Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Autant en emporte le vent - Margareth Mitchell

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
40%
 40%  [ 4 ]
A la folie
40%
 40%  [ 4 ]
Pas du tout
20%
 20%  [ 2 ]
Total des votes : 10

Auteur Message
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Mer Nov 03, 2004 11:50 pm    Sujet du message: Autant en emporte le vent - Margareth Mitchell Répondre en citant

Margareth Mitchell n'aura écrit qu'un seul roman publié dans sa vie mais quel roman ! (en fait elle a écrit un autre petit truc qui a été publié après sa mort)Tout le monde connait l'histoire ou presque. Scarlett O'Hara a 16 ans au début du roman. Son seul but dans la vie est de flirter avec tout les garçons du comté et de prendre du bon temps. Elle est secrétement amoureuse d'Ashley Wilke et elle pense que cet amour est partagé jusqu'au jour où elle apprend qu'il va se marier avec sa cousine Mélanie...En quelque pages, Margareth nous pose tout les personnages important de cette histoire. Scarlett, Ashley, Mélanie, Mamma mais aussi Rhett Buttler qui va la surprendre en train d'avouer son amour à Ashley le jour où la guerre de Sécession est déclarée. Et de ce fait, va bien se moquer d'elle par la suite.Tout l'histoire va tourner autour de ces personnages qui vont se perdre, se retrouver, se déchirer, s'aimer, se détester.
Scarlett petite fille gâtée va devenir une femme dure, déterminée, prête à tout pour sauver les siens et le domaine familial. Ce bouquin est devenu un fim mythique, mais je le conseille parce que le film, même avec ses presque 4h de bobines, occulte pas mal de choses qui permettent de mieux cerner tout les personnages. Par exemple l'amour de Rhett pour Scarlett, l'amour de Mélanie pour Ashley et l'amitié indéfectible qu'elle voue à Scarlett, même le jour où celle ci est surpris en compagnie de son mari.En bref, j'ai adoré et je le relis régulièrement.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Val



Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 1015
Localisation: Yerres

MessagePosté le: Jeu Nov 04, 2004 12:33 am    Sujet du message: Répondre en citant

D'aussi loin que je me souvienne j'ai toujours aimé la lecture. Mais je crois que c'est avec "Autant en emporte le vent" que je suis vraiment tombée amoureuse des livres.J'avais encore certainement dû faire une boulette à l'école ou je sais pas où, toujours est-il que la grande punition de ma mère lorsque j'étais au collège, c'était de me punir de sortir pour voir mes potes et d'être privé de télé.Du coup, ben je lisais....
Et un de ces collègues, sachant que j'aimais la lecure, m'a prêté les 3 tomes en poche.Je crois que je n'ai jamais autant aimé être punie *Embarassed* C'est fou comme j'ai aimé ces livres. A la folie.D'ailleurs un de ces quatres, je vais me les acheter.Val
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Jeu Nov 04, 2004 4:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Alors moi c'est tout le contraire - si l'on peut dire...J'ai vu et revu le film un nombre inconsidérable de fois... Je suis tombée dedans quand j'étais petite et je n'ai jamais cessé d'aimer l'histoire, les personnages malgré leur complexité, leur travers ect...
J'ai même réussi à trouver ce qu'on appellerait aujourd'hui "making of"... C'est pour dire.
*Mr. Green* *Mr. Green* *Mr. Green*
J'ai été tenté plusieurs fois de m'attaquer à cette épopée historique et romanesque mais... En toute honnêteté. J'ai renoncé. *Embarassed* Je crois que je voue une telle vénération pour le film que lire l'oeuvre dont il est tiré me fait peur . J'ai peur d'aimer le livre et de finalement être déçue par son adaptation cinématographique... Même si je sais pertinement que le réalisateur (j'ai oublié son nom *Embarassed* ) était soucieux du détail comme ça ne se fait presque plus de nos jours...Donc je ne crois pas que je lirais le livre un jour, .... Alors qu'en même temps je suis vraiment heureuse quand je constate que ce roman reste encore dans les mémoires Paradoxal je sais...
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
clarabelle



