Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Acide sulfurique - Amélie Nothomb

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
23%
 23%  [ 3 ]
Beaucoup
30%
 30%  [ 4 ]
À la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
46%
 46%  [ 6 ]
Total des votes : 13

Auteur Message
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4562
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Sep 16, 2005 6:34 pm    Sujet du message: Acide sulfurique - Amélie Nothomb Répondre en citant



Dans un futur incertain et glauque, des passants sont enlevés pour participer de force à une émission de télé-réalité : ils sont parqués dans un camp où on les force à travailler sous les coups et les injures de volontaires, jeunes et sans scrupules. L’émission s’appelle « Concentration », les gardes volontaires se nomment des kapos, et les prisonniers sont condamnés à mort par le vote des téléspectateurs. L’audience de l’émission bat tous les records, malgré de nombreuses critiques des media et des personnalités. Entre l’une des gardiennes du camp et une détenue, se tissent de curieux liens. Le tout sous l’œil omniprésent des caméras…
Mon impression est mitigée après la lecture de ce court roman. Le style particulier, si plaisant, est toujours là, mais le tout manque d’émotion. C’est peut-être pour l’auteure une façon de montrer de manière détachée (par la caméra), les souffrances, l’agonie, la haine, et les tentatives désespérées des prisonniers pour conserver leur dignité à tout prix.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Hectorette



Inscrit le: 15 Juil 2003
Messages: 190

MessagePosté le: Mar Oct 11, 2005 7:08 am    Sujet du message: Répondre en citant

Moi aussi, impression mitigée: une impression de bâclé du style "je me dépêche de finir mon roman pour la rentrée littéraire de septembre" qui m'a laissée sur ma faim.
Dommage, l'idée, bien que glauque et dérangeante, n'était pas si mauvaise.
Mais certains passages m'ont beaucoup plu, ce n'est aps complètement négatif!
_________________
Mes Blogs:
http://atraverslemonde.blogs-de-voyage.fr/
http://lecturesdesophie.blogs.psychologies.com/
http://leblogdesikilechat.blogspirit.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Creamy



Inscrit le: 20 Aoû 2004
Messages: 75

MessagePosté le: Mer Nov 02, 2005 1:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Difficile d'écrire un roman sur une émission de télé-réalité. Amélie Notomb choisit un thème d'émission très choquant et mets bien en avant les travers de notre société de consommation poussée à l'extrème. Pourrait-on vraiment imaginer qu'une telle émission soit diffusée dans un futur proche ? J'ai apprécié cette intérrogation sur la folie et la cruauté des hommes.
A la place d'un prisonnier, quelle serait notre attitude ? Et à la place des kapos ? Il est si facile de dire "oh non, je ne serais jamais devenue kapo !! plutôt mourir !!!" .... vraiment ? Je trouve toutes ces réflexions tout à fait d'actualité dans un monde ou la plupart des pays sont en guerre contre d'autres. L'histoire entre la kapo, l'héroine et les autres prisonniers est passée un peu au second plan dans ma lecture.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toxine



Inscrit le: 06 Oct 2004
Messages: 57
Localisation: lille

MessagePosté le: Jeu Nov 24, 2005 7:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, moi j'ai jamais autant regretté d'avoir dépenser 16euros. C'est syntaxiquement trés pauvre, l'histoire n'est pas tangible, les 2 personnages principaux sont pathétiques, la fin est risible, c'est trop court pour 16 euros et de plus, j'ai eu la douce sensation de me faire avoir par amélie Nothomb, qui prend vraiment les lecteurs pour des imbéciles.
Pitoyable, à éviter et déconseiller.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guiz



Inscrit le: 23 Juin 2004
Messages: 134

MessagePosté le: Mer Jan 11, 2006 3:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

"Acide sulfurique" d’Amélie Notombavis de la fnac (il n'y a pas de 4éme de couv' sur ce livre):
Le cadre du nouveau roman de la très prolifique Amélie Nothomb est un bien curieux studio-télé aménagé en camp d’internement nazi, avec des caméras qui observent en permanence les "habitants" du lieu, en l’occurrence des citoyens ordinaires raflés dans la vie civile pour participer à une sordide émission de télé-réalité, "Concentration". "Concentration", donc… tout un programme. L’héroïne de cette très audacieuse politique-fiction s’appelle Pannonique. Elle a vingt ans, est étudiante en paléontologie, s’est vue soudainement capturer alors qu’elle se promenait au jardin des Plantes. Internée dans le camp, Pannonique – désormais rebaptisée CZK 114 –, devient la mascotte de tous les autres prisonniers et ne manque pas de fasciner à la fois les organisateurs du jeu, les médias et les téléspectateurs. Parmi les kapos chargés de l’"encadrement" et spécialement recrutés pour leur sadisme, Zdena, une jeune femme d’une vingtaine d’années, va vite succomber au charme vénéneux de la prisonnière. Tout va pour le mieux dans le pire des mondes : l’audimat bat des records tandis que des exécutions de prisonniers épuisés ont lieu. Et puis un jour, tout bascule : Pannonique en personne est sur le point de devenir la victime de ces répugnants jeux du cirque télévisuels… Qu’en pense le peuple ?Amélie Nothomb signe ici une satire impitoyable et très efficace des jeux de télé-réalité. Ce roman, la plus trash des fictions d’Amélie Nothomb publiées à ce jour, marque un tournant dans son œuvre.

