Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

1984 - George Orwell
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
9%
 9%  [ 4 ]
Beaucoup
51%
 51%  [ 22 ]
À la folie
32%
 32%  [ 14 ]
Pas du tout
6%
 6%  [ 3 ]
Total des votes : 43

Auteur Message
Meneldur
Summerland's Runner


Inscrit le: 27 Juin 2003
Messages: 336

MessagePosté le: Sam Jan 24, 2004 12:38 am    Sujet du message: 1984 - George Orwell Répondre en citant

Nous sommes en 1984, mais personne ne le sait, ou personne n'en est sûr. La figure omniprésente du dictateur d'Eurasie Big Brother vous domine, ses slogans martelés à longueur de journée et ses actualités désinformées et retranscrites par tout un service vous endoctrinent, vous avilissent, et si jamais vous manifestez une simple velléité d'indépendance, vous tomberez sous le coup du Ministère de l'Amour, qui porte bien mal son nom...Un livre flippant par ce qu'il laisse entrevoir du futur, même si la vraie année 1984 est passée...A lire !1984

Dernière édition par Meneldur le Lun Fév 16, 2004 3:46 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fëagond
Ch'ti Elfe d'Erdan


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 77
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Sam Jan 24, 2004 9:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

1984 était un livre de science-fiction, aujourd'hui certains le qualifient de roman d'anticipation!
C'est un livre magnifique, où l'on ne peut être sur de rien, mais où Lui sait tout, parce que où que vous alliez, des sortes de téléviseurs vous espionnent.
Un classique, à lire absolument, même si je me souviens avoir été déçu par la fin, mais c'était il y a quelques années déjà
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Lun Jan 26, 2004 11:02 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu 1984 il y a des années (plusieurs fois d'ailleurs) et j'en ai un souvenir à la fois d'horreur parce qu'on voyait se dessiner ce qui pourrait nous arriver (et qui en partie nous arrive en ce moment), et de plaisir parce qu'il n'y a pas à dire, c'est une sacrée belle oeuvre... :)Je conseillerai 1984 à tous ceux qui ne l'ont pas encore lu, il est vraiment lourd d'enseignement, de sens et de réalité...
Pour ceux qui aiment réfléchir et analyser, pour une vision décalée et anticipatrice de la société dans laquelle nous vivons.Nb : il parait que Globalia de JC Rufin est de la même veine... Je vous en dis plus dans quelques jours... *Wink*
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Dim Juin 20, 2004 11:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca y est je l'ai fini.
Je l'ai trouvé effrayant et passionant à la fois. La société qu'il décrit est horrible mais pas autant que la description des moyens qu'elle utilise. Cependant le pire c'est la façon dont l'homme est soumis, conditionné au point de perdre toute identité. Il semble vouloir nous dire que si un tel systeme venait à voir le jour il serait difficile voir impossible de s'en sortir.Les démonstrations sur le comment et le pourquoi sont franchement impressionantes. Pourquoi les autres régimes ont échoués comment et pourquoi celui ci persistera... Un des passages qui m'a frappé c'est quand il parle des systèmes qui échouent parce qu'ils deviennent trop laxistes ou parce que leurs dirigeants n'ont plus la foi. Que le renversement du pouvoir fait parti d'un cycle et que c'est inéluctable... En lisant la description que je ne saurais retranscrire ici, je n'ai pu m'empêcher de me demander "à quel stade du cycle en sommes nous?"
Comme Faëgond, je n'ai pas spécialement aimé la fin . non pas pour elle même car elle est logique, mais parce que je n'ai pas trouvé le "déclic" assez évident.
_________________
Griffe d’Encre


Dernière édition par CeNedra le Mar Oct 19, 2004 9:02 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5908
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Juil 05, 2004 10:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un classique... à lire à jeun *Mr. Green*
*aime pas les histoires qui se finissent mal *Embarassed* *
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Jeu Sep 30, 2004 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

À propos de 1984, livre qui a eu un grand effet sur moi quand je l'ai lu (vers 16 ans j'ai enchaîné, terrifié, tous les classiques hautement optimistes du genre 1984, Ravage, le meilleur des mondes, Fahrenheit 451, etc.), il existe un film qui est son alter ego... Aha, mais quel est son nom ?

