d'enquêtes policières, certes, mais également de mystères, à la limite du fantastique sans l'être véritablement non plus.
Alors je l'ai classé dans la littérature étrangère car c'est un auteur américain. *Very Happy*
Revenir en haut de page
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5908
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Avr 05, 2012 12:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je déplace quand même :P
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Sam Avr 07, 2012 9:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est toi le Chef !*Very Happy*

Mais les vrais amateurs de polar vont être déçus car ce n'est pas l'enquête policière qui est au centre.
Revenir en haut de page
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4544
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Avr 07, 2012 1:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je suis en train de le lire...
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Sam Avr 07, 2012 9:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, j'ai fait "rechercher" sur l'auteur et j'ai vu que tu avais lu quelques uns de ses romans.
J'ai hâte de savoir ce que tu auras pensé de celui-ci !

Là, je vais peut-être me mettre à la recherche de Nous étions les Mulvaney et aussi surtout de Bellefleur.
Mais bon, tant de livres à lire.....Il faudrait mille vies. *Very Happy*
Revenir en haut de page
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4544
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Avr 09, 2012 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L'auteur nous conte avec férocité les us et coutumes de la bonne société de Winterthurm, où des meurtres effroyables sont commis. Mais pour ne pas perdre la face, les membres de ladite bonne société préfèrent laisser condamner un innocent que de voir accuser un de ses pairs. Seul Xavier Kilvargan, qui en est issu, va lancer toutes ses forces de détective dans la bataille, et sera à jamais marqué comme "traître à sa classe", même par sa propre mère. On éprouve à la fois un terrible sentiment d'injustice pendant la lecture, et une sorte d'admiration pour cet esprit "de classe" qui fait front coûte que coûte.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Ven Aoû 09, 2013 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part, ce qui m'a marqué, c'est l'incompétence incroyable de l'auteure. A chaque page, elle fait les mauvais choix. S'étalant sur ce qui devrait être résumé en deux mots et résumant en quelques lignes les événements passionnants qui devraient être développés sur 100 pages (ce que j'appelle le "style 4° de couverture").
Seule consolation : on ne lui en garde pas rancune. On n'a pas affaire ici à un écrivain compétent qui fait sciemment du remplissage parce qu'il est à cours de matière. Ca, ça me met en boule. On me vole un bout de ma vie. Non, ici, l'auteure produit consciencieusement le même niveau d'écriture du début à la fin. Il n'y a pas de tromperie. C'est juste une romancière épouvantable.

Joyce Carol Oates est une écrivaine extraordinairement prolifique depuis 4 décennies. Elle écrit très vite et sous tous les formats. Dans la masse, elle a publié 3 ou 4 romans qui ont connu un grand public succès ou critique aux Etats-Unis, flirtant même avec deux Pulitzer. Je veux bien croire qu'elle n'a jamais rien écrit dans sa vie d'aussi désolant que ce roman-ci.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164686 / 0