Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
12%
 12%  [ 2 ]
Beaucoup
37%
 37%  [ 6 ]
A la folie
25%
 25%  [ 4 ]
Pas du tout
25%
 25%  [ 4 ]
Total des votes : 16

Auteur Message
yansored



Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 222

MessagePosté le: Mar Sep 30, 2003 12:38 pm    Sujet du message: Le Grand Meaulnes - Alain-Fournier Répondre en citant

site sur l'auteur et le livre : http://www.legrandmeaulnes.com/

François, quinze ans, narrateur du récit, est le fils de M. et Mme Seurel, instituteurs de Sainte-Agathe, en Sologne. Il fréquente le Cours Supérieur qui prépare au brevet d’instituteur. Un mois après la rentrée, un nouveau compagnon de dix-sept ans vient habiter chez eux. "L’arrivée d’Augustin Meaulnes fut pour moi le commencement d’une vie nouvelle" écrit François. La personnalité mystérieuse d'Augustin , que les élèves appellent bientôt "le grand Meaulnes", va troubler le rythme monotone de l'établissement scolaire et fasciner tous les élèves." Mais un jour, ce dernier disparaît. Il a découvert un domaine inconnu et rencontré une jeune fille dont il est immédiatement tombé amoureux... MON AVIS : Un roman magique, intemporel, qui tisse sa toile entre adolescence, reverie et réalité. Un roman qu'on n'oublie pas malgré les années. A lire et à relire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Catheline



Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 72

MessagePosté le: Mar Sep 30, 2003 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et mon roman prefere de tous les temps... Cette fete magique qui revient jusque dans mes reves. *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Yaz
Le séducteur au parapluie


Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 289
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer Oct 01, 2003 10:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec mesdemoiselles: du très bon!!!
(mais y en a t-il vraiment qui ne l'ont pas aimé ou du moins pas lu? *Confused* )ps: Tiens, tu as changé d'avatar Yansor!? Je préfére l'ancien, mais celui là est pas mal non plus; toujours aussi... Glamour!
_________________
Yaz-Serial reader
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Zelphalya
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 2720
Localisation: Lille

MessagePosté le: Jeu Oct 02, 2003 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai dû le lire pour en cours et je ne me souviens pas si c'est un bon ou mauvais souvenir :P
Je pense que c'était plutôt négatif mais ce doit être dû à la contrainte *Wink*
_________________
Zelphalya,
Co-Administratrice du Coin des Lecteurs




Dernière édition par Zelphalya le Mar Avr 29, 2008 9:04 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Fëagond
Ch'ti Elfe d'Erdan


Inscrit le: 28 Déc 2003
Messages: 77
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Dim Avr 25, 2004 10:50 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hop! un petit tour dans Littérature classique, et je tombe sur le Grand Meaulnes!
Ma relation avec ce roman est... étrange...
C'est un roman que j'ai découvert dans la bibliothèque de ma grand-mère, la reliure tombait en miette.
J'en avais entendu parler, et me suis décidé à le lire. J'ai dévoré ce livre en deux jours je crois. Et je l'ai relu quelques années après, toujours avec la même délectation.
Et voilà qu'il y a un an, je reprends ce livre... Et je ne me souvenais plus du tout, mais alors plus du tout de la trame... Et chose d'autant plus surprenante que je me suis relativement ennuyé en lisant ce livre, et que j'ai fini par l'oublier sans l'avoir fini...

C'est bizarre tout de même, non?

Voilà, c'était pas très interessant, mais je crois que c'est ma manière de partager la lecture.

Dans tous les cas, je me dis que je reprendrais ce bouquin dans quelques années, et peut-être y redecouvrirais-je le plaisir magique de sa lecture, d'autant plus que je suis très attaché à ce livre, en tant qu'objet je veux dire.
_________________
Il ne faut écrire qu'au moment où chaque fois que tu trempes ta plume dans l'encre un morceau de ta chair reste dans l'encrier. [Léon Tolstoï]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Oct 13, 2005 1:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu il y a une éternité. Le souvenir est pas négatif mais franchement très flou. Vos commentaires me donnent envie de m'y replonger ne serait-ce que par curiosité.
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
petit rat



Inscrit le: 20 Oct 2006
Messages: 161
Localisation: Belgique, Brabant Wallon

MessagePosté le: Sam Nov 11, 2006 4:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ne prévoit-on pas la version filmée de ce superbe roman? Il me semble avoir entendu des échos....
_________________
un livre c'est un ami!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Nov 11, 2006 4:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

petit rat a écrit:
ne prévoit-on pas la version filmée de ce superbe roman? Il me semble avoir entendu des échos....

Effectivement j'ai vu la bande annonce il y a quelques temps, ça ne devrait pas tarder à sortir.
Espérons que le film sera aussi bon que le livre, qui est excellent.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shopgirl



Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 761
Localisation: Montauban

MessagePosté le: Sam Nov 11, 2006 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il est déjà sorti ! (pas vu)
_________________
http://www.thetoietlis.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
hedwige



Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 52
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Sam Nov 11, 2006 6:13 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il me semble déjà avoir vu une version- ancienne- de ce film...Est-ce possible? Si quelqu'un parmi vous a des connaissances approfondies en art ciné, il pourra peut-être éclairer ma lanterne...
_________________
Lire, c'est aimer écrire
http://les-bibliophages.niceboards.net/index.htm
http://raconte-moi.niceboard.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5862
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Nov 11, 2006 8:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis complètement sûre d'avoir vu un film en noir et blanc tourné à partir du roman. A l'époque (qui remonte quand même à + de 30 ans !) j'avais trouvé ce film superbe. Pour plus d'info, voici une adresse : http://www.dvdcritiques.com/critiques/dvd_visu.aspx?dvd=1139
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4459
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Nov 11, 2006 11:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pff on m'en dit tellement de bien que j'ai été horriblement déçue quand je l'ai lu !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
hedwige