C'est le géniallissime Brazil de Terry Gilliam. L'histoire n'a que peu de choses à voir, l'univers reste différent, mais on sent vraiment dans ce film ce qu'est 1984. De même que dans le livre, l'univers est oppressant, l'état est policier, la bureaucratie donne envie de se suicider et l'uniformisation est poussée à l'extrême. Et de l'ironie, noire et désespérée. Je vous ai dit que ce film était beau ?

Ainsi, pour moi, il est indispensable de lire 1984 et de voir Brazil.


Dernière édition par Turb le Jeu Juil 05, 2007 10:58 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Sgroumpf



Inscrit le: 31 Aoû 2004
Messages: 33

MessagePosté le: Dim Oct 10, 2004 2:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Turb, sur ce coup-là, on est copain !!! *Laughing*
Brazil n'est pas pour moi un film, mais "The" film...
En ce qui concerne 1984, j'ai eu beaucoup de mal avec ce bouquin, tout simplement pasque j'ai eu l'obligation de le lire, vu que ça a été une de mes "lectures dirigées" et "obligatoires" en classe de seconde, si je me souviens bien... *Mr. Green* et moi, la lecture, quand elle est obligatoire... Je l'ai depuis relu, sans cet à-priori négatif, et il reste à mon sens un des chef-d'oeuvres de la SF "catastrophe"...
_________________
Blurp !!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thorson
Plus grand fan de Lupin que Turb


Inscrit le: 11 Oct 2004
Messages: 53

MessagePosté le: Mar Oct 19, 2004 8:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ce livre, dur est pessimiste, mais prenant et fascinant (je crois que c'est en ce qui me concerne le mot qui le défini le mieux).
Ma partie préférée est la dernière (la quatrième), elle est tellement horrible qu'on ne peut en sortir et on est obligé de tout lire ce passage d'un coup... Elle montre de quoi on est capable pour pour éviter la torture. La réponse est : de tout.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Athelior



Inscrit le: 08 Jan 2006
Messages: 50
Localisation: Du fond des vieux âges essaimés des cieux

MessagePosté le: Dim Avr 02, 2006 10:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ça faisait quelques temps que je l’avais en vue celui-là et un jour qu’il me narguait sur une des étagères de ma librairie, je n’ai pas pu m’empêcher de l’acheter. *Smile* Et sincèrement… Je ne le regrette pas! 1984 est surprenant en tous points de vue. Tout d’abord car il est toujours d’actualité et que son thème ne semble pas décalé malgré les années, loin de là. Et ensuite, car il décrit et analyse avec une étonnante justesse les rouages d’une effrayante société totalitaire qui arrive cependant à maintenir son pouvoir sur la population.

J’ai trouvé ce livre très frappant, dans le bon sens du terme. *Razz* Les subdivisions dans le livre sont très bien utilisées et permettent de comprendre l’évolution du personnage principal et l’histoire n’en est que plus enrichie. Quant à l’écriture, elle est assez simple : pas de grandes métaphores chez Orwell, mais c’est le style qu’il fallait utiliser pour coller avec un tel sujet. Et puis…la fin qui est le point culminant du récit, mais je n’en dirais pas plus. *Neutral* *Wink*

Bref, j’ai beaucoup aimé et le conseille vraiment à tous. *Very Happy*

Amicalement,
Athelior
_________________
Sauvez un arbre, mangez un castor!


Dernière édition par Athelior le Jeu Juin 22, 2006 11:18 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6035
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Avr 05, 2006 1:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un grand classique. Et, personnellement, un livre qui m'a tellement fait flipper que je n'arrive pas à le relire. Et ça fait 23 ans que ça dure... Je peux dire que sa lecture fut un gros choc pour moi *Twisted Evil* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Mer Avr 05, 2006 8:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a super longtemps et j'en garde un excellent et horrifiant souvenir. Ce sujet me donne envie de m'y replonger. J'essaierai de le retrouver chez mes parents *Smile*
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5379
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Avr 13, 2006 7:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Une de mes premières lectures de SF, peu après avoir accroché au genre : J'avais entrepris de lire tous les anciens classiques, et c'est l'un de ceux qui m'a le plus marqué (avec Fahreinheit 451 je pense).
C'est simple mais extrêmement fort. J'ai pleuré à chaudes larmes plusieurs fois.
Effrayant, mais pas comme un thriller, plutôt en terme de vision de l'avenir.
Comme d'autres l'ont dit, j'ai moins aimé la fin : Bien que logique dans le contexte, je la trouve amenée un peu vite, je n'étais pas trop convaincue.
A lire absolument, ne serait-ce que pour sa culture, par tous les lecteurs.Et n'oubliez pas :
BIG BROTHER IS WATCHING YOU...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
SaRaH



