Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Je suis une Légende - Richard Matheson
Aller à la page 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
6%
 6%  [ 2 ]
Beaucoup
55%
 55%  [ 16 ]
À la folie
34%
 34%  [ 10 ]
Pas du tout
3%
 3%  [ 1 ]
Total des votes : 29

Auteur Message
Le Coin des Lecteurs
Esprit du Forum


Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 122

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 9:10 am    Sujet du message: Je suis une Légende - Richard Matheson Répondre en citant



Par Dracosolis
continuons notre exploration de la préhistoireJe Suis une Légende de Richard Matheson chez foliosf
Le dernier homme sur Terre vaque à ses occupations répétitives qui le maintiennent en vie. Toutes les nuits, il se barricade dans sa maison car dehors les vampires rôdent et qu'ils sont désormais l'espèce dominante...
Un roman sur la solitude, le désespoir et la monstruosité
Bon c'est un classique , fa f'est fur, un indispensable. *Very Happy*
je l'ai lu juste après Bram Stocker, et avoir adoré les Nosfératu au ciné (le dracula de Coppola était encore à des décennies à venir)ça m'a révolutionné l'idée du Vampire, après j'étais prête pour les premiers Rice (pas les autres, moi je stoppe à la reine des damnés- et pas Buffy qui m'ennuie)
j'aurais bien aimé tomber sur the Tain ensuite, ç'aurait été une progression de lecture du thème tout à fait intéressante.Un livre à dévorer à belles canines! *Very Happy*
*.fr
**. com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5920
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 9:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Faudrait que je le relise, j'en ai gardé une impression mitigée (je pense que je l'ai lu un peu jeune et que la traduc est peut-être un peu vieillotte).
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Louve



Inscrit le: 03 Oct 2005
Messages: 92
Localisation: Paris-Strasbourg

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu le mois dernier, parce que c'est un des livres préférés de Stephen King... *Razz* C'est un livre très court donc très prenant. C'est efficace les livres courts ^^
Je garde quelques doutes quant aux explications données sur les vampires et "la nouvelle race"Le livre est sinon très bien écrit, je comprend aussi pourquoi King l'aime bien : le héros est seul avec lui même... Le livre parle beaucoup de Neville tombant dans la folie de la solitude.
_________________
Graou !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Dim Mai 07, 2006 7:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lu il y a une dizaine d'années dns une collection de nouvelles, Fiction, aujourd'hui disparue. J'avais adoré. Avait fait l'objet d'une adaptation à l'écran appréciée à juste titre par les amateurs du genre.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5396
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Mai 08, 2006 4:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai trouvé ça très intéressant comme livre, et pourtant généralement je n'aime pas trop les histoires où il y a plus de réflexions que d'action. Rien à redire.
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Celui



Inscrit le: 16 Fév 2006
Messages: 16

MessagePosté le: Lun Mai 22, 2006 5:05 pm    Sujet du message: Je suis une légende ! Répondre en citant

En premier lieu, c'est un vrai roman et non seulement une histoire racontée : c'est-à-dire que Matheson a un style et un point de vue narratif particulier.
En deuxième lieu, c'est une véritable oeuvre philosophique sur l'altérité !

C'est un grand ouvrage de science fiction, au sens premier du terme.

Celui qui Cherche
_________________
Celui qui cherche
http://www.cidreetdragon.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Ibis



Inscrit le: 21 Aoû 2004
Messages: 121

MessagePosté le: Jeu Aoû 31, 2006 1:37 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vois que Val est en train de le lire, ce qui me rappelle que j'ai oublié de laisser mon avis.


