Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le silence de la mer - Vercors

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous aimez
Un peu
20%
 20%  [ 1 ]
Beaucoup
40%
 40%  [ 2 ]
A la folie
40%
 40%  [ 2 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
clarabelle



Inscrit le: 26 Jan 2004
Messages: 730

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2004 11:02 am    Sujet du message: Le silence de la mer - Vercors Répondre en citant

Après la diffusion du très réussi téléfilm sur France2, j'ai voulu lire le texte auquel il se référençait : "Le silence de la mer". Ce récit est particulièrement réussi, très touchant. Il met en scène un oncle âgé et sa nièce qui doivent loger un officier allemand, Werner von Ebrennac. Tous deux opèrent une résistance passive, teintée de silence profond et lourd, face aux tentatives d'approche de l'allemand. Celui-ci se révèle un musicien et francophile, nimbé de l'espoir insensé d'un effort commun entre la France et l'Allemagne pour un travail main dans la main. Hélas, les croyances de l'officier seront soudainement bafouées et, meurtri, il s'en ira vers d'autres missions. Entre-temps, il passera maintes soirées à se réchauffer au coin du feu, à monologuer sur son amour pour la culture française et le rêve d'être aimé un jour par une femme "digne et silencieuse". L'oncle est le narrateur-témoin de ce récit. On sent de sa part une tentative d'apprécier l'être humain au-delà de l'homme en uniforme, il porte sur sa nièce un regard parfois agacé face à son entêtement silencieux et fébrile. Soit, Vercors dans ce très remarquable récit, brode beaucoup autour du silence et montre ainsi combien tant de non-dits peuvent peser bien lourds et avoir un impact foudroyant.
Ce livre regroupe également d'autres récits de qualité mineure, si ce n'est "Ce jour-là", l'histoire d'un père et de son jeune fils, d'un pot de géranium sur le chassis d'une fenêtre et d'un enfant qu'on abandonne chez une vieille femme. L'ensemble des récits tourne autour de la guerre, du combat, des espoirs déçus, de la trahison et des sacrifices d'hommes et de femmes pour une juste cause. Tous ont été rédigés durant les années 40, pendant l'occupation allemande, alors que Vercors créait avec Pierre de Lescure les Editions de Minuit qui regroupaient les volumes d'écrivains représentant la résistance.
"Le silence de la mer" est un texte qu'on doit tous ouvrir un jour ou l'autre : sa beauté est sans égale.Le livre de poche, 188 pages, avec postface et notes biographiques.Clarabelle *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fëagond
Ch'ti Elfe d'Erdan


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 77
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mar Nov 23, 2004 9:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

magnifique roman (nouvelle ?) que le silence de la mer, vraiment prenant.
Pour moi il se résumera à la phrase "Je vous souhaite une bonne nuit"
_________________
Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. [Léon Tolstoï]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
EcumeDesEtoiles



Inscrit le: 29 Nov 2006
Messages: 296
Localisation: Tigane

MessagePosté le: Jeu Juin 07, 2007 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Encore une histoire qui m'a profondément émue.

Le titre est très évocateur : dans cette nouvelle, l'auteur joue avec le silence, le rend palpable. Oppressant.

C'est aussi une histoire d'amour: amour d'un pays, amour à la Belle & la Bête, amour des hommes. Hymne à la résistance, mais la résistance intelligente, sans haine aveugle. Histoire tragique aussi, où la fin laisse un goût d'amertume.

Un titre qui est devenu pour moi un incontournable, une référence. Magnifique.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
anitak



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 44
Localisation: dans le monde des Mages

MessagePosté le: Ven Juin 08, 2007 6:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Très bon souvenir de lecture *Very Happy*

Comme le dit EcumeDesEtoiles, l'ambiance de ce texte est troublante, très émouvante.
Vercors décrit les sentiments avec toujours beaucoup de pudeur et dignité.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149526 / 0