Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fahrenheit 451 - Ray Bradbury
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
8%
 8%  [ 3 ]
Beaucoup
61%
 61%  [ 22 ]
À la folie
27%
 27%  [ 10 ]
Pas du tout
2%
 2%  [ 1 ]
Total des votes : 36

Auteur Message
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Lun Oct 20, 2003 8:53 pm    Sujet du message: Fahrenheit 451 - Ray Bradbury Répondre en citant

Résumé : Fahrenheit 451 est la température à laquelle le papier se consumme.
Montag est pompier et heureux de l'être. De service de nuit il brûle les livres interdits, jusqu'au soir où il rencontre Clarisse. Cette jeune fille prend le temps de regarder autour d'elle et de réfléchir à une époque ou tout va à toute vitesse. Une époque ou se balader à pied relève de l'excentrcité ou les gens passent leur temps avec leur "famille" télévisuelle, ou la vitesse minimum autorisée est de 80 km/h. Une époque ou la connaissance et l'information sont prédigérés.
Ce soir la Montag réalise qu'il manque quelque chose à sa vie et ce quelque chose peut se trouver dans les livres. Il va alors se rebeller et devenir un hors la loi.Ce que j'en ai retenu : Dans ce livre R. Bradbury nous met en garde contre la société de loisirs poussée à son paroxysme.
La conversation entre Montag et son chef (Beaty) est, à ce sujet, des plus interressante.
L'auteur parle de l'importance de se souvenir qui est l'une des fonctions des livres au-delà du fait qu'ils racontent une histoire.Il y parle aussi de réfléxion, de libre arbitre et de ce que le bonheur n'est pas l'absence soucis.
L'histoire pourrait convenir à une nouvelle car l'action pourrait être résumée en deux lignes, mais l'auteur en fait un roman sans que l'on n'y voit la moindre longueur.
Récement retraduit pour être plus fidèle au style poétique de l'auteur voila une nouvelle d'anticipation qui a plus que mérité sa place dans les classiques.
Les cinéphilies auront peut être vu l'adaptation de François Trufaud mais que ca ne les empêche pas de lire le livre.
Personnellement je pense qu'il fera parti des livres que je relirais afin d'apprecier à sa juste valeur la reflexion derrière l'histoire.Fahrenheit 451
_________________
Griffe d’Encre


Dernière édition par CeNedra le Jeu Oct 23, 2003 8:29 am; édité 4 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Lun Oct 20, 2003 10:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

T'as fini par le lire donc ? hi hi-private joke-
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Yaz
Le séducteur au parapluie


Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 289
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mar Oct 21, 2003 11:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens...ou est passé le contenu initial de ce poste?...sans doute perdu dans l'abime du temps..
-private...euh..joke- *Rolling Eyes*
_________________
Yaz-Serial reader


Dernière édition par Yaz le Jeu Oct 23, 2003 10:58 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Mer Oct 22, 2003 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà c'est corrigé
Je tiens donc publiquement a m'excuser au près de ceux que cette erreur (impardonable pour quelqu'un qui a soi-disant lu le livre ) aurait choqué :shock:
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meneldur
Summerland's Runner


Inscrit le: 27 Juin 2003
Messages: 336

MessagePosté le: Mar Mar 02, 2004 9:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu finalement, et je dois avouer que certains passages m'ont fait frissonner, surtout les passages où l'on voit Mildred...c'est presque une caricature tellement elle est ridicule *Smile* J'ai surtout frissonné parce que j'ai cru voir que notre société commençait à se rapprocher dangereusement de celle de Bradbury... *Neutral*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fëagond
Ch'ti Elfe d'Erdan


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 77
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu Avr 08, 2004 7:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'ai enfin fini ce livre que je voulais lire depuis longtemps...
Ben... mouarf koi! bof...
Comme dit CeNedra, l'histoire est dans le résumé... mais moi j'ai trouvé ça très long...
Je l'ai lu tout petit bout par tout petit bout, on ressent pas vraiment le besoin de lire la suite...
J'ai bien aimé les 2 dernières pages par contre ^^ *Laughing*
_________________
Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. [Léon Tolstoï]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Valerie
Invité





MessagePosté le: Ven Avr 09, 2004 8:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu as aimé les deux dernières pages.1. Parce que l'auteur à enfin montré son génie?2. Parce que : ENFIN le livre était fini?
*Mr. Green* *Mr. Green* (Ceci est une boutade) :
Revenir en haut de page
Fëagond
Ch'ti Elfe d'Erdan