Inscrit le: 30 Avr 2006
Messages: 6

MessagePosté le: Dim Avr 30, 2006 1:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

malheureusement j'ai commencé ce livre sans jamais réussir a le terminer. bien que l'intrigue soit tres interessante (meme effrayante) j'ai trouvé le style lourd a lire (peut etre est ce du a mon jeune age j'ai 18ans et jen avais 17 quand j'lavais lu) mais c sur je reessairai de le lire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Mar Aoû 29, 2006 11:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu cet été et comment dire... il y a plus cool comme livre quoi...

Donc, c'est un bouquin à lire je pense, effrayant au possible, qui ne laisse entrevoir aucun espoir. Je sais que j'ai eu du mal à enchaîner plusieurs chapitres à la suite avant l'Islande. En Islande, j'ai réussi à le faire, parce que les paysages sont tellement merveilleux qu'on arrive a ne pas se perdre complètement dans la noirceur du livre.

Certains passages sont vraiment marquant (lorsqu'il se voit pour la première fois depuis des mois dans un miroir, alors qu'il est en prison, notamment).

Mais dans un sens, ce livre est trop noir pour que je puisse croire qu'un telle société existera un jour, contrairement à Fahrenheit 451 où là, j'ai vraiment peur.
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Dahud



Inscrit le: 03 Sep 2006
Messages: 134
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim Sep 03, 2006 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu y a dix ans, un chef d'oeuvre!J'ai fait des cauchemards pendant une semaine, une atmosphère étouffante, angoissante. C'est le livre qui m'a le plus ébranlé avec J'irai craché sur vos tombes, j'ai adoré mais j'ai jamais pu relire aucun des deux. *Rolling Eyes*
_________________
Je crayonne sur les couvertures des mondes et des souffrances...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Oralixe



Inscrit le: 19 Aoû 2006
Messages: 53

MessagePosté le: Sam Sep 16, 2006 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu trop jeune...

Le vague souvenir que j'en ai n'a mûri qu'au cours des années en en réentendant parler. Il faut absolument que je le relise ! Car, aussi étrange que cela puisse paraître, je me souviens assez bien de l'ensemble A PART la fin. Tout au plus les dernières lignes. Snif. (Et pour l'Islande.. Hein, quoi ? Ils vont en Islande ?) Je ne sais pas pourquoi j'ai autant éradiqué certains passages alors que je me souviens parfaitements d'autres. (le journal, la femme...)

Bon, je le relis dès que je peux !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Dim Sep 17, 2006 10:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

(Non pour l'Islande ça n'a rien à voir, mais je l'ai lu étant en Islande. Ce roman est sombre, mais le cadre merveilleux m'offrait un contraste suffisant pour me permettre de le lire sans déprimer, c'est tout *Wink*)

Je sais qu'un film a été tiré du livre, mais je ne suis pas sûre d'avoir très envie de le voir... *Confused*
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Oralixe



Inscrit le: 19 Aoû 2006
Messages: 53

MessagePosté le: Jeu Sep 21, 2006 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

AAAAaaah merci tu me rassures !!! *Smile* ! (je me coucherais -un peu- moins c...e ce soir... *Embarassed* .. hum)

Bon, il faut que je relise ce livre..