J'en ressors avec une impression...Bizarre (je ne trouve pas d'autre mot *Razz* ). Bizarre de part le dénouement. On pourrait en tirer un vrai débat philosophique. Pour le reste, c'est prenant. On veut voir qui va "gagner": le survivant ou la nouvelle espèce *Question*

*Arrow* Un bon moment de lecture, mais je ne suis pas cependant une grande fan.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shinzawai



Inscrit le: 05 Sep 2004
Messages: 57
Localisation: pres de paris

MessagePosté le: Ven Sep 01, 2006 10:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'avais adoré, mais pour laisser une critique constructive, je dirai que j'aurai bien aimé que l'histoire ne soit pas aussi focalisée sur le pov Neville blond et solitaire.
_________________
euh ... les jambes permettent aux hommes de marcher et aux femmes de faire leur chemin.

-misogyne !!!
-ah non ! mais pas du tout alors !
hoho : http://www.actusf.com/SF/articles/librairie.htm
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Val



Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 1015
Localisation: Yerres

MessagePosté le: Ven Sep 01, 2006 10:22 am    Sujet du message: Répondre en citant

Robert Neville est le seul survivant de son espèce. Le seul homme encore vivant. Que sont devenus les autres ? Des vampires.
Toutes les nuits, ils sont là, devant sa porte, à jetter des pierres, des briques, sur sa maison, à l'invectiver. Toutes les nuits il entend son ancien ami lui hurler la même injonction "Sors de là Neville !".
Mais Robert tiens. Il a su faire de sa maison un refuge. Il maintien un semblant de vie normal avec un groupe électrogène. Ce qui lui permet d'avoir la lumière, de garder de la nourriture au congélateur et d'écouter le soir un peu de musique.
La nuit il dort Robert... Mais le jour..... il part à la rechercher des vampires et les tue d'un coup de pieu.
A force d'acharnement, il fait une découverte effrayante........ il y a des vampires vivants et des vampires morts. Et si, en fait, l'état de vampire était causé par un virus....

C'est seul que Robert Neville mène son combat. Tantôt au bord de la folie, tantôt au bord de l'alcoolisme. Plein de colère et de haine. Se demandant souvent à quoi bon résiter puisqu'il est le seul représentant de la race humaine. Sortir en pleine nuit lui apporterait peut être la paix....

Dans son livre, Richard Matheson aborde les vampires d'un autre point de vu. Très intêressant.
Un livre qui se lit rapidement, d'une part parce qu'il n'est pas très épais et d'autre part et surtout, parce qu'une fois l'histoire commencée, on ne peut plus la lâcher.... il nous faut savoir.......
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
Tess



Inscrit le: 29 Jan 2006
Messages: 269
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Mar Oct 10, 2006 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lu il y a plusieurs années, je me rappelle avoir posé le livre en disant: "tu m'étonnes mon gars!"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
erwelyn



Inscrit le: 09 Juil 2006
Messages: 53
Localisation: Calvisson (30)

MessagePosté le: Ven Oct 13, 2006 1:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un livre - un film

4ème de couverture : Chaque jour, il doit organiser son existence solitaire dans une cité à l'abandon, vidée de ses habitants par une étrange épidémie. Un virus incurable qui contraint les hommes à se nourrir de sang et les oblige à fuir les rayons du soleil... Chaque nuit, les vampires le traquent jusqu'aux portes de sa demeure, frêle refuge contre une horde aux visages familiers de ses anciens voisins ou de sa propre femme.
Chaque nuit est un cauchemar pour le dernier homme, l'ultime survivant d'une espèce désormais légendaire.

*Very Happy* Sans aucun doute un de mes classiques préférés dont je viens de voir l'adaptation italo-américaine - The Last Man on Earth (1964) - de Sidney Salkcow avec Vincent Price. Une très bonne interprétation à contre pied de ce que j'avais eu l'habitude de voir de l'acteur. Un film en noir et blanc à l'atmosphère pesante, fidèle à l'oeuvre originale.