Inscrit le: 26 Jan 2004
Messages: 730

MessagePosté le: Jeu Nov 04, 2004 6:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Griotte a écrit:
J'ai peur d'aimer le livre et de finalement être déçue par son adaptation cinématographique...
Moi j'ai d'abord vu (et adoré *Embarassed* ) le film avant d'avoir l'audace d'ouvrir un jour le fameux roman.. Eh bien je te rassure et peux t'encourager à y aller les yeux fermés : le film & le livre sont très complémentaires. Dans le livre on s'attarde sur des détails, on relève les caractères qui ne sont pas forcément transcrits de la même façon dans le film. Mais c'est loin d'être négatif ! Au contraire, parfois c'est très enrichissant que de confronter les deux points de vue. Et puis c'est vrai que le réalisateur a veillé scrupuleusement à respecter l'oeuvre, donc il te faut A TOUT PRIX lire ce roman grandiose.Pour ma part, je trouve que les acteurs Vivien Leigh et Clark Gable étaient tout désignés pour incarner le couple mythique Scarlett / Rhett.Bizzzzzzzzz... *Mr. Green* C.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4544
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Nov 05, 2004 8:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis d'accord avec toi Clarabelle, les deux sont excellents !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Sam Nov 06, 2004 4:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Autant en emporte le vent, le film a usé quelques scénaristes (dont F. Scott Fitzgerald) et 3 réalisateurs. On dit que Vivien Leigh et Olivia de Havilland cachait sous leur jupe ou dans les décors le bouquin et le sortait dès qu'elles pensaient que la scène qu'elle tournait n'allait pas dans le bon sens.Le film a quand même remporté 10 oscars, dont un pour Hattie MacDaniel qui jouait "Mamma"...J'ai énormément de tendresse pour ces bouquins et ce film. Comme le dit Clarabelle, ils sont complémentaire. Impossible pour moi en relisant le livre de ne pas revoir la scène où Scarlett, dans le but de séduire Rhet Buttler et de lui soutirer de l'argent, arrache à grand geste les rideaux de sa mère pour s'en faire une robe verte, de la couleur de ses yeux.On comprend mieux dans le livre aussi la relation entre Scarlett et Mélanie, le plus
faible n'étant pas celle que l'on croit. Et tout ce qui est dépeind à côté, la vie pendant la guerre et après la guerre, les privations, les blessures, les femmes de bonne famille qui servent à l'hôpital pour la cause, la moralité de l'époque, on se rend compte que Scarlett, finalement est une incomprise, une femme sans doute trop moderne pour son époque, tout ce que le film dans toute sa longueur ne fait finalement qu'effleurer, pour mieux mettre en exergue l'héroine.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
yansored



Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 222

MessagePosté le: Dim Nov 07, 2004 12:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

j'aime le film, mais je voue une passion totale au livre. comme val, ce fut un de mes premiers 'coups de foudre' litteraires..
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5379
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Nov 13, 2006 1:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Allez hop, j'ai fait une excursion dans les vieux sujets, et je remonte celui-ci.
J'ai aimé le film sans plus, mais j'ai littéralement adoré ce livre. Chose rare, je ne me rappelle pas seulement de l'histoire, mais aussi du livre, l'objet, dans lequel j'en ai fait ma première lecture : Un énorme pavé imprimé sur papier bible, emprunté à la bibliothèque du lycée (il y a une quinzaine d'années donc). Je l'ai dévoré en 2 jours. Je le relis encore régulièrement.
Le film suit le livre fidèlement, mais je trouve le livre plus profond, les personnages et leurs relations plus poussés. Ca m'arrache des larmes à chaque fois.
A conseiller absolument !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 3:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est rigolo parce que moi aussi je me souviens du bouquin en lui même. Ou plutôt de la série de bouquins, c'était chez Folio en 3 tomes et quand j'ai eu les moyens j'ai racheté les même pour les relire quand j'en avais envie. *Smile*

Il y a eu une suite d'écrite, intitulé "Scarlett" par Alexandra Ripley, et qui reprend l'histoire là où elle s'est arrêtée : sur le seuil de la maison d'Atlanta quand Scarlett jure de reconquérir l'amour de Rhett.
Et Alexandra Ripley a eu assez de finesse pour ne pas changer le caractère des héros mais le creuser et les faire évoluer. Pas trop mal au final mais rien ne vaut l'original...
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5379
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mer Nov 15, 2006 4:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour la suite, j'aime aussi, et effectivement les personnages se tiennent pas rapport à l'original, mais j'aime moins le style d'écriture. Et je n'aime pas du tout la toute fin, que je trouve gnan-gnan et pas dans le ton de ce qui précède.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Lun Mar 19, 2007 10:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, Autant en emporte le vent ! Quel souvenir de lecture ! Je ne l'ai lu qu'une fois, à 14 ans, mais je m'en souviens comme si c'était hier (notamment parce qu'il y avait 2 tomes, que je n'avais le 1er et que j'ai dû attendre que le week-end passe pour pouvoir lire la suite !!) L'histoire est archi connue, les personnages aussi. C'est vraiment un magnifique !

Le film est lui aussi fantastique, notamment grâce aux acteurs (Viven Leigh est très douée en peste et Clark Gable magnifique !!)