Ah moi ça m'intéresserai de voir le film, s'il est bien fait.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Dim Sep 24, 2006 12:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tous les échos que j'en ai eu m'ont dit qu'il était très bon *Smile*
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Oralixe



Inscrit le: 19 Aoû 2006
Messages: 53

MessagePosté le: Lun Oct 02, 2006 10:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le film ? *Smile* chouette, un de plus sur ma liste, alors.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
tau ephraïm



Inscrit le: 20 Jan 2007
Messages: 4
Localisation: Bordeaux ou Trantor

MessagePosté le: Sam Jan 20, 2007 8:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Attention! quand on parle de 1984, on touche à un roman fondateur. Aucun auteur n'a pu ,depuis, rendre compte aussi bien des conséquences d'un conditionnement à grande échelle, et de la manière de le mettre en place. A chaque fois qu'on parle aujourd'hui de "pensée unique", de "concentration de la presse", ou de manipulation des populations, tous les mécanismes que cela implique sont décortiqués dans 1984. A ce titre, ce bouquin est quasiment pédagogique.
D'autre part, il faut le remettre dans son contexte. Orwell a réussi à décrire le système élaboré par le politburo soviètique comme personne avant lui. Ce qui, pour l'anecdote, a même bluffé les autorités ricaines de l'époque.
Et pour finir, il arrive apparemment à faire pleurer les filles aussi, alors...

P.S: je vous interdis de penser que je sacralise ce bouquin. faites gaffe...I'M WATCHING YOU
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Glen Runciter



Inscrit le: 17 Fév 2007
Messages: 7
Localisation: pas loin de Limoges

MessagePosté le: Sam Fév 17, 2007 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je fais gaffe.

Deux choses que j'ai envie de dire de but en blanc sur ce livre. Pour la première je rebondis sur Athelior:

Athelior a écrit:
J’ai trouvé ce livre très frappant, dans le bon sens du terme. *Razz* Les subdivisions dans le livre sont très bien utilisées et permettent de comprendre l’évolution du personnage principal et l’histoire n’en est que plus enrichie. Quant à l’écriture, elle est assez simple : pas de grandes métaphores chez Orwell, mais c’est le style qu’il fallait utiliser pour coller avec un tel sujet. Et puis…la fin qui est le point culminant du récit, mais je n’en dirais pas plus. *Neutral* *Wink*


Oui, ce qui fait en bonne partie la force de l'oeuvre, c'est le plan qu'a suivi Orwell. Tout d'abord plonger le lecteur dans une situation désespérée, puis introduire faible une lueur d'espoir dans le tableau, pour finalement l'écrabouiller la réduire en cendres méthodiquement. C'est à mon avis ce qui rend le livre si marquant et si terrifiant.

D'autre part, j'aime la manière dont il nous fait comprendre que toute révolution réelle est devenue impossible dans la société de 1984, non pas du fait de l'oppression dont sont victimes les classes inférieures (que Big Brother laisse relativement plus tranquilles par rapport aux membres du Parti comme le héros du livre), mais à cause du contrôle que le Parti intérieur, au sommet de la pyramide, exerce sur le Parti extérieur, c'est à dire les classes moyennes. Une vision pleine de distanciation perspicace de la part d'un Orwell dont on sait qu'il se situait politiquement à l'extême-gauche.

Pour ceux qui trouvent ce livre vraiment trop sombre, peut-être devriez-vous essayer du même auteur La ferme des animaux qui développe la même réflexion sous l'aspect d'un petit conte, mais cette fois sur un ton léger et ironique, parfois assez hilarant.
_________________
Les contrées du rêve
Le blog d'hier et de demain
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu Juil 05, 2007 6:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1984 est un livre effrayant parce qu'il n'offre aucun espoir. Dans Le meilleur des mondes ou les livres de John Brunner (je vous recommande chaudement Tous à Zanzibar, en passant), la vision du futur est négative mais il y a quelques lueurs. Pas dans 1984. Comme le dit Glen, Orwell n'introduit une note d'espoir que pour mieux la détruire ensuite. Non seulement renverser le système est impossible, mais il n'est même pas possible de lui échapper.

