Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cyteen - C.J. Cherryh

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
37%
 37%  [ 3 ]
Beaucoup
62%
 62%  [ 5 ]
À la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 8

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Dim Juil 13, 2008 12:01 pm    Sujet du message: Cyteen - C.J. Cherryh Répondre en citant



Cyteen
Titre original : Cyteen (1988)
Traduction par Jean-Pierre Pugi (1990)
Prix Hugo 1989

Année 2404.
Cyteen est l'une des 2 seules planètes habitées autres que la Terre. Colonisée en 2201, elle a revendiqué son indépendance en 2300 et est désormais la capitale de l'Union des mondes de l'Espace Profond. Son atmosphère étant légèrement toxique, les Humains maintiennent diverses enclaves viables, ayant chacune son autonomie politique. Cyteen est réputée comme pôle de recherches technologiques. On y trouve le plus important centre de recherche, Reseune, qui mène des travaux de pointe sur le clonage et fabrique des azis, serviteurs clonés éduqués et conditionnés grâce à des bandes-études et exportés dans l'ensemble du monde humain. D'ailleurs, on trouve à Reseune pas moins de 3 Spéciaux, ces génies auquels l'Union accorde un statut d'intouchable.
Ariane Emory est l'une d'entre eux. Politicienne habile qui siège au Conseil des Neufs (qui gouverne l'Union), scientifique de génie, elle ne recule devant rien pour parvenir à ses fins : chantage, viol... Son projet phare : La réplication d'un humain, pas seulement au niveau génétique mais aussi mental.
Dans l'équipe d'Emory, il y a un jeune homme de 17 ans très prometteur : Justin Warrick. Il est le DP (Dupliqué Parental, c'est à dire le clone exact) d'un autre Spécial avec lequel Emory n'a jamais pu s'entendre, Jordan Warrick. Ari se sert de lui pour atteindre son père. Sa menace de s'en prendre à Grant, un azi que Justin considère comme son frère adoptif, va déclencher une suite de réactions en chaîne incontrôlables et aboutir à un événement qui va mettre la planète en émoi : le meurtre d'Ari Emory.
Sans perdre de temps, Reseune va appliquer le projet de réplication mis en oeuvre par Emory sur elle-même, comme elle le désirait : Elle a laissé pour son futur double de nombreuses instructions... La nouvelle Ari Emory sera-t'elle à la hauteur de sa génémère ?

Le contexte de ce roman est compliqué, trop à mon sens : Les intrigues politiques au Conseil et ailleurs m'ont toujours embrouillé l'esprit, et je n'ai jamais vraiment démêlé tous les noeuds malgré plusieurs lectures. Mais on peut relativement aisément en occulter les détails pour se concentrer sur le reste, et principalement les relations entre les deux personnages principaux : Ari II, petite fille très maligne qui voudrait comprendre le pourquoi des événements étranges qui ne cessent de se produire autour d'elle (son entourage essayant de reproduire au maximum les circonstances de la vie d'Ari I) ; et Justin, mentalement très perturbé par Ari I puis par les nombreux psychosondages qu'il a dû subir chaque fois qu'Ari II se faisait le moindre bobo, et qui souhaiterait être reconnu dans son travail (c'est un excellent chercheur mais son passé lui attire la suspicion sytématique, l'administration de Reseune ne lui accordant aucune confiance).
Autour d'eux, pléthore de personnages moins importants mais tout aussi fouillés : Grant, l'azi de Justin, qui prend sur lui et dépasse son conditionnement pour aider son compagnon au maximum ; Florian et Catlin, les jeunes azis gardes du corps d'Ari II, clones des gardes du corps d'Ari I ; Amy Carnath, la cousine loyale mais moins brillante d'Ari II ; Giraud Nye, qui dirige Reseune en essayant d'y minimiser l'influence des Warrick ; son cousin Denys Nye, éminence de l'ombre ; et encore des tas d'autres, sympathiques ou non, mais toujours réalistes...
Au final, il y a beaucoup de choses dans ce livre. D'ailleurs, la version française est en 2 tomes de plus de 500 pages chacun. Réflexions sur le clonage, l'identité, la différence entre l'inné et l'acquis...
Tout n'est d'ailleurs pas toujours facile à suivre, mais c'est pas grave parcequ'on se prend au jeu et qu'on ne peut pas le lâcher avant la fin...
Personnellement, c'est un livre que j'aime beaucoup, comme vous l'aurez compris !