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 77
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Ven Avr 09, 2004 9:13 am    Sujet du message: Répondre en citant



_________________
Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. [Léon Tolstoï]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
artemisia



Inscrit le: 18 Juil 2004
Messages: 10
Localisation: Patrie des 6 compagnons

MessagePosté le: Lun Nov 29, 2004 6:23 pm    Sujet du message: :D :D Répondre en citant

Très agréablement surprise par cette lecture.J'avais vu le film il y a quelques années et je ne pense même pas être restée éveillée jusqu'au bout tellement je me suis ennuyée...Je suis donc partie avec un à priori assez négatif (d'autant plus qu'habituellement, je n'aime pas la SF et que là, il était en collection SF)Je n'ai donc pas voulu l’acheter, persuadée que je n'allais pas aimé.Et maintenant je le regrette : ce livre est vraiment très intéressant.
Il se lit très facilement et l'auteur a une projection du futur très intéressante : par de nombreux point, on s'aperçoit qu'il ne s'était pas trompé :
- une société de consommation à "toute vitesse" par exemple, en témoigne les mini format d’émission qui cartonnent à la TV ;
- les TV au murs qui me font un peu penser aux LCD qui se développent ;
- et le règne de l'image sur l'écrit - pour apprendre notamment)Je pense que, comme 1984, ce livre devrait faire partie des classiques étudiés en classe (même si la narration même n'a rien d’extraordinaire, l'essentiel de l'histoire se résumant en 2 lignes, comme l'écrit CeNedra!)
_________________
"Les vrais gourmands lisent en remuant les lèvre pour déguster les mots" Y. Audouard
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shopgirl



Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 761
Localisation: Montauban

MessagePosté le: Lun Nov 29, 2004 6:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis dessus en ce moment et je ne suis pas sûre de le finir mais je vais m'accrocher...
_________________
http://www.thetoietlis.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Val



Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 1015
Localisation: Yerres

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2004 10:10 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lu et .............. pas apprécié *Confused* Je n'ai adhéré à rien dans ce livre *Confused* Ca ne m'a ni plu, ni intêressé. Je n'ai pas été convaincu *Crying or Very sad* Val
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2004 3:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Faudrait que je le relise...
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shinzawai



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 57
Localisation: pres de paris

MessagePosté le: Mar Nov 30, 2004 5:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

je l'ai lu pendant les cours et pitetre que j'aurai pas du parce que j'ai pas trouvé beaucoup d'intéret au bouquin.
Heureusement que je l'avais emprunté au frerot.
_________________
euh ... les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.

-misogyne !!!
-ah non ! mais pas du tout alors !
hoho : http://www.actusf.com/SF/articles/librairie.htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5820
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mer Déc 01, 2004 10:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est mal de lire en cours *Confused* Le style est un peu vieillot, aussi, donc je le conseillerais pas à quelqu'un de trop jeune (moins de 20 ans quoi *Mr. Green* )
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Sam Jan 28, 2006 11:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré ce livre, qui fait réfléchir, et qui fait peur. Quand j'entends des gens dire que la Star Ac', c'est mieux que le lecture, ben ça me fait peur. Et quand je vois les gamins s'abrutir devant la télé, ça aussi ça me fait peur. Peut-être que ça vient du fait que je n'ai jamais eu la télé, je ne sais pas, mais des fois je me dis qu'on va finir par sombrer là-dedans, sans rien dire.
C'est assurément un livre qui marque, et je pense qu'on devrait plus le faire lire en classe, pour faire des débats dessus.
J'ai vu le film avant de lire le livre, et même si le film a vieillit, même si les effets spéciaux font sourire, j'avais une boule dans la gorge, presque l'envie de pleurer quand je voyais les pompiers déchirer les chefs d'oeuvre de la littérature et y mettre impitoyablement le feu.
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Louve



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 92
Localisation: Paris-Strasbourg

MessagePosté le: Jeu Fév 02, 2006 10:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je me rappelle plus vraiment, donc il ne m'a pas beaucoup marqué.
Il me semble que je l'avais trouvé long dans l'intrigue.
J'ai été déçue par la fin je crois.Bon il faut que je le relise *Razz*
_________________
Graou !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toxine



Inscrit le: 06 Oct 2004
Messages: 57
Localisation: lille

MessagePosté le: Lun Fév 06, 2006 10:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
C'est mal de lire en cours *Confused* Le style est un peu vieillot, aussi, donc je le conseillerais pas à quelqu'un de trop jeune (moins de 20 ans quoi *Mr. Green* )
je l'ai lu à 14ans, ça ne m'a pas dérangé. *Rolling Eyes* *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
loba