Le film Brazil est effectivement très proche de l'oeuvre d'Orwell. A la fin, cependant on peut dire que le héros trouve une échappatoire dans la folie, ce qui n'en fait bien sûr pas un "happy end" pour autant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jey_are



Inscrit le: 20 Oct 2007
Messages: 18

MessagePosté le: Sam Oct 20, 2007 11:31 am    Sujet du message: Répondre en citant

Que dire de ce classique qui n'a pas déjà été dit... Son personnage principal qui ne sort pas du commun et qui en voulant se "rebeller" se retrouve écrasé par une machine totalitaire... le tout est vraiment glauque.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
FRENCHE1824



Inscrit le: 16 Déc 2007
Messages: 1

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2007 2:23 pm    Sujet du message: 1984 orwell Répondre en citant

BONJOURS, j'au lu il y a pa si longtemps 1984 de orwell. il est très intérrésant et passionnant mais pouvez vous m'aider a répondre a cette question? Comment Orwell a t-il perçu les progrès scientifique et technique dans son roman 1984? merci d'avance pour votre aide !!

Fusion. Comme le précise Psyché, il y a déjà un topic sur ce livre. --Algernon
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2007 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le coin n'est pas un forum de soutien scolaire... *Rolling Eyes*
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2752
Localisation: Lille

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2007 5:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

[ Menolly dégaine vite *Wink* Gardez à l'esprit le principe de "présumé innocent" (bon c'est plus facile à dire qu'à faire, j'ai parfois du mal :P) ]

La question reste intéressante à discuter *Wink*

Bon par contre j'ai pas lu le livre, donc je vais avoir du mal à répondre *Very Happy*

Frenche, si tu commençais par nous donner ton avis sur la question, ça permettrait de lancer la discussion.
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs


Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4544
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2007 6:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

moi je l'ai lu ! il y a longtemps, mais on peut dire que le progrès technique est plutôt employé comme instrument d'oppression et d'espionnage ! Pas du tout comme un élément qui apporte le confort et la liberté !
Pareil pour les progrès scientifiques qui servent à affiner les méthodes de torture...
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Psyché



Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 332

MessagePosté le: Dim Déc 16, 2007 8:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sachant qu'il existe déjà un sujet sur le livre par ici, avec sans doute des éléments pour alimenter cette réflexion...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2622
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Avr 01, 2008 9:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte le topic.

J'ai lu ce livre l'été dernier et je l'ai trouvé très puissant. Ce livre ne fait pas que raconter une histoire : il analyse finement les rouages du totalitarisme et de ses conséquences destructrices sur l'individu. C'est un roman effrayant parce que ce qu'il décrit n'est pas tant issu de l'imagination de l'auteur que d'une réflexion sur l'aliénation des foules, par l'image notamment.

Récemment, j'ai dû lire les Commentaires de la société du spectacle de Guy Debord : il est étonnant de voir à quel point le monde contemporain décrit par G. Debord ressemble à l'univers orwellien.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stéphane



Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 21
Localisation: Paris

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2008 3:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

1984 fait partie des romans incontournables.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
belledenuit11



Inscrit le: 22 Avr 2008
Messages: 19
Localisation: Sud de la France

MessagePosté le: Ven Avr 25, 2008 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est dans ma LAL. Il va falloir que je trouve un moment pour le lire vu vos impresssions ça donne envie de se lancer dedans.
_________________
Mon blog : La passion des livres
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Lun Déc 29, 2008 1:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Livre étudié à la fac dans une U.E intitulée: désir et violence... ah souvenirs , souvenirs... Livre effectivement incontournable par sa qualité narrative... j'adore
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Roderick Usher



Inscrit le: 20 Mar 2009
Messages: 17

MessagePosté le: Sam Mar 21, 2009 4:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce livre a était une vraie baffe pour moi, un choc comme je n'en avais pas encore vécu en littérature et comme je n'en est pas vécu depuis. C'est très bien écris, très réaliste, d'une lucidité extraordinaire et effrayante, tout les mécanisme du totalitarisme sont décortiqué.
Un chef d'œuvre!
_________________
Napoléon dans la bataille,
Grave et serein,
Guidait à travers la mitraille
L'aigle d'airain.
Il entra sur le pont d'Arcole,
Il en sortit. -
Voici de l'or, viens, pille et vole,
Petit, petit.
Berlin, Vienne, étaient ses maîtresses ;
Il les forçait,
Leste, et prenant les forteresses
Par le corset.
Il triompha de cent bastilles
Qu'il investit. -
Voici pour toi, voici des filles,
Petit, petit.

