Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Equation à deux inconnues - Philip G. Walcott

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Val



Inscrit le: 16 Juil 2003
Messages: 1015
Localisation: Yerres

MessagePosté le: Dim Avr 22, 2007 3:45 pm    Sujet du message: Equation à deux inconnues - Philip G. Walcott Répondre en citant



Le 4 novembre 1980, un meurtre est commis dans le labo photo d'un lycée. L'enquête piétine. Nicolas Perez, inspecteur de police et beau-frère de la victime, va prendre un congé sans solde pour tenter de résoudre le mystère de l'intérieur.
En prenant un poste de maître auxiliaire, il va découvrir le monde de l'Education nationale.
Son arrivée au lycée va bouleverser la vie d'une jeune enseignante psychologiquement perturbée qui n'a jamais connu l'amour ni le sexe.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Le principe du changer de point de vue à chaque chapitre est original et très intéressant. J'ai ainsi pu voir comment une même situation était vécue, selon Mary ou Nicolas.

Nicolas, qui au lieu de penser à son enquête, pense uniquement au corps superbe de sa collègue et à la façon dont il va pouvoir la mettre dans son lit.
Venu dans le lycée pour mener une enquête, il semble oublier très rapidement l'objet de celle ci pour se concentrer uniquement sur son envie de tromper sa petite amie.

Mary elle, est vraiment très bien décrite par l'auteur. Son personnage est bien plus en profondeur et j'ai bien ressenti la dualité de ses sentiments, de ses émotions. Elle craint les hommes, le sexe, est toujours vierge. Mais d'un autre côté, elle est tombée amoureuse de Nicolas dès qu'elle l'a vu. Elle ne rêve plus que de mariage, de soirées tendresses, de relations sexuelles avec lui.
Elle se crée une relation et un monde totalement utopique.
C'est une personne très perturbée par son éducation. D'un autre côté, elle assume plutôt bien je trouve, son côté exhibitionniste. C'est une allumeuse de première, à se balader avec des vêtements ultra moulants et pas de dessous.
A mon avis, Mary aurait besoin d'une trèèèèèèèèèès longue thérapie avec un bon psy.
Néanmoins, elle est le seul personnage que j'ai apprécié.

Je n'ai pas franchement aimé cette lecture. Bien que dès les premiers mots du livre, l'affaire du meurtre soit lancée, elle est malheureusement très vite oubliée et reléguée au second plan quand ce n'est pas carrément aux oubliettes.

En effet, je n'ai vraiment pas eu l'impression de lire un polar. Quant aux rouages de l'Education nationale, ils sont assez peu abordés. Rien de neuf sous le soleil, rien que je ne sache déjà : la hiérarchie entre les profs, les classes surchagées ... j'étais en cours dans les années 80, c'était comme ça effectivement, mais ça l'est toujours.

J'ai plutôt eu l'impression de lire un roman sur les pulsions sexuelles de deux personnes plutôt qu'autre chose.

J'ai eu le sentiment que certaines situations ou certaines choses m'étaient bêtement imposées : comme de bien entendu, le beau-frère de la morte à une licence de maths et peut être embauché comme ça, d'un claquement de doigt, Nicolas voit un pion entrer dans un sex shop alors hop, il flaire tout de suite un truc louche et pense qu'il peut être coupable, alors que sa collègue qui se promène toute la journée en cours, sans slip ni soutif, ça ne l'interpelle visiblement pas, etc... autant de choses qui, pour moi, sont des incohérences, des invraisemblances qui me font dire qu'en fait ce roman n'est pas franchement approfondit.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
LOLO



Inscrit le: 04 Juin 2006
Messages: 131
Localisation: haute saône

MessagePosté le: Sam Avr 28, 2007 9:38 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu et je partage pleinement ton opinion; l'intrigue policière aurait du être plus développé que les pseudos problèmes psycho érotiques de Mary
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5409
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2007 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'achève la lecture, et je ne suis que très moyennement emballée.

