Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les Vacances de Rachel - Marian Keyes

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
50%
 50%  [ 2 ]
A la folie
50%
 50%  [ 2 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Mar Mai 20, 2003 9:35 pm    Sujet du message: Les Vacances de Rachel - Marian Keyes Répondre en citant

A priori aucun rapport avec le Daniel de "des fleurs pour Algernon" puisque celle-ci est Anglaise.Rachel, jeune anglaise de bonne famille, vivant aux Etats Unis est assez contente de sa vie. Elle à un petit ami qu'elle aime, une super coloc et s'éclate tous les soirs. Bon d'accord elle n'aime pas son boulot et est "malade" plus souvent qu'à son tour.
Mais voilà que tout le monde se met à lui dire qu'elle est toxico ! Tout ça parce qu'elle boit un peu, prend de la cocaïne de temps en temps et du valium pour dormir. :? Ah oui, il y a ce malheureux accident que Brigit à pris pour une tentative de suicide! *Rolling Eyes*
Enfin, afin de leur prouver qu'ils ont tort, elle a accepté une cure de désintoxication au "Prieuré".
C'est le nec plus ultra en la matière et Rachel espère y recontrer quelques célébrités. Et puis 3 semaines avec les stars du show bizz entre la piscine et le jaccuzzi ce n'est pas la mort. *Very Happy*
Mais voilà ce n'est pas tout à fait ça... Levée 7 heures, couchée à 9, ateliers et taches ménagère obligatoires!!!
Rachel va devoir, malgré elle, se remettre en question. Malgré le ton leger employé par l'auteur le sujet ne l'est pas toujours.
Certains trouveront cette histoire divertissante , d'autres enrichissante.
Ce livre entre dans la mouvance de la chick litt lancée en France par "Le journal de Bridget Jones" mais est beaucoup moins superficiel.
D'ailleurs je me demande si je ne vais pas le relire pour vous faire quelque chose d'un peu plus consistant :wink:


Dernière édition par CeNedra le Mar Oct 11, 2005 5:49 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Mar Juin 03, 2003 10:48 am    Sujet du message: Répondre en citant

On m'a dit : "tiens lis ça, ça fait réfléchir sur soi, et sur le rapport à l'autre"... , j'ai adoré la couv' (je crois que j'ai une relation bizarre avec les couv's *Smile* ) : un verre de Martini blanc avec une olive à l'intérieur.Je me suis attelée à cet ouvrage, enthousiaste.Et j'ai aimé, sans conteste.Rachel est un personnage attachant, dans la lignée de Bridget et Tiffany, les "héroïnes" sont normales, Rachel peut être moi, ma copine, une connaissance, bref... pas Monica Bellucci ;-) De fait, le lecteur (enfin, plutôt la lectrice) s'identifit plutôt plus que moins. Et l'on vit avec elle ses frasques les plus déroutantes, sa mauvaise fois est devenue nôtre, on ressent ses joies, ses peines, et ses crises .... Et bien sûr on prend partie pour elle. Les autres sont méchants et tellement coincés.Jusqu'au moment où l'on lit " Cocaïne, Crack, ecstasy, (...) amphés, hash, herbe, champignons, acides, héroïnes". Eclats de rire, puis déception. Elle m'a menti. Ou sans doute me suis-je délibérement menti à moi même, bref... je prends du recul et souhaite de tout mon coeur qu'elle cesse de mentir... parce qu'au fond je l'aime vraiment bien cette Rachel :)Les confessions d'une toxico, ç'aurait pu être glauque et sordide, mais la narration est tellement légère, tellement "tonique", que c'est tout le contraire. On arrive à la fin sans s'en rendre compte,.Seul bémol : c'est profondément crédible et on s'éloigne définitivement de "Bridget & co", sauf dans l'épilogue. Dommage!!!!Et pour terminer (je sais, je m'étale un peu aujourd'hui), c'est un divertissement mais je n'ai pas eu de nouvelles "clés" : ça ne fait pas tant réfléchir, enfin,... pas comme je l'entendais.Sauf si, peut être, on est à la croisée des chemins...
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Mer Juin 11, 2003 10:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

C'est drôle, le coté crédible que tu reproches au livre fait partie de ce que j'ai le plus apprrecié. :? Pour ce qui est de la réflexion je pense que ca dépend du moment où on le lit. :shock: L'avantage de ce livre est que même si on ne trouve pas matière à réfléchir on passe un bon moment. :wink: A propos j'ai beaucoup aimé ta façon de le présenter. *Very Happy*
_________________
Griffe d’Encre


Dernière édition par CeNedra le Ven Juil 25, 2003 2:55 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Ven Juin 13, 2003 11:14 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai du mal m'exprimer, par ce qu'au contraire, c'est le côté crédible de l'histoire qui m'a fait fondre, et je trouve que l'épilogue gâche véritablement l'histoire & nous renvoit vers l'inéluctable "Happy End" *Twisted Evil* américain qui n'était vraiment pas nécessaire, et qui surtout commence à me faire "...", parce qu'à force d'identifications on a tendance à croire que c'est ainsi dans la vie...
Or, toi et moi savons que ce n'est pas le cas :wink: :wink: :wink: PS: Milles mercis pour le compliment,...
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Lun Nov 05, 2007 2:11 pm    Sujet du message: Re: Les Vacances de Rachel - Marian Keyes Répondre en citant

CeNedra a écrit:
Certains trouveront cette histoire divertissante

A quel niveau ? (ça a l'air d'une histoire plutôt grave de remise en question existentielle)
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Mar Nov 06, 2007 12:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Malgré le sujet c'est quand même ecrit comme un livre de chick Litt dans un ton souvent leger.
je sens d'ailleurs que je vais le relire
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Mer Nov 14, 2012 4:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai adoré. Le récit appâte le lecteur par son humour et ses touches burlesques. L'héroïne est attachante même dans ses défauts. Et le dernier tiers est une jolie histoire de renaissance.
Encore un très bon conseil de ce forum.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164727 / 0