Déjà la « classification » de ce livre peut prêter à débat (classique ou anticipation d’une manière arbitraire je l’ai collé en anticipation tout comme je le ferais du livre de Houellebeck).
Personellement ce livre ne m’a fait ni chaud, ni froid. C’est bien écrit là pas de problème, mais pour moi ça n’a jamais était le critère le plus important …
Je trouve l’histoire totalement bancale, l’idée (une émission de Télé réalité sur le thème des camps de la mort) à la limite peut-être crédible mais les réaction des « acteurs » ne l’est jamais …
Attention il risque d’y avoir quelques spoilers dans la suite
Tout d’abord on rafle des gens au hasard dans la rue pour faire les prisonniers, je peux comprendre que la majeur partie de la population ne reagit pas mais les familles non plus, c’est quand même pas très crédible même mieux ils regardent puisque le taux d’audience affiche 100% à un certain moment …
De plus les personnages donnent l’impression d’être de mauvais acteurs surjouant à longueur de temps.
En conclusion, dans un livre d’anticipation mieux vaut une histoire béton et une écriture bancale que l’inverse.
_________________
L'humour vient tout seul à l'homme comme les poils au pubis.
Pierre Desproges
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
isaforben



Inscrit le: 22 Jan 2006
Messages: 57
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim Juil 15, 2007 6:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

C'est un livre qui se lit tres facilement et tres vite. Le thème est effectivement poussé à l'extreme. Mais j'ai trouvé intéressant que l'auteur s'intéresse à ce sujet d'actualité, meme en allant si loin. C'est ce que je retiens essentiellement de ce roman, l'histoire entre les personnages ne m'a pas particulierement plu.
_________________
Les fictions historiques pour la jeunesse sur Histoire d'en lire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
angua



Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 291
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Ven Juil 20, 2007 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Je ne vais pas beaucoup faire avancer le débat, car moi aussi ce roman m'a laissé sur ma faim... vite lu, vite oublié, il m'a laissé la frustration d'une idée intéressante utilisée n'importe comment. Il y en aurait pourtant des choses à dire sur la TV réalité, un thème trash comme celui-ci aurait pu amener des interrogations éthiques plus poussées...
Les personnages sont bien superficiels, j'ai moi aussi eu cette impression de travail baclé.
_________________
http://journalsemilitteraire.over-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Val



Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 1015
Localisation: Yerres

MessagePosté le: Ven Oct 26, 2007 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu beaucoup d'avis contradictoire sur ce roman. Les avis sont bien tranchés et aux antipodes.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé. Un petit livre qui se lit très rapidement, mais qui recèle beaucoup de vérités sur la nature humaine.

L'écriture d'Amélie Nothomb est toujours aussi agréable et l'histoire qu'elle raconte est originale tout en étant parfaitement horrible.

Dans ce roman, elle pose le doigt sur ce qui dérange, ce qui fait mal. En vérité, jusqu'où l'homme est capable d'aller en matière de reality show ? Irait-il vendre son âme au diable pour avoir la plus grande audience ?
Je pense que oui. Malheureusement.

Quand on voit certains programmes du genre en France ou à l'étranger, qui sont de plus en plus trash, on peut se poser la question.

Toujours plus de gore, toujours proposer aux spectateurs de l'horreur, toujours plus de voyeurisme. Encore et encore et encore.

J'ai trouvé qu'elle avait très bien développé son sujet et je me suis régalée avec ce livre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
Ibis



Inscrit le: 21 Aoû 2004
Messages: 121

MessagePosté le: Dim Nov 25, 2007 4:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Peu de pages, vite lu, pas de phrases grandiloquentes (pour une fois!) mais... Un bon moment.

J'ai bien apprécié le thème, la télé-réalité poussée à l'extrême et reconstituant les camps de concentration, les 2 personnages principaux et surtout la relation qui se tisse entre ces 2 femmes et la remise en question de la tortionnaire.