D'autres remakes :

*Question* 1967 - Soy leyenda de Mario Gomez Martin. C'est un court métrage de 15mn. Je ne l'ai pas vu.
*Confused* 1970 - Le Survivant de Boris Sagal avec Charlton Heston : un film que j'ai vu gamine et qui m'avait traumatisé notamment ces personnages aveugles aux yeux blancs (j'en ai encore la chair de poule...) Quant à) l'adaptation, elle est quand même un peu détournée.
*Rolling Eyes* 2006 - Je Suis une Légende de Francis Lawrence avec Johnny Deep et Will Smith. Cette adaptation est en cours de production (info Allociné) Attendons de voir avant de nous prononcer sur un casting aussi étonnant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Mar Oct 02, 2007 7:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte le fil pour signaler (outre que j'ai vraiment trouvé le livre très bien) les première affiches du film avec Will Smith, qui ne laissent pas encore présager du truc.

Je n'ai pas la possibilité de le faire (suis au boulot), mais ceux qui veulent regarder, la bande annonce est là : http://www.apple.com/trailers/wb/iamlegend
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
JS



Inscrit le: 20 Aoû 2007
Messages: 45

MessagePosté le: Mar Oct 09, 2007 2:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

D'après ce que j'ai pu voir, ça a l'air de plus ou moins coller au livre...
Pour Erwelyn : Je crois que Johnny Depp n'est plus à l'affiche.
Pour Darkangel : L'adaptation dont tu parles, c'est celle de 67 ou de 70 ?
_________________
http://www.comicverse.fr, le seul site avec des morceaux de super-héros dedans !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
la liseuse



Inscrit le: 08 Déc 2005
Messages: 704
Localisation: France

MessagePosté le: Ven Oct 26, 2007 11:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Paru en 1954, « Je suis une légende » revisite avec originalité le mythe du buveur de sang. Ici point de fantastique romantique et de vampires aux airs d’esthètes. Dans cette fiction, la population mondiale est victime d’un virus inconnu qui la change en vampire. Seul rescapé de cette épidémie, Robert Neville tente tant bien que mal de survivre. Car chaque nuit, les vampires rôdent autour de sa maison devenue bunker et s’efforcent avec rage de pénétrer son refuge.

L’auteur donne le ton. Un roman pessimiste, sombre où quelques lueurs d’espoirs tentent malgré tout de percer pour aussitôt s’éteindre. Ce livre se lit d’une traite grâce à une écriture fluide, un scénario efficace et l’empathie que l’on éprouve rapidement pour Robert. En effet, le lecteur tremble avec lui, partage son angoisse et sa solitude et se prend à espérer une fin plus juste. Quelques petites incohérences m’ont un brin gêné comme ce passage où Robert ne se rend pas compte que la nuit approche. Un peu facile. Je n’en dis pas plus. Les amateurs de fantastique ne peuvent tout simplement pas passer à côté de cet indispensable. A lire d’urgence !
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Ven Oct 26, 2007 1:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il va falloir que je le trouve ce petit bijoux.

Concernant le film, les amateurs de l'oeuvre devraient être déçu à mon avis. L'adaptation semble moins pessimiste (Dans la BA, Neville qui tape un golf sur l'aile d'un avion; il n'est plus seul mais accompagné d'un chien) et le choix de Will smith en acteur principal (c'était Schwarzi à un moment) me semble d'hors et déjà un choix douteux. Reste à voir si le réal' de Constantine va arriver à faire du bon avec tout ça, .....et.......et il semblerait qu'il faille s'attendre à une suite si ça rapporte du pognon....
.....
.....
Hum.
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christopher
Invité





MessagePosté le: Ven Oct 26, 2007 8:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

erwelyn a écrit:
*Confused* 1970 - Le Survivant de Boris Sagal avec Charlton Heston : un film que j'ai vu gamine et qui m'avait traumatisé notamment ces personnages aveugles aux yeux blancs (j'en ai encore la chair de poule...) Quant à) l'adaptation, elle est quand même un peu détournée.


