Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Ellery QUEEN

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Auteurs]
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5409
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Dim Aoû 12, 2007 2:58 pm    Sujet du message: Ellery QUEEN Répondre en citant



Les romans signés "Ellery Queen" racontent à la 3e personne les enquêtes d'Ellery Queen et de son père l'inspecteur Richard Queen. Ellery Queen (le personnage) est par ailleurs auteur de romans policiers... C'est très perturbant pour le lecteur potentiel, j'ai personnellement cherché un bon moment avant de comprendre que le pseudo de l'auteur et le nom du personnage principal étaient identiques...

L'explication
En fait, Ellery Queen est le pseudonyme de 2 cousins nés en 1905 aux Etats-Unis : Manford Lepofsky et Daniel Nathan. Fils d'immigrés polonais, ils choisissent d'américaniser leur noms respectifs en Manfred Bennington Lee et Frederic Dannay. En 1929, ils remportent un concours d'écriture avec leur premier roman en commun Le mystère romain : Ce roman qui conte les aventures d'Ellery Queen sera publié sous ce pseudonyme. Ils ont écrit ce roman pour s'amuser, mais leur éditeur va les encourager à continuer : Une trentaine d'autres aventures vont suivre.
Les spécialistes découpent l'oeuvre en périodes distinctes :
- 1929-1936 : Romans à énigme traditionnels (le lecteur doit assembler les pièces du puzzle).
- 1936-1942 : Romans avec une structure moins classique.
- 1942-1952 : Cycle de Wrightsville, chronique sociale d’une petite cité de la Nouvelle Angleterre.
- 1952-1971 : Retour à la primeur de l'intrigue. De nombreux auteurs travaillent alors pour les cousins, qui les supervisent à tour de rôle.
Manfred B. Lee est mort en 1971, tandis que son cousin Frederic Dannay est décédé en 1982.
Entre les romans, les nouvelles, les anthologies, les deux cousins ont écrit plus de quatre-vingts ouvrages.

Ellery Queen et dérivés...
En 1941, les cousins créent la revue policière Ellery Queen's Mystery Magazine, qui publie les meilleures nouvelles policières et révélera de nombreux auteurs.


Une série TV policière en 22 épisodes Ellery Queen, à plume et à sang sera créée par Robert Van Acoyk d’après le personnage éponyme d’Ellery Queen. Elle sera diffusée en 1975-1976 sur le réseau NBC et en France à partir de 1989 (sur Canal +).


Barnaby Ross
En 1931, les 2 cousins ont créé un autre détective qui apparaîtra dans 4 romans signés Barnaby Ross : Drury Lane est un ancien acteur shakespearien devenu sourd.
Ces romans seront plus tard réédités sous la signature d'Ellery Queen. Ce sont :
La Tragédie de X (1932)
La Tragédie de Y (1932)
La Tragédie de Z (1932)
La Dernière affaire de Drury Lane (1933)

Bibilographie d'Ellery Queen
Romans :
Le Mystère romain (1929) --> réimprimé sous le titre Le Mystère du théâtre romain
Le Mystère du chapeau de soie (1929)
Le Mystère de l'éléphant (1930)
Le Mystère du soulier blanc (1931)
Deux morts dans un cercueil (1932)
Le Mystère égyptien (1933)
La Mort à cheval (1933)
Le Mystère des frères siamois (1934)
Le Mystérieux monsieur X (1934)
Le Mystère de la cape espagnole (1935)
La Maison à mi-route (1936) --> paru aussi sous le titre Le Mystère de l'Allumette
Le Mystère du grenier (1937)
Le Mystère de la rapière (1938)
Le Quatre de cœur (1939)
Les Dents du dragon (1939)
La Ville maudite (1942)
Il était une vieille femme (1944)
Le Renard et la digitale (1945)
La décade prodigieuse (1948)
Griffes de velours (1949)
Coup double (1950)
L'Arche de Noë (1951)
Le Roi est mort (1952)
Lettres sans réponse (1953)
Le Village de verre (1954)
Le Cas de l'inspecteur Queen (1956)
Le Mot de la fin (1958)
L'Adversaire (1963)
... et le huitième jour (1964) --> Grand Prix de Littérature Policière en 1978
Les Quatre côtés du triangle (1965)
Sherlock Holmes contre Jack l'Éventreur (1967) --> inspiré du film A study in terror
Face à face (1967)
La Maison aux étrangers (1968)
Fric frac flic (1969)
La Dernière femme de sa vie (1970)
Un Bel endroit privé (1971)

