Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Revue] Emblèmes n° 9 : La Route

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
Passionnément
100%
 100%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Psyché



Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 332

MessagePosté le: Sam Fév 02, 2008 11:09 pm    Sujet du message: [Revue] Emblèmes n° 9 : La Route Répondre en citant

Emblèmes 9 : La Route



Anthologistes : Greg Silhol, Jess Kaan
Illustrateur : PFR

La route : le thème peut surprendre pour une anthologie consacrée aux littératures de l’imaginaire. Il suffit pourtant de contempler la couverture gris d’asphalte réalisée par PFR, ces éclats de route brisée par les silhouettes troubles d’un chat noir ou d’un être saisi en pleine course, pour comprendre ce qu’elle incarne, le passage vers Ailleurs, la promesse de l’inconnu, l’excitation et le danger du voyage. Et c’est avec un frisson de plaisir anticipé que l’on se met en marche, sous la double conduite de Greg Silhol et de Jess Kaan.

Léa Silhol, « Vado Mori » : L’anthologie démarre à grande vitesse avec ce texte superbe, violent, conduit de bout en bout par un sentiment d’urgence. Sur les routes d’une Amérique en guerre contre l’altérité, l’histoire d’une fuite en avant qui est surtout une course vers le gouffre.
Thomas le Rimeur, « Les Trois Routes » : Impossible de parler de routes vers l’Ailleurs sans évoquer celle qui mène à Féerie, telle qu’elle est présentée dans cet extrait bien connu de la belle balade racontant l’enlèvement de Thomas par la Reine des Fées. Un passage que je relis avec un plaisir toujours neuf.
Jean-Michel Calvez, « TransSelvaExpress » : Quel poids peuvent avoir une poignée d’indiens, quand les caprices d’un riche industriel exigent que leur village soit rasé pour faire place à une route ? Le regard moqueur que porte Jean-Michel Calvez sur un monde corrompu ne suffit à occulter les menaces qui planent sur les protagonistes de cette triste affaire…
M. Christian, « Wanderlust » : Une nouvelle prenante sur les liens très particuliers qui attachent un représentant de commerce à la route.
Antoine Lencou, « Gênez pas la circulation » : Même sur les autoroutes de l’espace, des mécontents peuvent s’acharner à perturber la circulation ; et c’est au personnel d’exploitation du réseau qu’il revient de se débrouiller pour mener d’insolites négociations…J’ai moins accroché à cette nouvelle qui vaut surtout pour son portrait tendrement amusé des agents d’entretien des routes.
Sire Cédric, « Cross-Road » : Les adultes ont peut-être oublié, mais les enfants savent bien, eux, que la route bouge, et qu’à la lueur de la lune rouge, elle peut vous mener en d’étranges endroits. Magnifique et touchante nouvelle sur le regard de l’enfance, l’une des plus belles que j’aie pu lire sous la plume de Sire Cédric.
Jérôme Noirez, « Notre Patrie se Nomme Asphalte » : Quand l’autoroute devient pour les hommes un territoire hostile, un monde dont il faut se garder… Noirez livre ici un texte emblématique de son talent, un récit de cauchemar puissant et foisonnant, où l’épouvante s’en vient des routes pour engloutir les horreurs qu’ont façonnées les mains humaines.
Esther M. Friesner, « Tous les Vœux » : L’émouvant portrait de deux sans-abri, un gamin et son vieux protecteur Sammy en marche sous la pluie pour tenir un ancien vœu. Un récit tendre et grave, superbe.

Encore une belle résussite que ces textes où défilent les différents visages de la route, lieu de terreur ou de refuge. Qu’ils se déroulent à toute vitesse, poussés par le besoin de fuir l’horreur ou l’appel d’un autre monde, ou bien qu’ils fassent savourer au lecteur le plaisir du chemin et des intéressantes rencontres qui s’y font, ils explorent avec bonheur quelques pans de ce ruban d’asphalte ou de terre qui ne cesse d’appeler même les plus sédentaires d’entre nous.
Pour prolonger le plaisir, Jess Kaan nous livre avec « Ce qui s’attelle à nos pas » un passionnant panorama des êtres que la légende associe à la route, avant de suggérer au lecteur aventureux d’autres voies à parcourir par le biais de la traditionnelle et toujours judicieuse bibliographie.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM
Lantika



Inscrit le: 08 Mar 2008
Messages: 62
Localisation: Grenoble

MessagePosté le: Mer Mar 12, 2008 8:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu, il y a très longtemps et j'en garde un très bon souvenir !
_________________
"C'est l'incertitude qui nous charme. Tout devient merveilleux dans la brume."
[Oscar Wilde]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Fantastique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 147699 / 0