En tant qu'adaptation du livre, c'est un échec. Ce sont des mutants au lieu de vampires et il y a de nombreux survivants. Mais si on ne tient pas compte du livre, c'est un excellent film très angoissant, les mutants albinos y sont terrifiants. La scène du début où Anthony Zerbe et feu Roscoe Lee Browne dissertent pendant le siège de la demeure de Charlton Heston plongeait directement le spectateur dans un monde d'horreur post-apocalytique.

L a écrit:
Concernant le film, les amateurs de l'oeuvre devraient être déçu à mon avis. L'adaptation semble moins pessimiste (Dans la BA, Neville qui tape un golf sur l'aile d'un avion; il n'est plus seul mais accompagné d'un chien) et le choix de Will smith en acteur principal (c'était Schwarzi à un moment) me semble d'hors et déjà un choix douteux.


Je ne me souviens plus si le héros joue au golf dans le livre (je l'ai lu il y a si longtemps) mais je me rappelle qu'il est accompagné d'un chien. Il l'aide à combattre la solitude et à trouver un antidote au virus.

Quant à Will Smith, je n'aime pas beaucoup l'acteur donc je ne suis pas le meilleur critique pour juger. J'aurai juste aimer un acteur plus "dramatique". Je crains que cette nouvelle adaptation se résume par "je tue des vampires en faisant des bons mots". J'attendrai de voir le film avant de réellement critiquer.
Revenir en haut de page
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5920
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Ven Oct 26, 2007 11:48 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Algernon Flowers a écrit:
Quant à Will Smith, je n'aime pas beaucoup l'acteur donc je ne suis pas le meilleur critique pour juger. J'aurai juste aimer un acteur plus "dramatique". Je crains que cette nouvelle adaptation se résume par "je tue des vampires en faisant des bons mots". J'attendrai de voir le film avant de réellement critiquer.

Pareil, mais vu que (il me semble) le héros est un ancien militaire, je le vois bien en vétéran qui parle tout seul, donc...
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Creamy



Inscrit le: 20 Aoû 2004
Messages: 75

MessagePosté le: Sam Oct 27, 2007 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ayant lu/vu et adoré Dracula, Anne Rice, Buffy, Anita Blake et surement d'autres histoires de vampires, j'ai eu du mal à me mettre dans l'histoire de "Je suis une légende".
J'ai mis du temps à me détacher de ces références et à me mettre à penser que l'important ici n'était pas la représentation des vampires mais la vie de Robert, que ce roman ne raconte pas une histoire de vampires mais l'histoire de détresse, de solitude, d'instint de survie, de peurs, de doute, d'espoirs, d'humanité d'un homme. Histoire presque philosophique. Car que reste-t-il de son humanité ? qu'est ce qui nous pousse à vivre quand rien ne nous retient ? Qu'est ce qui fait de nous ce que nous sommes ?
Des moments d'angoisse pures (j'ai rarement eu aussi peur en lisant un livre), une narration prenante, un style sobre et efficase .... impressionant; je comprends pourquoi c'est un classique (écrit dans les années 50 ! il n'a pas pourtant pas prit une ride) et je regrette de ne pas avoir commencé par celui là.

Concernant le projet de film, j'ai vu la bande-annonce, il sort en décembre; et bien, je demande à voir !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2007 1:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Algernon Flowers a écrit:

L a écrit:
Concernant le film, les amateurs de l'oeuvre devraient être déçu à mon avis. L'adaptation semble moins pessimiste (Dans la BA, Neville qui tape un golf sur l'aile d'un avion; il n'est plus seul mais accompagné d'un chien) et le choix de Will smith en acteur principal (c'était Schwarzi à un moment) me semble d'hors et déjà un choix douteux.


Je ne me souviens plus si le héros joue au golf dans le livre (je l'ai lu il y a si longtemps) mais je me rappelle qu'il est accompagné d'un chien. Il l'aide à combattre la solitude et à trouver un antidote au virus.