Victor Hugo, Les chatiments
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Erestor



Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 189
Localisation: Québec

MessagePosté le: Ven Fév 19, 2010 1:13 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de terminer la lecture de ce livre qui porte certes à réfléchir...

Mais l’histoire, bien intéressante dans son ensemble, est malheureusement quelques fois appesantie par certaines longueurs. J’ai donc aimé ce livre, mais sans plus. J’y ai passé de bons moments, mais je m’attendais à quelque chose de mieux, peut-être à cause des nombreux commentaires positifs à son endroit. Néanmoins, je ne peux me résoudre à lui donner une mauvaise note. Sûrement qu’avec une relecture, ma perception serait meilleure compte tenu du fait que je saurais maintenant à quoi m’attendre.

L’histoire, qui reste un classique du genre, est bien travaillée et le côté obscur y est très bien représenté. C’est donc un livre profond et cohérent qui attend le lecteur, un roman lourd, voire même déprimant par moment, mais qui reste inoubliable. On en ressort différent, grandi mais épuisé à la fois. On ne peut s’empêcher, en tournant la dernière page, de se dire « et si… »

-Erestor
_________________
Lecture Évasion, l'avis d'un lecteur !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
darkwritter



Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 14

MessagePosté le: Mar Juin 08, 2010 10:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

de mon côté, certainement la plus grande claque littéraire...beau, intense et malheureusement plausible...en bref, un vrai chef d'oeuvre...

je me souviens l'avoir fini de force en faisant une nuit blanche rien que pour ne pas avoir à le lire durant mes examens (ce qui m'aurait flingué ^^)
_________________
Ciné, jeux vidéo, littérature... Retrouvez tous les news sur la culture geek et proposez vos propres articles !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Mer Mai 11, 2011 6:30 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a un 3 semaines et j'en garde un souvenir terrifiant ! Heureusement que je ne savais pas à quoi m'attendre, sinon je ne l'aurais sans doute pas lu... Et j'aurais raté quelque chose !!

Ce livre m'a vraiment secouée : le monde tel que le décrit Orwell m'a effrayé, d'autant plus qu'il est plausible. La façon dont tout est décortiqué est imparable et fait froid dans le dos. Je n'arrive pas à m'imaginer que ce monde-là puisse persister, sans mouvement de révolte qui le renverse, sans "autodestruction" du régime en place... Un monde horrible où il n'y a aucun espoir. Brrr...

Contrairement à beaucoup, la fin ne m'a pas déçue. Elle est logique, et extrêmement négative...

Bref, un excellent roman !! Dont je me souviendrai longtemps, c'est certain...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6035
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Mai 11, 2011 7:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah toi aussi... J'en garde aussi un souvenir terrifiant, et il y a un bon quart de siècle que je l'ai lu... Et je m'en souviens très bien...
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rudy



Inscrit le: 13 Nov 2010
Messages: 129
Localisation: Alsace

MessagePosté le: Dim Mai 15, 2011 7:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu ce livre il y a très longtemps et je dois dire que je ne l'ai pas vraiment apprécié à l'époque.

Mais il prend toute sa saveur (si je puis dire...) de nos jours.

Il faut dire que j'étais très jeune et que j'avais encore beaucoup d'illusions sur l'humanité. Un monde d'une telle noirceur me semblait impossible.

Depuis la vie m'appris ce dont l'homme était capable et mes illusions se sont bel et bien envolées. Et ce qui se passe aujourd'hui dans le monde ne m'incite pas à l'optimisme.

On n'en est pas encore tout à fait au point de ce que décrit Orwell mais on en prend le chemin. Le lavage de cerveau permanent que nous inflige les médias, la télé notamment, finira par nous y amener.

Il faudra que je relise ce bouquin un de ces jours.

Rudy
_________________
Vieillir est le meilleur moyen de vivre longtemps
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Strykost



Inscrit le: 30 Mar 2012
Messages: 44

MessagePosté le: Ven Mar 30, 2012 10:03 am    Sujet du message: Répondre en citant

Un classique qui dépeint à merveille le quotidien de certains pays ... malheureusement ! *Confused*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164691 / 0