Citation:
Elle se tourna, posa la coupe au bord de la table et sursauta. Elle s'était attendue à voir Florian derrière elle, mais elle découvrit Justin. Elle fut irritée par sa nervosité, et ennuyée de s'être conduite avec stupidité devant témoins.
Il prit sa main et déclara :
- Je n'ai pas dû oublier.
Et il rendit l'autre main.
Elle l'étudia et pensa : Combien de fois a-t'il eu l'occasion de s'exercer ? puis elle leva sa main vers la sienne. Les doigts entrelacés, ils s'avançèrent sur la piste, vers les danseurs plus âgés et plus lents. Il avait bu, de nombreux verres, mais il se déplaçait avec grâce et devait avoir lui aussi conscience que les femmes et leurs cavaliers rataient un pas pour les regarder bouche bée, que la musique vacillait et reprenait.
Il lui sourit :
- Ari ne dansait jamais, mais ses apparitions en public alimentaient les conversations pendant une semaine.
- Que diable faîtes-vous ?
- Ce que je fais ? Ce que vous avez fait... avec Florian... et la jeune Amy. C'est parfait. Parfait, Ari Emory. Bien vu. Je me suis dit... un peu de réhabilitation sociale... deux fois dans la soirée... en supposant que vous possédiez un certain sens de l'humour...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Jeu Sep 11, 2008 6:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C.J. Cherryh, en particulier le cycle de Chanur, j'adore !

Cyteen est plus complexe et plus compliqué à lire mais effectivement très riche de thèmes et notamment celui de l'identité, le soi qui viennent percuter toutes les grandes questions actuelles dans le domaine de l'éthique.
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6019
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Sep 11, 2008 6:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Damned, ce sujet m'avait échappé, pardon Soleil *Embarassed* , et merci à Frère Guillaume de me le rappeler *Very Happy* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5900
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Ven Sep 12, 2008 8:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Guillaume de Baskerville a écrit:
C.J. Cherryh, en particulier le cycle de Chanur, j'adore !

Y'a un sujet sur Chanur, d'ailleurs ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Mer Sep 17, 2008 5:49 am    Sujet du message: Répondre en citant

Prix Hugo récompensant logiquement un contexte SF fouillé et cohérent. Mais Cherryh a manqué d'idées, il me semble, pour faire vivre des choses palpitantes à Ari II. Manque de tension dramatique assez bien masqué au départ par la multiplication des personnages donc des points de vue. Mais sur deux tomes, ça finit par nuire à la force du roman. Je ne le recommanderais qu'à de grands amateurs de SF.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6019
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Mai 06, 2010 8:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de le finir, enfin.

Je pense qu'il y a 20 ans toutes les intrigues politiques m'auraient passionnée, et que de ce fait je l'aurais aimé davantage. En l'occurrence, je l'ai trouvé "daté" et je ne suis jamais arrivée à accrocher vraiment.

Je n'ai aimé à peu près aucun des persos, ce qui n'aide pas non plus *Embarassed* . Et par ailleurs, la grosse lectrice de polars que je suis aurait quand même bien aimé savoir
Spoiler:

QUI A TUE ARI I, BORDEL (comme dirait Ari II) ?????



Donc, au final, si je suis contente de l'avoir lu, pour ma culture en SF, admirative de la cohérence (et de la vraisemblance) de l'univers créé, et que je comprends que ce roman ait eu le Hugo, je n'en suis personnellement pas fan du tout.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Mai 06, 2010 7:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Je pense qu'il y a 20 ans toutes les intrigues politiques m'auraient passionnée, et que de ce fait je l'aurais aimé davantage. En l'occurrence, je l'ai trouvé "daté" et je ne suis jamais arrivée à accrocher vraiment.

J'aime beaucoup ce livre, mais c'est vrai que moi je l'ai découvert il y a vingt ans ! Dans ma tête, il n'a pas pris une ride...

Lisbeï a écrit:
Je n'ai aimé à peu près aucun des persos, ce qui n'aide pas non plus *Embarassed* .