Ca faisait longtemps que je n'avais pas lu (selon moi *Wink*) un "bon Amélie".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5398
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Jan 17, 2008 9:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai feuilleté "de force" tout à l'heure. J'étais au supermarché et je cherchais désépérément un livre à acheter, malheureusement le rayon livre n'était pas large du tout. Bon, s'il m'avait juste fallu un livre, j'aurais été l'acheter ailleurs, mais ce que je voulais c'était acheter dans ce magasin (pour cause que c'est le seul magasin du secteur qui prend les tickets restos, et qu'il m'en reste plein de l'année dernière qui seront périmés à la fin du mois : ce qu'il faut pas faire pour s'en débarasser !!!). Donc j'ai bien regardé le rayon sous toutes les coutures, et comme c'était le seul livre qui avait l'air lisible, je l'ai ouvert plusieurs fois.
Ce qui m'a arrêté, c'est la taille des caractères et l'épaisseur du livre : Avec une autre couverture et quelques illustrations, vu de loin on jurerait avoir affaire à un livre pour public de 5 ou 6 ans... Faut arrêter de prendre les lecteurs/acheteurs pour ces c***. Si l'auteure veut écrire des nouvelles, grand bien lui fasse, mais il ne faut pas les aérer à mort pour faire croire qu'il s'agit d'un roman et les vendre en temps que tels (au pri x d'un roman...). J'avais déjà eu cette impression en voyant d'autres romans d'Amélie Nothomb, mais pour celui-là c'était le pompom. Bon allez, j'arrête de râler...
Donc, à force de le reposer parcequ'il était trop petit et de le reprendre parcequ'il n'y avait rien d'autre, j'ai fini par le reposer définitivement : J'avais fini par avoir lu tous les passages intéressants, et il ne me restait plus à lire que du remplissage ! Tout ça pour dire que même si j'ai dit l'avoir seulement "feuilleté", j'ai quand même une bonne idée de son contenu.

Je n'ai pas trop aimé.
L'idée de départ me semble intéresante, mais pas assez exploitée. Les personnages sont peu crédibles dans leur comportement, ils me paraissent "faux". Et la fin est plate.
Heureusement, le style est fluide, ça s'avale comme un petit pain.
Conclusion : Vite lu, probablement vite oublié, et aucun regret de l'avoir laissé dans le magasin !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5920
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Jan 17, 2008 10:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Soleil* a écrit:
Ce qui m'a arrêté, c'est la taille des caractères et l'épaisseur du livre : Avec une autre couverture et quelques illustrations, vu de loin on jurerait avoir affaire à un livre pour public de 5 ou 6 ans... Faut arrêter de prendre les lecteurs/acheteurs pour ces c***. Si l'auteure veut écrire des nouvelles, grand bien lui fasse, mais il ne faut pas les aérer à mort pour faire croire qu'il s'agit d'un roman et les vendre en temps que tels (au pri x d'un roman...).

Ah, elle est éditée par Pygmalion ? *Twisted Evil*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5398
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Jan 18, 2008 8:47 am    Sujet du message: Répondre en citant

Crazy a écrit:
Ah, elle est éditée par Pygmalion ? *Twisted Evil*

Non, c'était une édition poche genre "Livre de Poche" (je ne suis plus très sûre, j'ai pas fait très attention), j'ai été assez surprise en l'ouvrant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4562
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Jan 19, 2008 5:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

des tickets resto pour acheter des livres *Smile*
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5398
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Jan 21, 2008 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
des tickets resto pour acheter des livres *Smile*

"Ils" ferment les yeux à partir du moment où le caddy est principalement composé de courses de bouffe ordinaire. Pour faire grossir le montant, j'avais aussi dans mon caddy une poêle, une carafe, de la lessive, etc. et c'est passé sans une remarque. Par contre, mon mari a voulu essayer en n'achetant que de l'alcool, il avait pris plusieurs bouteilles de champagne et de vin de luxe et rien d'autre, et il s'est fait jeter.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fantasio



Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 49
Localisation: Ardennes

MessagePosté le: Jeu Juil 03, 2008 7:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

