Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[N] Le rapport de Brodie - Jorge Luis Borges

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Mycroft
égoltruiste


Inscrit le: 31 Oct 2004
Messages: 413
Localisation: Abyss

MessagePosté le: Lun Juil 18, 2005 10:12 pm    Sujet du message: [N] Le rapport de Brodie - Jorge Luis Borges Répondre en citant


« En 1885 Kipling avait commencé, à Lahore, une série de brefs récits, écrits de façon simple, dont il allait faire un recueil en 1890. Beaucoup d'entre eux - In the House of Sudhoo, Beyond the Pale, The gate of the Hundred Sorrows - sont de laconiques chefs-d'œuvre ; je me suis dit un jour que ce qu'avait imaginé et réussi un jeune homme de génie pouvait, sans outrecuidance, être imité par un homme au seuil de la vieillesse et qui a du métier. Cette pensée a eu pour résultat le présent volume que mes lecteurs jugeront. »
J. L. Borges.
Un ami m'avait prêté Fictions il y a pas très longtemps, donc j'ai décidé d'approfondir l'oeuvre de Borges, eh bienn, sur ce coup mon avis reste mitigé. Sans doute parce que dans les nouvelles ici réunies le caractère ludique si séduisant dans Fictions est globalement absent. Enfin, je ne vais pas dire que les nouvelles sont mauvaises certes non, mais je n’ai pas adhéré au climat sud-américain de ces très courtes nouvelles au ton assez pessimiste.Ce sont des histoires de sang, de mort, de gens dont la vie est dominée par une certaine violence et qui meurent généralement de ses excès, d'une violence dont les raisons, pourtant humaines, échappent à la raison commune ...Heureusement, les trois dernières, qui m'ont le plus plus, enrichissent quelque peu ce modèle.
_________________
« Et aussi, je me rappelle,
D’un ange, les ailes. »
Caleb SHOLMES, L dans Le Traducteur Hellène.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 165075 / 0