Au temps pour moi *Neutral*
Concernant la scène du golf, presque certain qu'elle n'y est pas.

Si je me suis trompé, c'est en lisant ce passage extrait de Mad Movies qui rapporte les propos de Francis Lawrence (le réal'), et que j'ai mal interprété:
Citation:
Dépressif, le film l'est un peu moins que le roman dont le personnage principal passe ses nuits à boire, à lutter contre la folie et, en vain, à chercher un but à son existence. C'est un vrai solitaire. Dans le film, nous lui avons donné un chien avec lequel interagir. Un animal qui justifie également quelques touches d'humour. Même si le héros garde un peu espoir de trouver un antidote à la pandémie, la peur finit toujours pas le ratrapper. Elle le tenaille la plupart du temps.

_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christopher
Invité





MessagePosté le: Jeu Nov 01, 2007 1:44 pm    Sujet du message: Répondre en citant

L a écrit:
Au temps pour moi *Neutral*
Concernant la scène du golf, presque certain qu'elle n'y est pas.

Si je me suis trompé, c'est en lisant ce passage extrait de Mad Movies qui rapporte les propos de Francis Lawrence (le réal'), et que j'ai mal interprété:
Citation:
Dépressif, le film l'est un peu moins que le roman dont le personnage principal passe ses nuits à boire, à lutter contre la folie et, en vain, à chercher un but à son existence. C'est un vrai solitaire. Dans le film, nous lui avons donné un chien avec lequel interagir. Un animal qui justifie également quelques touches d'humour. Même si le héros garde un peu espoir de trouver un antidote à la pandémie, la peur finit toujours pas le ratrapper. Elle le tenaille la plupart du temps.


Tu m'as fait douter et j'ai vérifié dans le livre. J'avais raison et tort. :-/

J'ai retrouvé les passages avec le chien, il n'apparaît que dans un chapitre. C'est un chien famélique que Neville essaye d'apprivoiser mais il meurt rapidement, augmentant sa détresse (ce n'est pas le souvenir que j'en gardais, comme quoi la mémoire...). Je suppose que le réalisateur a fait survivre le chien pour qu'il accompagne Neville.
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Ven Nov 02, 2007 1:23 am    Sujet du message: Répondre en citant

JS a écrit:
L'adaptation dont tu parles, c'est celle de 67 ou de 70 ?

70. La scène de projection du film qu'Heston connait par coeur, la maison fortifiée, le plan final dans la fontaine etc.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Sam Déc 22, 2007 10:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je reviens de la séance, et, comme prévu, ceux qui ont lu le livre peuvent l'oublier. Quelques scènes nous font entrevoir un Robert Neville tel que décrit par Matheson, mais le personnage, et en fait toute l'histoire, est en grande partie galvaudé, voir éludé. (Cette fin.....)
Il m'est malheureusement impossible de juger le film sans le comparer, mais l'ami avec qui j'y suis allé l'a trouvé sympa.
(Will Smith est même relativement bon!)
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christopher
Invité





MessagePosté le: Ven Déc 28, 2007 1:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pourrais-tu dire en spoiler comment le film finit et s'il est vraiment le dernier homme ? Je ne pense pas aller voir le film mais comme on parle de plus en plus d'une suite, je suis curieux de savoir.
Revenir en haut de page
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Ven Déc 28, 2007 1:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

Attention, accrochez-vous, c'est original comme tout:
Robert Neville découvre le vaccin pouvant contrer le bacille (Robert Neville, lieutenant-colonel de l'armée Américaine, et de plus, éminent médecin, bien entendu) responsable de la "maladie" (son vaccin inverse le processus du virus en redonnant humanité aux vampires), et il le donne à une humaine qu'il avait rencontré quelques jours plus tôt. Juste avant de se faire sauter contre des vampires, à la grenade, pour protéger la femme et son gamin.
Puis, la femme se rend là où elle pensait trouver un groupe de survivants humains, bien que Neville lui avait dit que c'était surement une grosse connerie, mais, miracle, c'est vrai! Elle se retrouve aux portes d'une communauté humaine ayant survécu, et elle se ramène avec le vaccin. Bien joué Robert. Tu es une légende.