Recueils de nouvelles :
Les Aventures d'Ellery Queen (1937)
Le Dragon creux (1940)
Calendrier du crime (1952)
Bureau de recherches (1955)

Mon avis (quand même !)
J'avoue que je ne connaissais Ellery Queen que de nom jusqu'à présent. Voilà une faute réparée, je viens de finir Le mystère des frères siamois. Roman policier de facture très classique, quelque part entre Agatha Christie et Sherlock Holmes. Roman pas trop épais, bien écrit, voilà une lecture rapide et agréable. Je me demande juste ce que vient faire l'inspecteur Queen là-dedans, à part donner une justification à son fils Ellery : Il a l'air de toujours attendre que son fils débrouille l'affaire... ;-)

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Dim Aoû 12, 2007 10:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'en ai lu au moins un... pas moyen de remettre mon esprit sur lequel !
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Dim Aoû 12, 2007 10:35 pm    Sujet du message: Re: Ellery Queen Répondre en citant

Soleil* a écrit:
C'est très perturbant pour le lecteur potentiel, j'ai personnellement cherché un bon moment avant de comprendre que le pseudo de l'auteur et le nom du personnage principal étaient identiques...


Woo... et San Antonio alors ? *Wink*
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5409
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Aoû 13, 2007 7:57 am    Sujet du message: Re: Ellery Queen Répondre en citant

Belgarion a écrit:
et San Antonio alors ? *Wink*

Tout pareil ! Sauf que San-Antonio est plus récent et était largement plus prolifique donc plus connu. Je ne m'étais jamais fait la remarque à son sujet, San-Antonio c'est pas du tout mon truc, j'ai toujours été rebutée par le style assez vulgaire (rien que les titres dèjà, je fuis !).
NB : Tu sais qu'il faut mettre un tiret à San-Antonio ? Pour la petite histoire, quand Frédéric Dard a cherché un pseudo pour ses livres, il a pointé au hasard sur la carte du monde et est tombé sur la ville de San Antonio au Texas, mais s'est trompé en recopiant le nom, ajoutant un tiret qui n'existe pas dans le nom de la ville...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6068
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Aoû 13, 2007 9:30 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, mais je connais *Very Happy* ! J'en ai lu quelques-uns, avec un grand plaisir, il y a de nombreuses années, et je n'imaginais pas qu'il y en avait autant *Eek* !

J'ai d'excellents souvenirs de Le renard et la digitale (je trouve juste que le titre français est un scandale, alors que le titre anglais "The murderer is a fox" aurait parfaitement supporté la traduction ), et de "...Et le huitième jour", très original, très étrange, dans mon souvenir, du moins.

Euh, pourquoi certains titres sont-ils en gras, Soleil ?
_________________
Même le soleil se couche.


Dernière édition par Lisbeï le Mar Aoû 14, 2007 4:04 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5409
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Aoû 13, 2007 11:01 am    Sujet du message: Répondre en citant

stelmari a écrit:
Euh, pourquoi certains titres sont-ils en gras, Soleil ?

Ce sont les titres les plus connus, d'après les divers sites dont je me suis inspirée pour ma présentation.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Belgarion
Roi de Riva


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 4373
Localisation: Riva (accessoirement à Lille)

MessagePosté le: Lun Aoû 13, 2007 10:05 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je connaissais l'anecdote du doigt au hasard sur la carte, mais pas sur l'erreur de la retranscription écrite *Wink*
_________________
Co-administrateur du Coin des Lecteurs ; Rédacteur et correcteur des Chroniques de l'Imaginaire ; Membre de l'Association Tolkiendil
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM Yahoo Messenger MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> [Auteurs] Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170710 / 0