Le livre se veut un "polar social".
Pour le côté polar, on peut repasser. Il y a le crime dans le premier chapitre, sa résolution ainsi qu'un peu d'action dans les trois derniers ; entre les deux : rien (de poilicier s'entend, parcequ'il y a quand même des choses dans le livre, heureusement *Wink* ). Notre flic a réussi à se faire embaucher dans le lycée, il a un petit mois devant lui : on pourrait espérer qu'il farfouille et qu'il interroge subtilement un max de gens pour découvrir un indice inespéré, mais non. Les seules choses qu'il a à l'esprit, c'est draguer sa collègue et réussir à s'imposer à ses élèves, et éventuellement résoudre leurs problèmes. S'il a la vocation, il devrait changer de métier !
Le côté social est léger aussi. On est supposés découvrir les rouages de l'Education Nationale dans les années 80, mais on ne découvre rien de très original : Classes surchargées, manque de moyens, conflits entre profs bien ou mal vus pour l'obtention des meilleures classes... C'est dépeint de manière réaliste, mais peu poussée.
Ce serait plutôt à mi-chemin entre un "polar sentimental" (pour être gentil) et un "roman sentimental sur fond policier" (pour être moins gentil). Il y a des passages assez hard... C'est pas que je n'aime pas les romans sentimentaux (d'ailleurs, il m'arrive régulièrement d'en lire), mais là on s'attend à un policier pur et évidemment on est surpris ! En plus, moi j'aime les fins heureuses : dans les romans type Harlequin, les héros finissent toujours par consommer et se marier, ce qui n'est pas du tout le cas ici...).

Les personnages sont intéressants, principalement Mary avec ses problèmes psychologiques, mais ils ont tous des "défauts de conception".
Mary : On comprend qu'elle soit complexée, prise comme elle l'est entre son éducation très stricte où le sujet du sexe était tabou, et ses pulsions exhibitionnistes. Pas facile de perdre sa virginité quand on a l'apparence d'une bombe sexuelle mais qu'on n'a jamais dragué/été draguée... Tout cela est bien dépeint (C'est d'ailleurs le personnage le plus approfondi du roman). Non, ce qui m'a gêné, c'est qu'elle ne sait pas trop ce qu'elle veut : dans ses rêves érotiques, elle veut à la fois dominer et être dominée, ça me semble un peu incohérent (Je cite : "ce rêve culminait lorsque Nicolas s'agenouillait devant moi, nue, offerte, impuissante, totalement soumise").
Nicolas : Je n'ai qu'une envie, lui mettre quelques claques (dommage pour un des héros !). Il est follement amoureux de Fabienne, mais décide de courrir après Mary dès qu'il la voit, "parcequ'il ne peut pas laisser passer une aussi belle occasion et que ça ne compte pas comme une infidélité si c'est du sexe sans amour". Belle mentalité ! Il ment à Fabienne, il ment à Mary, tout pour plaire ! Et comme flic, chapeau : Il ne s'occupe pas ou presque pas de son enquête, alors qu'il est là pour ça et qu'il devrait être pressé de résoudre son enquête vu le peu de temps qu'il a devant lui.
X (Le tueur) : Lui aussi manque de crédibilité. Tuer le fait jouir merveilleusement, au point qu'il préfère prendre des risques pour "faire durer le plaisir". Et depuis deux ans qu'il a découvert qu'il adore ça, qu'il ne cherchait que d'autres occasions, il n'avait pas encore récidivé ?!?

Contrairement à Val, je n'ai pas trop aimé les changements de narrateur. Dans le principe, c'est très bien et ça se prête parfaitement à l'histoire racontée ici. Dans la pratique, c'est plutôt désagréable de relire toutes les journées deux fois même si de petits détails diffèrent (les mêmes dialogues deux fois, c'est lourd). Je suis sûre qu'il aurait été possible d'alterner les narrateurs tout en leur faisant raconter à chacun une tranche de vie sur deux, et qu'en choisissant bien qui raconte quoi on n'aurait rien perdu (et au contraire, gagné à tenir le lecteur en haleine, puisque là il peut s'endormir impunément un chapitre sur deux !).

Bon, malgré tout ça, c'est agréable à lire, le style est fluide. Il y a quelques longueurs au début (l'histoire de la vie de Mary avec dates de naissance et tout et tout) mais on est vite pris dans l'histoire et on veut connaitre le dénouement. Une fois qu'on est dedans, on accroche : En tout cas, je l'ai lu d'une traite (vu que ce n'est pas très gros).

Conclusion : Malgré quelques défauts agaçants (l'intrigue policière qui n'est là qu'en filigramme et les mêmes situations reprises systématiquement deux fois), c'est une lecture plaisante que je ne regrette pas.
Note : Moyen moins.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170962 / 0