J'ai lu la suite. Je l'ai trouvé bonne, loin d'égaler l'original bien sûr. Ce qui fait le charme d'Autant en emporte le vent c'est sa fin qui apporte beaucoup (un grand point d'interrogation : Scarlett y arrivera-t-elle ou pas ?) La fin de Scarlett en contrepartie m'a semblée trop commerciale. Mais le roman en lui-même est plutôt intéressant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
whiterose



Inscrit le: 20 Juil 2006
Messages: 30
Localisation: seine et marne

MessagePosté le: Ven Juil 20, 2007 6:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'adore ce roman, qui est vraiment un chef-d'oeuvre, c'est le livre par excellence sur la guerre de secession, qui fait souvent d'ailleurs de l'ombre à d'autres romans portant sur cette époque,, par son envergure. C'est un roman qui me fait rêver, les robes, l'élégance. Les personnages sont vraiment exceptionnels, immortalisés en plus à l'écran par Clark Gable et Vivien Leigh. C'est vrai que la fin nous laissait vraiment sur le gril. J'ai donc lu "Scarlett" par Alexandra Ripley, et j'ai beaucoup aimé. Il est vrai que beaucoup disent qu'il n'y avait peut être pas la même passion chez les deux héros, mais je pense que si les relations étaient restés aussi orageuses que dans "Autant en emporte le vent", ca se serait terminé de la même façon, et nous auriont du attendre encore un troisième roman, donc la fin de "Scarlett" m'a beaucoup plu.
_________________
http://scarlettohara.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Yahoo Messenger
carole



Inscrit le: 21 Oct 2007
Messages: 150
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Sam Oct 27, 2007 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu lorsque j'étais au collège, et j'ai également vu le film, un roman inoubliable parmi mes préférés *Exclamation* *Exclamation* *Exclamation*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
anitak



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 44
Localisation: dans le monde des Mages

MessagePosté le: Mer Nov 14, 2007 6:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu à l'adolescence après avoir vu le film, et comme beaucoup d'entre vous, je me souviens avoir apprécié tous ces détails sur la psychologie des personnages, leurs relations, leurs sentiments, que le film ne pouvait pas montrer.

Mais j'ai surtout apprécié les développements sur le contexte historique et social. Je connaissais alors peu cette période, et ce roman m'a permis de m'y intéresser !

Avec du recul (je n'ai pas revu le film depuis très longtemps également), j'ai le sentiment qu'il s'agit de deux oeuvres différentes et complémentaires , comme souvent dans les adaptations.
En revanche, je ne suis pas tentée par les suites...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Ven Nov 16, 2007 5:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Chacun son point de vue pour la suite *Smile*
Mais pour les fan, cette suite est très bien écrite, l'auteur a su reprendre les personnages tels que Margareth Mitchell les avait laissé, et a réussi à les faire évoluer de façon intelligente.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Argantel



Inscrit le: 18 Avr 2008
Messages: 4

MessagePosté le: Ven Avr 18, 2008 9:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu au moins 5 fois le film mais je viens juste d'oser m'attaquer au livre.
Effectivement, le scénario est très proche du livre et j'ai cette image de Clark Gable qui rend Rhett encore plus irrésistible !
En revanche, Scarlett, qui m'énervait déjà dans le film, m'agace encore plus dans le livre ... du coup, je n'avance pas très vite et je suis mitigée, non pas sur la qualité du livre que je trouve très bien écrit mais plus sur ma capacité à supporter une peste irresponsable :-)
_________________
http://argantel.canalblog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Lun Avr 21, 2008 1:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Scarlett est l'archétype de la peste, la garce qu'on a envie de baffer...

Et c'est ce qui fait sa force dans le fond, parce que, au fur et à mesure qu'on avance dans le livre, elle prend de plus en plus d'ampleur et s'occupe de tout ses proches avec une sorte de rage déterminée...

C'est flagrant quand on relis le bouquin, au début on se dit "mais je lui en mettrais bien une là!" et au final, on s'aperçoit qu'elle fait tout pour que tout ceux qui lui sont confiés (souvent malgré elle, comme Mélanie, ou ses tantes par exemple) ne soient plus dans le besoin d'une manière ou d'une autre. Et elle est prête à tout pour ça... Y compris sacrifier son propre bonheur.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
la liseuse



Inscrit le: 08 Déc 2005
Messages: 704
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu Avr 24, 2008 6:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

c'est vrai que la scène où Mélanie est en train d'accoucher et où Scarlett fait tout son possible pour la mettre en sécurité malgré ses colères légendaires est révélatrice.
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Mer Avr 30, 2008 4:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Elle sait qu'elle aurait pu l'abandonner et partir seule à Tara oui.
Y'a aussi la scène où elle se prend le bec avec son contre-maître au sujet des prisonniers qu'elle emploie et qui ne les nourrit pas correctement. Et quand elle s'occupe de ses anciens esclaves qu'elle retrouve dans le bidonville...
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164725 / 0