Inscrit le: 05 Mar 2006
Messages: 467
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Ven Mai 19, 2006 6:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Malgré une écriture simple, c'est un véritable petit chef d'oeuvre!! Je me suis délectée de ce livre qui est époustouflant!!!
On comprend la detresse de Montag, qui se rend compte que son monde est une duperie, qui se met à être et faire le contraire des convictions qu'il avait jusqu'alors!!!
Ce futur est angoissant et on chérit d'autant plus nos petits bouquins!!
Seul petit bémol : les dernières pages que j'ai trouvé moins intenses que le reste du livre!!!
_________________
http://lobafantasy.over-blog.com/ => le swap SFFF de Nowel

Critique pour les chroniques de l'imaginaire
http://climaginaire.joueb.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5272
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Mai 26, 2006 12:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu ce livre quand j'avais une douzaine d'années, à une époque où j'ai essayé de lire tous les grands classiques de la SF. Certains m'ont beaucoup déçu, mais pas celui-ci, que j'ai vraiment beaucoup aimé. Plusieurs des idées présentées m'ont marqué profondément, mais peut-être que ce livre me marquerait moins si je le relisais maintenant, où j'ai une (beaucoup) plus grande expérience de la SF...
A lire au moins pour la culture générale...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Lun Mai 29, 2006 5:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lu il y a très longtemps et adoré.
Par contre le film était complètement raté, à mon sens.
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Nerdanel



Inscrit le: 07 Jan 2006
Messages: 252
Localisation: sur mon fil, la tête dans les nuages

MessagePosté le: Sam Juin 03, 2006 10:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Non, je n'ai pas trouvé. Il a un peu vieilli (les effets spéciaux...), mais ça reste un bon souvenir pour moi, c'est d'ailleurs ce film et les échos que j'ai entendu du livre qui m'ont donné envie de le lire.
_________________
"It is the spectator, and not life, that art really mirrors"
Oscar Wilde
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Dim Nov 16, 2008 9:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le terminer. Je suis d'accord avec Cenedra, le dialogue entre Montag et Beaty est excellent et d'une réalité déconcertante. La description de cette société étouffée par les loisirs est terriblement d'actualité. Le pourquoi est source d'angoisse, la poésie mène à la mélancolie, à la tristesse elle est donc interdite. L'interdiction des livres n'est pas issue d'une loi créée par un régime totalitaire... ce sont les gens qui les ont doucement mis de côté... lire c'est réfléchir, réfléchir c'est remettre en cause l'ordre établi, le train-train quotidien, lire c'est ouvrir les yeux sur le monde , le vrai, pas celui qui est diffusé sur le mur des maisons ("la famille"). La fin ne m'a pas vraiment emballé, mais j'ai adoré ce qui la précède. Le livre a un peu vieilli mais parce que son discours est encore d'actualité il reste selon moi un excellent bouquin, très bien écrit. et puis c'est un classique, quoi.

Dernière édition par Jaipadepseudo le Ven Sep 25, 2009 8:58 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2501
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Nov 25, 2008 11:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Nerdanel a écrit:
J'ai adoré ce livre, qui fait réfléchir, et qui fait peur. Quand j'entends des gens dire que la Star Ac', c'est mieux que le lecture, ben ça me fait peur. Et quand je vois les gamins s'abrutir devant la télé, ça aussi ça me fait peur. Peut-être que ça vient du fait que je n'ai jamais eu la télé, je ne sais pas, mais des fois je me dis qu'on va finir par sombrer là-dedans, sans rien dire.
C'est assurément un livre qui marque, et je pense qu'on devrait plus le faire lire en classe, pour faire des débats dessus.
J'ai vu le film avant de lire le livre, et même si le film a vieillit, même si les effets spéciaux font sourire, j'avais une boule dans la gorge, presque l'envie de pleurer quand je voyais les pompiers déchirer les chefs d'oeuvre de la littérature et y mettre impitoyablement le feu.

J'ai le même avis sur le livre et sur le film.

En fait, j'ai d'abord vu le film. En effet, il est vraiment daté. Mais au fur et à mesure, j'ai oublié les décors kitsch et été happée par l'histoire.
J'ai donc décidé de lire le livre. Il est certes un peu longuet, mais je l'ai trouvé fascinant, soulevant des problèmes très actuels et intéressants. Je recommande dans la même veine Paris au XXe siècle de Jules Verne, 1984, déjà cité plus haut et, pour une analyse plus "réaliste", mais pas si éloignée, les Commentaires sur la société du spectacle de Guy Debord. J'ai beaucoup aimé la fin, particulièrement poétique.