Moi j'ai un faible pour Grant et j'aime bien Florian aussi.

Spoiler:

Lisbeï a écrit:
Et par ailleurs, la grosse lectrice de polars que je suis aurait quand même bien aimé savoir QUI A TUE ARI I, BORDEL (comme dirait Ari II) ?????.

Ce n'est pas absolument clair, mais je reste persuadée que c'est Ari I elle-même qui a profité de l'occasion pour déclencher une suite d'embrouilles comme elle les aimait et qui aboutirait à une situation qui lui convenait.
Cf conversation entre Ari II et Base I (que je suppose fiable), Tome 2, fin du chapitre XIII, pg 468 dans mon édition : [j'adapte un peu]
AE2 : Dernière entrée d'Ari I dans le système central ?
B1 : 1004A (la chambre froide), 22/10/2404, 18h08
AE2 : Circonstances décès Ari I ?
B1 : 1004A, 22/10/2404, entre 18h et 18h30
AE2 : Détail de l'entrée ?
B1 : Ordre d'Ari I à Sécurité 10 - Interruption Com Jordan Warrick - Invoquer mauvais fonctionnement
AE2 : Heures d'arrivée et de départ de Jordan Warrick dans la chambre froide ?
B1 : Arrivée 17h43, départ 18h08

Donc : Ari a donné des ordres de manière à être seule avec Jordan, sans que personne ne vienne (cf T1, p 184). Quand, à 18h08, Jordan s'en va furieux, Ari veille à ce qu'il ne puisse plus communiquer (pas d'alibis). Elle s'enferme dans la chambre froide (elle sait que la porte se bloquera toute seule).
Elle n'utilise pas l'interphone, ne fait aucune entrée sur son scripteur, pour qu'on pense qu'à ce moment là elle était inconsciente parce qu'assommée (mais elle ne l'était pas puisqu'elle a pu donner un ordre à B1). Si elle avait vraiment été bloquée contre son gré et qu'elle avait voulu sortir, et même au cas où l'interphone n'avait vraiment pas marché, elle aurait tout de même pu utiliser B1 pour faire venir de l'aide puisqu'elle y avait accès.
Ensuite elle détruit la conduite, puisque contrairement à Jordan elle s'y connait en "plomberie" (c'est son labo, son matériel). Histoire de vraiment donner l'impression d'un meurtre.
Elle trouve dans cette mort des avantages : Jordan, supposé coupable, est éloigné, belle vengeance ! Le projet Rubin est remplacé par le projet Ari II, qui démarre alors dans les conditions idéales (à Reseune, avec l'entourage qui va bien). Et vu que de toute façon elle allait mourir quelques temps après...


_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6019
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Mai 07, 2010 7:52 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, j'y avais vaguement pensé, mais pas aussi précisément. Merci Soleil !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1888
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mar Mai 11, 2010 4:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai les versions poche donc voici mon avis sur la première partie :

Connaissant l'auteur, je me doutais que la mise en place de cette première partie serait certainement longue et complexe et je ne me suis pas trompée. Je me perds encore un peu dans les ramifications politiques des partis en présence, entre centristes, extrémistes, expansionnistes et c'est parfois difficile de garder en tête qui poursuit quel but. Mais c'est le seul petit inconvénient que je relèverais pour ma part. Pour le reste, j'adhère complètement.
Le concept des azi et tout ce qui les concerne me stupéfie. En faisant le parallèle avec nos propres balbutiements en matière de clonage, ça me fait froid dans le dos de penser qu'on contemple un exemple de ce qui pourrait être.
Mais aussi passionnant que m'ait semblé cette partie, ce n'était en quelque sorte qu'un hors-d'œuvre, en attendant qu'entre en scène cette expérience de duplication d'Ariane Emory. A partir de là, j'ai eu beaucoup de mal à poser mon livre et à me détacher de l'histoire tellement j'avais hâte de suivre cet espèce de bras de fer subtil qui s'instaure entre la jeune mais brillante et redoutable Ari et le et ou les mystérieux responsables de tous ses mystères qu'elle pressent autour d'elle. J'ai hâte de lire la deuxième partie.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6019
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Mai 11, 2010 6:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui, bien sûr... Mais les azi m'ont (trop, pour le bien du roman) rappelé les A-six de Ta-Shima, de Lorusso, ou les clones qui évoluent dans Le silence de la Cité, de Vonarburg, et la réflexion qui va avec m'a manqué, dans Cyteen. En même temps, bien sûr, elle a été parmi les premières, même si le roman de Vonarburg date de 1981.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Mai 11, 2010 8:28 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
En même temps, bien sûr, elle a été parmi les premières, même si le roman de Vonarburg date de 1981.