En voyant l’épaisseur du bouquin, je me suis dit que l’affaire serait torché en une soirée.
Ce fut le cas.
Le cadre tout d’abord.
L’action ( ?) se déroule dans un camp de concentration emménagé pour les besoins d’une émission de télé-réalité. Des gens sont raflés, au hasard, pour meubler ce camp et des volontaires sont embauchés pour servir de gardiens. Amélie Nothomb les nomme des « Kapos » ignorant sans doute que dans les « vrais » camps, cette appellation était réservée aux prisonniers collaborateurs.
Le récit paresse d’une façon très linaire et raconte l’histoire d’une prisonnière : Pannonique et de ses rapports avec une « kapo » : Zdena. Pannonique étant un modèle de courage et de bonté et Zdena, comme il se doit, une ordure éblouie par la beauté et le charisme de sa captive.
Que dire d’autre ?
On peut croiser le matricule EPJ 327 amoureux de Pannonique (elle-même portant le doux numéro de CKZ 114) mais on n’en saura guère plus, les caractères des personnages n’étant qu’à peine esquissés.
L’idée de départ aurait pu donner une bonne petite contre-utopie mais Amélie Nothomb réussit l’exploit de nous ennuyer sur pourtant moins de deux cent pages imprimées en gros caractères.
Quelques petites leçons de morale (c’est pas bien de regarder des trucs comme ça à la télévision) arrivent involontairement à nous distraire.
Il faut y ajouter une bonne dose de truismes et de tautologies et pour finir en beauté, un dénouement qui dépasse le grotesque.
Voila, l’épreuve étant terminé, je peux attendre de pied ferme la prochaine livraison annuelle de la mère Nothomb… mais je passerai peut-être mon tour. En attendant je vais lire un livre tiens. Histoire de changer.
PS : a la réflexion, je ne lirai
plus jamais un livre de cette femme !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Balkyr



Inscrit le: 30 Juil 2008
Messages: 2

MessagePosté le: Mer Juil 30, 2008 9:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part je rejoins Toxine. c'est le genre de livre dont l'intrigue à été pensée un dimanche soir 11h. Simpliste à souhait, 100% était prévisible et j'ai d'ailleurs cherché quelques temps ma télécommande littéraire, pensant avoir mis le livre en avance rapide dès les dernières pages de ce "roman".
J'attribue d'ailleurs un point Godwin à Amélie. La superficialité de l'anticonformiste audiovisuel de nos 15 dernières années n'a pas échappé à cet auteur
qui a su crier haut et fort "je ne regarde pas la télé, c'est de la merde" le tout devant un 16:9 au pied du lit.
Un sujet plus fin et avec plus de tact m'aurait beaucoup plus intéressé qu'un 100 pages écrit au marteau pillon.

Mais après mûre réflexion, est-il possible de poser le problème à l'envers et de se dire, n'est-ce-pas la réaction recherchée par notre belge bien belge ?
Venir shooter dans la fourmilière et dire que finalement en gros veaux que nous
sommes devant nos transistors dernier cris, ne fallait-il pas s'adapter, et se rabaisser à notre niveau ?
La culture débilitante atteindrait même la littérature ?
Une très bonne daube (niçoise) ...
_________________
" faut que tu vienne, je tape un white"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toxine



Inscrit le: 06 Oct 2004
Messages: 57
Localisation: lille

MessagePosté le: Ven Aoû 01, 2008 2:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Salut (en fait ça fait un moment que je n'étais pas venu alors je suis content de revenir faire un tour ici).
Je crois que vu l'arnaque totale qu'est ce livre, et qu'il peut être lu en moins d'une demi heure (sans rire) je conseille à tout le monde de le lire dans les rayons de la Fnac.... c'est tout ce que ce bouquin mérite. C'est peut être pas trés moral, mais ça l'est plus que de vendre ça 16euros. (Comment utiliser une renommée pour faire de l'argent?????)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
la liseuse



Inscrit le: 08 Déc 2005
Messages: 704
Localisation: France

MessagePosté le: Lun Aoû 04, 2008 10:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai toujours pas lu un seul de ses livres. Je crois que je lui ai déjà collé une étiquette, la pauvre ! Comme les bouquins de Marc Lévy, je n'arrive pas à franchir le pas. Apparemment, je ne rate pas grand chose !
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Christopher
Invité





MessagePosté le: Lun Aoû 04, 2008 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

N'oubliez pas que des lecteurs apprécient beaucoup ce livre. *Wink*
Revenir en haut de page
Toxine



Inscrit le: 06 Oct 2004
Messages: 57
Localisation: lille

MessagePosté le: Jeu Aoû 07, 2008 2:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Algernon a écrit:
N'oubliez pas que des lecteurs apprécient beaucoup ce livre. *Wink*

comme beaucoup de gens aime la musique de Britney Spears ou la politique de Bush, je ne veux pas leur manquer de respect ça va de soit que chaque opinion est défendable et je la respecte bien entendu *Twisted Evil* *Twisted Evil*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168680 / 0