Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Libration - Becky Chambers

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2475
Localisation: Great North

MessagePosté le: Dim Aoû 13, 2017 4:43 pm    Sujet du message: Libration - Becky Chambers Répondre en citant



Titre : Libration
Autrice : Becky Chambers
Editeur : L'atalante
Traductrice : Marie Surgers

Quatrième de couverture : Lovelace, intelligence artificielle née à bord du Voyageur à la fin de L'Espace d'un an, accepte de se transférer à bord d'un corps synthétique. Devenir humaine, une chance ? Pas pour elle : les limitations de la chair l'étouffent. Champ de vision ridiculement restreint, pas d'accès au réseau, réactions physiologiques incontrôlables... A ses côtés, Poivre, mécano. l'aide de son mieux. Ancienne enfant esclave libérée par miracle, grandie seule sur une planète ravagée, elle aussi a dû lutter pour accéder pleinement à l'humanité et se construire une vie, sinon ordinaire, du moins normale. Libration - nom d'un point de l'espace en équilibre entre deux astres, zone de stabilité mouvante qui accompagne les planètes dans leur danse - raconte l'histoire de ces deux femmes. Chacune à sa façon s'arrache à une vie liminale pour se tailler une identité, conquérir l'indispensable : la dignité. On ne croise pas ici les autres personnages de L'Espace d'un an ; Chambers, au lieu de prolonger leur histoire, l'élargit. Sa tendresse et sa lucidité nous offrent des pages déchirantes - l'enfance tragique de Poivre, qui ignore tout de l'amour, et l'isolement de Lovelace, identique à nous mais incapable de vivre comme nous - et un chant d'amour plein de confiance et de courage.

Ca fait un bout de temps que je n'ai plus entendu parler de S.F. optimiste, eh bien là, on est en plein dedans à travers le double voyage de formation d'une gamine esclave s'émancipant dans la douleur et d'une I.A. en rupture de ban avec la spationef qu'elle était censée gérer pour goûter aux joies de l'incarnation.
Si le premier récit est un divertissant roman d'aventures bien ficelé, le second est passionnant par le traitement des prises de conscience de l'I.A. de tout ce qui la rapproche et l'éloigne des êtres biologiques, d'autant plus que les personnages secondaires sont finement traités (à part Bleu, mais pour une fois que c'est le garçon qui sert de faire-valoir...).
Le message est le même que dans le premier volume, la diversité et l'ouverture aux autres sont la clé de l'épanouissement et ça fait du bien de lire des trucs de cet acabit.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1102
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Lun Oct 01, 2018 6:47 am    Sujet du message: l'espace d'un An Becky Chambers Répondre en citant

Salut Hoël
Je n'ai pas encore lu "Libration" mais je viens de refermer "l'Espace d'un An" et j'avoue que j'aime beaucoup.
Voila un roman qui mérite le titre de coup de cœur, certes ce n'est pas un space-opéra ou se livre des batailles a coup de missile ou de rayons laser mais Becky Chambers avec L'espace d'un an nous propose un univers ou plusieurs espèces vivent en paix.
Déjà ce concept n'est pas majoritairement choisi par beaucoup d'auteurs de SF que j'aime, mais l'optimisme de Becky Chambers fait du bien.
j'ai lu dans un autre forum qu'on le comparait a la petite maison dans la prairie, et pourquoi pas? L'univers de l'édition de Science Fiction n'est que guerres, massacres, planètes détruites comme dans les oeuvres de David Weber, Jack Campbell, John Scalzi et d'autres que j'oublie de citer et que j'ai lu et adoré.
Faire vivre dans un lieu clos, ici un vaisseau spatial, différents représentants des espèces intelligentes ayant fondée l'union galactique avec autant d'humour et de talent et en prime avec une histoire qui tienne la route, Becky Chambers l'a fait et bien fait.
Merci a Marie Surgers qui a traduit ces deux superbe roman qui ont reçus le Prix Julia-Verlanger en 2017



Résumé:
Rosemary, jeune humaine inexpérimentée, fuit sa famille de richissimes escrocs. Elle est engagée comme greffière à bord du Voyageur, un vaisseau qui creuse des tunnels dans l'espace, où elle apprend à vivre et à travailler avec des représentants de différentes espèces de la galaxie : des reptiles, des amphibiens et, plus étranges encore, d'autres humains. La pilote, couverte d'écailles et de plumes multicolores, a choisi de se couper de ses semblables ; le médecin et cuistot occupe ses six mains à réconforter les gens pour oublier la tragédie qui a condamné son espèce à mort ; le capitaine humain, pacifiste, aime une alien dont le vaisseau approvisionne les militaires en zone de combat ; l'IA du bord hésite à se transférer dans un corps de chair et de sang... Les tribulations du Voyageur, parti pour un trajet d'un an jusqu'à une planète lointaine, composent la tapisserie chaleureuse d'une famille unie par des liens plus fondamentaux que le sang ou les lois : l'amour sous toutes ses formes. Loin de nous offrir un space opera d'action et de batailles rangées, Becky Chambers signe un texte tout en humour et en tendresse subtile. Elle réussit le prodige de nous faire passer en permanence de l'exotisme à la sensation d'une familiarité saisissante.

_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5863
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Oct 02, 2018 1:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, ç'a l'air intéressant, je tâcherai d'y jeter un coup d'oeil à l'occasion :-).
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5823
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Oct 03, 2018 10:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je plussoie, ça fait envie *Smile*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149721 / 0