_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite


Dernière édition par L le Ven Déc 28, 2007 12:17 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christopher
Invité





MessagePosté le: Ven Déc 28, 2007 1:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle fin classique et ridicule ou plutôt, devrais-je dire, hollywoodienne. *Rolling Eyes*

Merci pour ta réponse, L. *Smile*
Revenir en haut de page
la liseuse



Inscrit le: 08 Déc 2005
Messages: 704
Localisation: France

MessagePosté le: Ven Déc 28, 2007 11:40 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pas terrible pour ceux qui ont lu le bouquin donc ! *Confused* Je le regarderais à la TV. Et ils veulent faire une suite ? je suis curieuse de connaître le synopsis.
_________________
Au fil de mes lectures
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tess



Inscrit le: 29 Jan 2006
Messages: 269
Localisation: Normandie

MessagePosté le: Sam Déc 29, 2007 1:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci L, tu nous as tous fait économiser une place de ciné.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ibis



Inscrit le: 21 Aoû 2004
Messages: 121

MessagePosté le: Dim Déc 30, 2007 1:23 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est ce que j'allais écrire Tess :p On ira voir autre chose *Wink*


Une fin purement hollywoodienne et bien loin du livre. D'après ce que tu décris, ça resemble même un peu à celle de "Invasion" (avec N. Kidman et D. Craig) sur certains points je trouve. Dommage...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Dim Déc 30, 2007 2:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Si je peux aider.
(Et Invasion, c'est assez moyen aussi. Il me faudrait revoir Body Snatchers, adaptation de 93 dont j'ai de bons souvenirs).
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Christopher
Invité





MessagePosté le: Dim Déc 30, 2007 2:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La fin que L décrit ma rappelle surtout... la précédente adaptation... Le Survivant !

L a écrit:
Si je peux aider.
(Et Invasion, c'est assez moyen aussi. Il me faudrait revoir Body Snatchers, adaptation de 93 dont j'ai de bons souvenirs).


Très bon film mais ma préférence reste à L'Invasion des Profanateurs de Sépultures la version de Don Siegel de 56. *Smile*
Revenir en haut de page
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Dim Déc 30, 2007 10:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Algernon a écrit:
La fin que L décrit ma rappelle surtout... la précédente adaptation... Le Survivant !

L a écrit:
Si je peux aider.
(Et Invasion, c'est assez moyen aussi. Il me faudrait revoir Body Snatchers, adaptation de 93 dont j'ai de bons souvenirs).


Très bon film mais ma préférence reste à L'Invasion des Profanateurs de Sépultures la version de Don Siegel de 56. *Smile*

