Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Journal d'Hirondelle - Amélie Nothomb

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Francophone
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 2 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 2

Auteur Message
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Mar Oct 03, 2006 9:35 am    Sujet du message: Journal d'Hirondelle - Amélie Nothomb Répondre en citant

l'histoire... Un homme qui n'a plus de coeur plus de but devient tueur parce que c'est la seule chose qui lui lui donne le sentiment d'être vivant. Jusqu'au jour ou un contrat va changer à nouveau sa perception des choses.


Mon avis : une collègue me l'a prêté et je me suis dit pourquoi pas. Je n'ai pas été déçue... ni emballée plus que ça. Ca se lit vite et bien. L'auteur à sa patte qui le contesterait? En fait il y a une chose qui m'a empêché de vraiment apprécier ce livre. L'absence de motif. Toute la deuxième partie de l'histoire sur laquelle repose l'intrigue n'a pas de raison d'être. Dur d'ne parler sans faire de spoiler mais le fait de ne pas savoir pourquoi ce document anodin avait tant d'importance pour les personnages (autre que le héros) m'a donné l'impression d'un prétexte. dommage, une bonne raison aurait donné plus de relief à l'histoire amha.
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Fleur Du Mal



Inscrit le: 04 Sep 2006
Messages: 28
Localisation: région parisienne

MessagePosté le: Ven Oct 06, 2006 6:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu celui ci moins vite que les autres (je suis une grande fan de Nothomb donc je lis tous ceux qui sortent) mais il m'a bien plu! L'histoire a le mérite d'être bien originale et "nothombienne" comme je les aime.. Mais je suis de ton avis CeNedra la fin m'a vraiment génée... Je ne saurais en parler sans faire de SPOILERS
J'ai trouvé cette idée du "boss" qui voudrait lire un journal intime complétement absurde, ça je n'ai pas accroché du tout... Pour moi le seul interet du journal pour lui serait que le père y ait caché un quelconque document (ce qui expliquerait qu'il ne veut pas le rendre à sa fille)... Donc le fait que le personnage principal mange les pages m'est apparu comme quelque chose de tout simplement ridicule..... Ce qui gache un peu l'ensemble du livre! Mais malgé cet aspect génant la lecture en était assez agréable!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Arsenik_



Inscrit le: 22 Avr 2005
Messages: 168
Localisation: Loudun

MessagePosté le: Lun Oct 16, 2006 2:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis pas une qui se jette sur les romans de la rentrée littéraire ni sur les best-sellers et encore moi tout simplement parce que le nom de l'auteur fait vendre. Pourtant j'aime Amélie Nothomb et chaque année depuis que je l'ai découverte j'achete son roman, editions Albin Michel et je tire la langue à mon banquier pour lui signifier toute ma gratitude.

Amélie Nothomb c'est simple : on l'aime ou on ne l'aime pas !


J'ai commencé à la lire tardivement, en 2003, avec Hygiène de l'assassin.
J'ai tellement apprecié ce roman que j'ai acheté tous les autres (en poche, faut que je ménage mon banquier) et je me les suis avalés les uns à la suite des autres ! Et même si j'en ai apprecié certains plus que d'autres aucun ne m'a franchement déçu ni rebuté. J'etais devenue fan d'Amélie ! Autant de l'auteur que du personnage assez atypique, j'aime les gens qui sortent de l'ordinaire comme elle.
Malgré tout, après Antéchrista je n'ai pas reussi a lire ni Acide Sulfurique, ni Biographie de la faim. Ils sont la tous les deux sur une étagère mais ils ne me tentent pas ... Pourtant le mois dernier j'ai acheté Journal d'une hirondelle, me doutant qu'il irait rejoindre ses deux grands-frères (cf. ma maladie chronique de livrophagie incurable et de bibliophilie pathologique).


Hier soir, rien à la télé (comme toujours me direz-vous a juste raison) ... Je met de l'eau a chauffer pour mon thé du soir et je me met le nez dans ma bibliothèque pour piocher un "petit" livre a lire avant d'aller me coucher et lire mon SP en court (Angemort de Sire Cédric pour info). Et la je ne sais pas pourquoi, Journal d'une hirondelle m'attirait...
Pas moyen de voir les autres, celui-ci m'as sauté dans les mains et y est resté. Allez comprendre ...

Me voici donc installée avec mon thé et mon livre. Une heure et demi après il etait fini. Faut dire que 130 pages avec des marges spacieuses et une écriture assez grosse (je ne suis pas contre au contraire, il faut penser aux malvoyants, tous les livres devraient etre en grosse police) pour une livrophage comme moi... J'ai même pris mon temps et fais une pause cigarette et une pause lavage de tasse.


Journal d'une hirondelle ! On pourrait croire a une histoire tendre, romantique, culcul-praline. C'est vrai il est beau ce titre, l'hirondelle évoque le printemps donc la jeunesse. Serait-ce le journal d'une jeune fille ou femme et de ses déboires amoureux ? Que nenni ! C'est le récit d'un tueur à gage, à ne pas confondre avec le serial killer qui tue selon un rite bien précis. Non Urbain tue simplement ceux que son chef lui désigne, froidement, deux balles dans la tête et il rentre chez lui se masturber. Mais le narrateur n'a pas toujours été un tueur de sang froid. Non avant il était coursier et amoureux. Mais sa belle l'a quitté et pour ne pas souffrir il a appuyer sur l'interrupteur des sensations ! Moyen radical mais au moins il ne souffrait plus. C'est ce qui fait qu'il est très bon dans son nouveau métier, on le crois le pire pervers de l'équipe mais lui prend du plaisir a tuer et en plus le salaire est bon. Il ne connait pas ses "clients" et ne les connaitra jamais et c'est très bien ainsi, jusqu'au jour où il doit tuer un ministre et toute sa famille, femme et enfants. La tout va basculer pour Urbain.


Ce dernier roman d'Amélie Nothomb est décrié. Certains lecteurs, chroniqueurs etc ... le trouve innommable, minable, qu'elle n'aura jamais du le publier, qu'il est l'annonciateur de la fin d'Amélie, qu'elle a perdu son génie ... et j'en passe et des meilleurs. D'autres l'encense, très peu mais il reste encore des admirateurs de notre Belge, ceux qui boivent ses écrits sans pouvoir être objectif. Moi même le suis-je toujours ? Je ne pense pas ...

Ce livre ne me fais pas un effet aussi radical que les critiques que j'ai lu à droite et à gauche. Il ne m'a fait ni chaud, ni froid ! On retrouve la plume incomparable d'AN, sa façon de narrer les choses que j'apprécie tout particulièrement. C'est une auteur à part, différente des moutons de l'édition et forcement cela engendre des réactions comme celles que nous pouvons ire depuis la parution du Journal d'une hirondelle. C'est pour cela que je continuerai à acheter ses romans chaque mois de septembre et surtout à les lire. Une seule deception quand même, habituellement je découvre de nouveaux mots dans ses romans mais la j'ai compris et connaissais chacun des mots qu'elle a employé.
Je ne regrette ni l'achat ni la lecture de ce roman et il me donne bon espoir de lire rapidement les deux précédents
_________________
" Le plutonium peut nuire pendant des millénaires, mais l'arsenic est eternel"
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4562
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Jeu Nov 30, 2006 3:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Moi je suis un peu déçue, un peu seulement car j'ai retrouvé avec plaisir le style si particulier d'Amélie Nothomb, sa perception unique des choses qui me fait vibrer. Mais je l'ai trouvé superficiel. On attendrait un peu plus : plus de pages, plus d'émotions...
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Francophone Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168976 / 0