Spoiler:

Montag intègre un groupe de "résistants". Chaque personnage, pour sauver la mémoire des livres, apprend un livre par coeur. Il s'identifie au livre et devient le livre même. Je trouve cela superbe et me suis demandé quel livre j'aimerais être.


_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Mar Déc 02, 2008 7:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si l'on se resitue à l'époque, c'est aussi une condamnation du maccarthisme, période où, en pleine guerre froide contre l'URSS, de nombreux intellectuels ont été dénoncés sous couvert de motif de "sécurité nationale" , poursuivis ou persécutés.

Bradbury a bien compris aussi que la consommation de masse, sous couvert d'assurer le bonheur de tous, amenait en fait la déshumanisation et la déculturisation de la société, l'individualisme à outrance, l'abrutissement (on ne sais même pas pourquoi on dit ce que l'on dit).

Et c'est là où est toute l'importance du propos : le livre c'est la liberté de penser, de penser autrement. Le livre pousse à réfléchir, et donc à désobéir pour une autorité de type dictatorial. Le ministre nazi Goering n'avait-il pas dit : lorsqu'on me parle de culture, je sors mon révolver !
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Minifred



Inscrit le: 02 Déc 2008
Messages: 14
Localisation: Belfort (90000)

MessagePosté le: Mar Déc 02, 2008 7:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Guillaume de Baskerville a écrit:
... le livre c'est la liberté de penser, de penser autrement.



_________________
"En Science Fiction, si d'autres semblent avoir atteint, depuis lors, de plus hautes cimes, c'est qu'ils sont debout sur les épaules de Wells"
[Isaac Asimov]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4459
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Jan 19, 2009 5:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis étonnée que certains l'aient trouvé longuet, car en arrivant à la fin je me suis dit "quoi ! c'est déjà fini !" Il est très court en fait, car le reste du livre constitue le "dossier" du roman.
Et ça m'a bien plu, j'ai eu un peu de mal par moments mais par contre, la discussion entre Montag et Beatty est excellente ! Et puis les vrais héros de l'histoire sont les livres !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Nox



Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 16

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 6:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, le texte est très court, mais surtout, sublime ; tout en métaphores, figures de style ; une langue très sensuelle au service d'une intrigue convenue, mais surtout d'un thème d'anticipation, l'évolution dangereuse de la société, que Bradbury souhaitait dénoncer.
Pour moi, c'est réussi ; ce livre m'a profondément marqué, et nombreux sont les passages dignes d'être retenus, tellement le livre est magnifique.

Je n'ai pas décollé la vue des pages de Fahrenheit 451 une seule fois durant toute la lecture ; j'étais scotché sur place.
Cet ouvrage est passé comme une tornade dans mes pérégrinations littéraires.
C'est un classique de la science-fiction et de la littérature dans son ensemble ; et c'est à lire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Strider



Inscrit le: 02 Sep 2009
Messages: 26

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 11:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Nox a écrit:

Je n'ai pas décollé la vue des pages de Fahrenheit 451 une seule fois durant toute la lecture ; j'étais scotché sur place.


Lu en deux fois pour ma part, ce qui ne m'arrive jamais.

Un must à tous les niveaux et limite alarmant quand on voit qu'il anticipe beaucoup de choses qui se déroulent aujourd'hui...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Ven Sep 25, 2009 6:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce livre, c'est une vision de l'enfer pour moi, ni plus ni moins. Pas seulement le fait de brûler les livres (ce qui est déjà terrible en soi), mais également ce qu'est devenue la société décrite, et les légumes qui y végètent. Affreux.

Spoiler:

Je l'ai relu deux ou trois fois, et à chaque fois que je l'ai reposé, je me demandais quel livre je choisirais de sauver. Carrément cornélien !


_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lukah



Inscrit le: 28 Oct 2009
Messages: 53

MessagePosté le: Ven Oct 30, 2009 8:29 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré ce bouquin.

Pour moi, ce livre ne parle pas réellement du futur, mais bien du présent, ce qui le rend bien plus flippant : on ne brule pas le s livres de nos jours, on les censures, où on force plus ou moins les auteurs à s'auto censurés, tout simplement, mais cela est un autre problème...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2501
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Ven Oct 30, 2009 4:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Laria a écrit:
Ce livre, c'est une vision de l'enfer pour moi, ni plus ni moins. Pas seulement le fait de brûler les livres (ce qui est déjà terrible en soi), mais également ce qu'est devenue la société décrite, et les légumes qui y végètent. Affreux.