Je connais, mais pas (encore) vu *Sad*

Sinon, pour ne pas faire que du hors sujet, je vais donner un rapide avis du bouquin Je suis une légende.
Et bien, ça se dévore. Par ce que c'est court et surtout par ce que c'est bon. Mêlant habilement SF et fantastique, Matheson arrive magistralement à rendre prenante et touchante l'histoire de Robert Neville.
Au fil de la lecture, une question vient obligatoirement à l'esprit: Qu'est ce que moi j'aurais fais dans son cas? Le suicide? L'espoir? En tout cas, la solitude frappe, et c'est elle qui donne matière à l'auteur pour rendre aux actes journaliers, habituels de Neville une certaine aura angoissante. Aura accentuée par les créatures qui rôdent dehors, la nuit, caricatures humaines lui rappelant chaque soir qu'il est, malgré leurs présences, bel et bien seul.
Sans être dénué d'action, Je suis une légende est un roman psychologique, nous faisant avant tout voyager aux côtés d'un homme commun. Quelqu'un qui ne fait que survivre.(J'ai tout de même trouvé assez fort qu'il arrive, avec le temps et quelques bouquins, à isoler le virus. D'un autre côté, ça permet de comprendre, donc ça ne m'a pas beaucoup gêné.)
De plus, les vampires jouent un rôle vraiment interessant, ne se contentant pas de n'être que des éléments horrifiques tournant autour du personnage principal: La principale révélation qui est faite à leur encontre (Les vampires qui arrivent à s'adapter au monde) est agréablement surprenante (malgré la désillusion qu'elle apporte pour Neville) et permet à Matheson de conclure d'une très bonne manière. (Je me souviens avoir était quelque peu "dégoûté" mais aussi satisfait de cette fin. Neville qui apparait comme le "fléau" de la nouvelle race amorce un renversement de situation brutal mais compréhensif. Une légende non pas pour les humains, comme on aurait pû le croire, mais pour les vampires maintenant.)

Ainsi, n'hésitez pas à vous pencher sur ce court mais prenant ouvrage.
_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Mer Jan 23, 2008 6:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis parfaitement d'accord avec ces visions des choses. Je suis une légende est un véritable tour de force. En effet n'importe qui peut s'identifier à ce quinquagénaire qui est le dernier homme sur terre. C'est Robinson Crusoe en plus terrifiant. On partage les angoisses de Néville, on s'intéresse à des questions hallucinantes: Pourquoi les vampires craignent-ils l'eau bénite, l'ail ? un vampire non catholique a-t-il peur des crucifix? Tout cela est analysé par Neville, parallèlement à sa vie quotidienne qui laisse doucement la place à son usure psychologique. ce livre est prenant, même pour les non-initiés. Matheson sait dérouter le lecteur, comme il l'a déjà fait dans "l'homme qui rétrécit" ( on comprend mieux les "petits") ou "la maison des damnés". J'adorais déjà matheson sans le savoir en regardant des épisodes de la quatrième dimension. Lisez aussi ses recueils de nouvelles ( avce le célèbre "duel" repris par spielberg).
Pour ce qui est de la version de Je suis une légende avec Will Smith ( excellent dans ce rôle d'ailleurs) , cela reste une adaptation divertissante, mais les différences sont trop marquées: l'age du héros ( ainsi que sa personnalité et ses goûts), les vampires qui n'en sont plus et surtout la fin qui a elle seule rend le titre hors sujet. Je suis une légende devrait dans ce cas s'appeler je suis un non-sens.

Quel livre, mais quel livre...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5920
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Jan 24, 2008 8:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Jaipadepseudo a écrit:
Pour ce qui est de la version de Je suis une légende avec Will Smith ( excellent dans ce rôle d'ailleurs) , cela reste une adaptation divertissante, mais les différences sont trop marquées: l'age du héros ( ainsi que sa personnalité et ses goûts), les vampires qui n'en sont plus et surtout la fin qui a elle seule rend le titre hors sujet.

