Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Commedia des Ratés - Tonino Benacquista

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Mer Juil 09, 2003 10:32 am    Sujet du message: La Commedia des Ratés - Tonino Benacquista Répondre en citant

L'histoire commence bêtement. Antonio Polsinelli, fils d'immigré italien se rend chez ses parents à de Vitry-sur-Seine. Il rencontre un de ses amis d'enfance qui lui fait une requête étrange. Antonio s'execute sans demander d'explications.
Quelques jours plus tard, son ami est assasiné et voilà qu'Antonio hérite d'une vigne à Sora, en Italie.
Il se rend donc sur la terre de ses ancêtres, juste pour voir de quoi il en retourne, et comprendre pourquoi son ami est mort. Mais le vin dont il a hérité, est amère donc imbuvable. Seule la statue de Sant'Angelo érigée dans la chapelle construite sur son terrain constitue un faire valoir,... Alors la question se pose toujours : pourquoi donc son ami a-t-il été assasiné ? C'est autour de cette question que le récit se construit ; mêlé aux histoires que son père lui racontait quand il était petit, Antonio nous emmène dans un pays où les us et coutumes ne sont pas les nôtres (les miennes, en tout cas) et fait vivre au lecteur une enquête presque insoutenable.
Le récit n'est pas banal, pétri d'humour et de dérision.Un bon divertissement, loin de l'exploit de SAGA, à lire tout de même.Pour les curieux, ce livre a obtenu le Grand prix de la littérature policière en 1992...
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK


Dernière édition par Griotte le Jeu Jan 13, 2005 12:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Mer Juil 09, 2003 10:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Heu... bah...
Mon erreur a peut être été de lire ce livre après Saga mais j'avoue que je n'ai pas accroché. Ni à l'écriture, ni à l'histoire que je trouve un peu tiré par les cheveux notamment sur la fin (une fois de plus).
J'avoue cependant que Benacquista nous tient par la curiosité, on veut savoir ou il va en venir.En fait il y a deux énigmes dans l'histoire et si la principale ne m'a pas envouté j'ai beaucoup aimé celle qui vient en contrepoint.Ce n'est pas assez pour aimer un livre, mais suffisant pour ne pas regretter de l'avoir lu.
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Mer Juil 09, 2003 11:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fait la même erreur, et c'est pour cela que je me suis permise préciser : "Loin de l'exploit de SAGA"... :wink: On ne peut cependant nier que "La Commedia des ratés" est agréable à lire, et fait un bon livre de chevet pour l'été.
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170340 / 0