Spoiler:

Je l'ai relu deux ou trois fois, et à chaque fois que je l'ai reposé, je me demandais quel livre je choisirais de sauver. Carrément cornélien !


Alors, tu as trouvé une réponse? *Smile*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Lun Nov 02, 2009 1:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

héhé oui, mais j'espère vraiment que je n'aurai jamais à vérifier si j'en suis capable. *Smile*

Spoiler:

Je me doute bien qu'il serait sans doute déjà pris, mais je crois que je tenterais Le Seigneur des anneaux. Bonjour l'overdose^^



Pour ceux qui serait intéressés, il y a une série anime pas mal du tout, Toshokan Sensou, clairement inspirée par Fahrenheit 451. Il y a même l'un des épisodes où l'on parle du livre.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Sam Aoû 07, 2010 3:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais lu ce livre il y a longtemps, mais je n'en gardais à peu près aucun souvenir. Je l'ai donc redécouvert juste hier.

C'est un roman plutôt court. D'après l'introduction (par R. Bradbury lui-même), c'était à l'origine une histoire de 25.000 mots, qu'il a plus tard amené à 50.000 mots. Cette taille limitée a un impact direct sur le degré de description du monde où se déroule l'histoire. Contrairement à d'autres dystopies, Fahrenheit 451 suggère son futur glauque davantage qu'il ne le décrit.

S'il y avait un élément du livre dont je me souvenais clairement (et que doivent connaître même la plupart des gens qui ne l'ont jamais lu), c'est qu'il parlait d'un service gouvernemental dont la mission était de brûler tous les livres. C'est une image très marquante, qui rappelle les autodafés nazis. Ce dont je ne me rappelais pas, c'est que cette situation est présentée comme le résultat d'une évolution naturelle de la société sous l'effet des médias de masse et que l'interdiction des livres par le gouvernement n'entre en jeu qu'à un stade où presque plus personne ne lit de toute façon.

Le fait d'interdire et de brûler absolument tous les livres est une sorte d'aboutissement ultime de la censure et du contrôle des esprits. Si l'on met de côté cet élément volontairement exagéré, il est intéressant de remarquer que la vision de Bradbury sur l'abrutissement que peuvent engendrer les médias n'est pas dénuée de réalisme.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chelsea



Inscrit le: 14 Nov 2010
Messages: 1

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 8:28 pm    Sujet du message: fahrenheit 451 Répondre en citant

ba mwa franchement j'ai lu le livre mais bof koi ya vraiment mieu j'ai commencé a m'y interresser seulement fin 2eme partie et 3 eme partie
mais ce ke je veux en faite c pour ceux ki sont connecter et ki connaissent le livre vs pouvez me presentez le personnage de mildred svp pck j'y arrive vraimant pas et montrez aussi qu'elle un personnage emblematique de la societe c pour un devoir svp c urgent je vous remercie infiniment

P.S: si c possible pour mintenan *Rolling Eyes*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hé hé hé !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Algernon
Lion des Bibliothèques


Inscrit le: 30 Mai 2010
Messages: 113

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 9:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gladior
Geek


Inscrit le: 31 Juil 2010
Messages: 94

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 10:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

mdr

...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 10:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Avec un peu de chance, on pourra aussi te trouver cent balles et une barre chocolatée bien connue portant le nom d'une planète de notre système solaire.

Je prends ma casquette de professeur pour te suggérer amicalement de faire toi-même ton devoir, ce qui pourrait d'une part te faire connaître un univers bien différent des classiques qu'on m'imposait quand j'avais ton âge d'une part, et éventuellement te faire réfléchir au bon usage de l'orthographe de la langue française qui, pour le peu que j'ai pu en juger, te fait actuellement cruellement défaut... d'autre part.

Allez, hop hop hop, au boulot *Smile*
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2501
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 10:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben voyons!
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3012

MessagePosté le: Dim Nov 14, 2010 10:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fusionné le tout, on décidera collectivement si ce pur moment que je qualifierais de "collector" mérite de passer au lance-flammes.

Chelsea, merci d'avoir clôturé ce pluvieux week-end avec cette franche rigolade.

Jette un oeil sur le fil t'as peut-être deux trois indices... ( bah oui ça nous est tous arrivés de faire un devoir au dernier moment...d'ailleurs j'adore ta dernière phrase...)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149497 / 0