Pareil.
Will Smith joue bien (et n'en fait pas des tonnes, pour une fois), mais ça ressemble trop à une histoire de zombies classique *Sad*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2638
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Sam Avr 26, 2008 11:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca y est, je l'ai lu. *Smile*
Je confirme ce qui a été dit : le film et le livre n'ont pas grand-chose à voir. Le film est vraiment made in Hollywood.
Je trouve intéressant ce croisement entre la science fiction et la littérature fantastique traditionnelle, le fait que Neville recherche une cause scientifique à la légende. Neville est un personnage intéressant : on pourrait croire que, figé dans la solitude, la haine, la rancoeur, il ne puisse évoluer. Or, il change bel et bien et change de regard sur les vampires qui lui ont tout pris.
Une bonne lecture, je trouve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Ven Déc 19, 2008 10:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lu il y a quelques mois. Il m'a moyennement marqué. Sympathique à lire, j'ai vraiment été pris dedans (les histoires d'hommes seuls luttant contre tous ça me plaît toujours) mais au final je n'en ai que peu de souvenirs... mais c'était néanmoins un bon moment de lecture et je recommande le livre à tous !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4561
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mer Jan 05, 2011 11:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Récit plutôt pessimiste que celui de cet homme isolé, que ses voisins reconnaissent mais veulent tuer, et qui n’a aucune issue pour s’échapper. Lui, le seul humain vivant, se voit bientôt transformé en « légende » par les vampires, nouveaux habitants de la planète. On ressent très fortement son sentiment de solitude, de désespoir, qui confine parfois à l’envie de se jeter dans les bras de ceux qui veulent sa mort, pour en finir, mais surtout, pour ne plus être seul.

J'ai vu le film (avec Will Smith) donc j'étais assez surprise car c'est très différent ! Et habituellement, je ne suis pas du tout attirée par les récits de vampires ; ce qui m'a plu dans le livre, c'est sa lutte quotidenne pour survivre, ainsi que l'incertitude quant à la fin...
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5920
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Jeu Jan 06, 2011 4:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

krys a écrit:
J'ai vu le film (avec Will Smith) donc j'étais assez surprise car c'est très différent !

C'est pas rien de le dire, en gros ils en ont fait un film de zombies *Sad*
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
J'ai un blog, et maintenant, j'ai publié un roman
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Erestor



Inscrit le: 28 Jan 2010
Messages: 189
Localisation: Québec

MessagePosté le: Jeu Jan 06, 2011 7:34 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est vrai que le film est... à l'américaine. J'avais visionné le film avant moi aussi.

Dans le livre, le thème des vampires, bien que classique, est raconté ici d’une toute nouvelle façon : un virus extrêmement dangereux qui anéanti la race humaine en les contraignant à se nourrir de sang frais et à fuir le soleil. Il ne reste plus que Robert Neville qui essaie de survivre à tout ce chaos. Richard Matheson offre avec cette histoire un style bien à lui, ce qui rend ce récit encore plus unique.

Il est très aisé de se laisser immerger totalement dans l’histoire tant le style d’écriture est poignant. Bien que relativement court, le lecteur est plongé dans l’univers du personnage principal dès les premières pages. Il est donc facile d’imaginer ses sentiments qui frisent souvent l’obsession, mais qui sont pourtant très bien compris tout au long de l’histoire. Je dois dire sur ce point que ce livre m’a beaucoup touché. L’auteur parvient en si peu de pages à nous faire ressentir tant de choses – la souffrance et la solitude en grande partie – mais surtout à nous les faire comprendre…

Pour moi, ce fut un petit bijou dont le plaisir n'a fait que croître, surtout avec la fin surprenante. Il a très certainement marqué mon imaginaire pour longtemps !
_________________
Lecture Évasion, l'avis d'un lecteur !
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
natiora
Marraine la Bonne Fée


Inscrit le: 23 Nov 2010
Messages: 1049
Localisation: Lille

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 10:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas aimé le film, mais vous me donnez envie de lire le livre *Smile*
_________________
“Un livre n'est pas seulement un ami, il vous aide à en acquérir de nouveaux. Quand vous vous êtes nourri l'esprit et l'âme d'un livre, vous vous êtes enrichis. Mais vous l'êtes trois fois plus quand vous le transmettez ensuite à autrui.”

Henry Miller
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Ven Jan 07, 2011 12:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le livre est formidable.Pour moi il y a un avant Je suis une Légende et un après. La lecture de ce livre fut passionnante, émouvante et haletante. J'ai,depuis, définitivement plongé dans la SF et le fantastique. Je n'ai rien lu de mieux depuis( dans le genre bien sûr). Je devrais le relire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168542 / 0