Cyteen ne date que de 1988, mais on trouve déjà des azis quoique sous une forme un chouya différente dans Les seigneurs de l'hydre (1980) puis à nouveau dans Les oubliés de Gehenna (1983), ainsi que plus accessoirement dans d'autres romans de l'auteur comme Forteresse des étoiles (1981). La réflexion est un peu noyée dans tout ça...
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1888
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mar Mai 11, 2010 9:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Autant de romans que je n'ai pas - encore - lus, donc pas de point de comparaison pour moi pour celui-ci. Tant mieux cela dit. J'essaie toujours de lire un livre pour lui-même sans le comparer à d'autres et ce n'est pas toujours facile.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6019
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Mai 12, 2010 7:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

Laria a écrit:
Autant de romans que je n'ai pas - encore - lus, donc pas de point de comparaison pour moi pour celui-ci. Tant mieux cela dit. J'essaie toujours de lire un livre pour lui-même sans le comparer à d'autres et ce n'est pas toujours facile.

Personnellement, je n'y arrive plus *Embarassed* ... C'est le problème d'être lectrice vorace depuis des dizaines d'années : je ne fais pas de comparaison volontaire, mais je n'arrive pas à shunter l'écho qui me suggère "Mais... j'ai déjà lu ça / vu ce perso/cette situation là..."
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1888
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Lun Juin 07, 2010 8:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ayé, j'ai trouvé le temps de finir le deuxième tome (version poche). Donc :

Ce tome deux est bien dans la continuité du premier : terriblement complexe et terriblement fascinant. J'ai l'impression d'avoir cour-circuité presque intégralement mes pauvres neurones de profane en cours de lecture pour tenter de tout appréhender^^. Les ramifications tant politiques que scientifiques sont tellement touffues que je comprends aisément que ça puisse en rebuter certains.
Les personnages sont à l'image du contexte dans lequel ils évoluent, des tissus de contradictions, de secrets et d'intentions jamais simples en apparence. Tout est pesé, tout peut avoir des conséquences. Ca me faisait parfois penser à une partie d'échecs. Et à Reseune, si on ne sait pas calculer et prévoir ses mouvements à l'avance, on n'est qu'un pion ballotté au gré des différentes factions en présence.
La fin m'a fait grincer des dents, parce que l'auteur n'explique rien, ne lâche rien. Ou si peu. Une ou deux questions assez cruciales restent dans le flou et c'est frustrant en diable.
Pourtant, en dépit de ces défauts, je reste malgré tout très admirative de Cherryh pour avoir construit un monde d'une telle cohérence, j'en suis bluffée. Je me suis habituée au côté ardu de la lecture de ses livres, ça fait partie de la carte de visite de l'auteur en quelque sorte.
Mais je ne conseillerais ce tome et son précédent qu'à des fans de l'auteur ou à des lecteurs de SF confirmés.

Spoiler:

Soleil* a écrit:
Lisbeï a écrit:
Et par ailleurs, la grosse lectrice de polars que je suis aurait quand même bien aimé savoir QUI A TUE ARI I, BORDEL (comme dirait Ari II) ?????.

Ce n'est pas absolument clair, mais je reste persuadée que c'est Ari I elle-même qui a profité de l'occasion pour déclencher une suite d'embrouilles comme elle les aimait et qui aboutirait à une situation qui lui convenait.


Mêmes conclusions de mon côté et pour les mêmes raisons. Ca lui ressemblerait bien.



PS : Je crois que je vais sérieusement essayer de me procurer "Les oubliés de Gehenna" dès que je le pourrai *Exclamation*
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5367
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Lun Juin 07, 2010 9:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est sûr que ce n'est pas le plus facile de ses livres !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 162837 / 0