Inscrit le: 22 Oct 2006
Messages: 52
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim Nov 12, 2006 1:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci, Stelmari pour cette recherche !! C'est bien ce film là que j'ai vu, réalisé par Albicocco...Un tout bon film, qui m'a fait rêver à l'époque...
_________________
Lire, c'est aimer écrire
http://les-bibliophages.niceboards.net/index.htm
http://raconte-moi.niceboard.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1695
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Dim Nov 12, 2006 2:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne me souviens plus si j'ai lu le Grand Meaulnes, j'en ai de vagues souvenirs je crois. mais je me souviens surtout du film à l'atmosphère un peu irréelle dans lequel jouait Brigitte Fossey que j'ai vu dans un cinéma d'art et d'essai à Nancy quand j'étais au lycée.

A noter que Fournier est mort sur les champs de bataille de la Meuse. Son corps (enfin plutôt squelette et plaque d'identification) a été retrouvé par hasard dans une forêt il y a quelques années, et il a enfin reçu une sépulture décente.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5862
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Nov 29, 2006 1:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Toonnette, le nom de l'auteur est Alain-Fournier... et comme je n'ai plus joué au Trivial Pursuit depuis longtemps, j'ai oublié son prénom ! En revanche, j'ignorais que ses restes avaient été retrouvés récemment.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Turb
Evangélisateur multiusage


Inscrit le: 26 Sep 2004
Messages: 717
Localisation: Derrière un livre

MessagePosté le: Mer Nov 29, 2006 10:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai un bon souvenir de ce livre, même s'il est très brumeux (le souvenir, pas le livre).

Attention, ne pas confondre Alain-Fournier (pseudo) et Alain Fournier, lequel a dû prendre pour pseudo A.D.G
_________________
En cours de lecture : Le Mythe de Sisyphe, d'Albert Camus
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5273
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Jeu Nov 30, 2006 10:06 am    Sujet du message: Répondre en citant

En fait, Alain-Fournier est un "demi-pseudonyme", le véritable nom de l'auteur étant Henri-Alban Fournier...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carole



Inscrit le: 21 Oct 2007
Messages: 150
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Dim Oct 21, 2007 11:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je dirais aussi que c'est mon roman favori. Je ne l'ai lu qu'une fois lorsque j'étais à l'école mais je m'en souviens si bien qu'il serait inutile que je le relise *Exclamation*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
L
Hellreader


Inscrit le: 10 Juin 2007
Messages: 640
Localisation: Ailleurs

MessagePosté le: Dim Avr 27, 2008 9:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est en première, avec un excellent professeur de français que je découvrais Le grand Meaulnes. Un extrait de l'oeuvre d'Alain Fournier, un extrait assez court, mais qui m'était resté en tête: Celui de la première rencontre de Meaulnes et Yvonne de Galais.
Je m'en voudrais presque de ne pas avoir ouvert le livre plus tôt, de ne pas avoir plus tôt franchit le grand portail des bâtiments du cours supérieur de Sainte-Agathe.

Avant de parler de l'oeuvre même, je crois bon de se pencher sur son aura. Le grand Meaulnes est l'unique roman qu'a publié Alain Fournier (Pseudo pour Henri-Alban Fournier, comme le précise plus bas Soleil*), en 1913. Un an plus tard, sous la mitraille allemande, Fournier tombait aux Eparges. Il est rapidement devenu un classique.
L'histoire de Meaulnes, c'est aussi, en partie, l'histoire de son créateur. Une femme rencontrée, en 1905, au détour d'une promenade le long des quais de la Seine, et qui deviendra un amour inaccessible. Une femme qu'il ne reverra que 8 ans plus tard, alors mariée et mère de deux enfants. Entre temps, cette femme, sa muse, permettra à Fournier de poser par écrit une histoire baignée d'une atmosphère pénétrante et enchanteresse: Celle du souvenir.

En effet, Le grand Meaulnes est avant tout un récit où la nostalgie emporte son lecteur, l'aspire et le fait évoluer dans une sorte de rêve éveillé. L'histoire, à première vue simpliste, d'un jeune homme en quête d'amour, prend une forme presque "surnaturelle". J'ai eu cette impression là en lisant le livre, étrange, d'être, par l'intermédiaire de Meaulnes, dans une dimension inaltérable, figé dans le temps et l'espace. La quête amoureuse, utopique et pourtant si intense, est le principal moteur du rêve dans lequel nous sommes entrainés. En amour, le seul intérêt, à mon avis, est la quête (sans espoir). Et c'est justement le pivot de ce livre, ce qui m'a d'autant plus charmé.

L'écriture, simple et entrainante, est elle aussi un des raisons de notre plongée dans ce début du vingtième siècle. Les descriptions campagnardes du Cher, avec en toile de fond le déroulement de saisons, donnent un cadre parfait au grand Meaulnes, et à ce sentiment de nostalgie omniprésent.

En conclusion, un livre que j'ai beaucoup aimé, et qui, lorsque j'y repense, m'emplit d'une certaine mélancolie.


A terre, tout s'arrangea comme dans un rêve. Tandis que les enfants couraient avec des cris de joie, que des groupes se formaient et s'éparpillaient à travers les bois, Meaulnes s'avança dans une allée, où, dix pas devant lui, marchait la jeune fille. Il se trouva près d'elle sans avoir eu le temps de réfléchir :
- Vous êtes belle, dit-il simplement.
Mais elle hâta le pas et, sans répondre, prit une allée transversale. D'autres promeneurs couraient, jouaient à travers les avenues, chacun errant à sa guise, conduit seulement par sa libre fantaisie. Le jeune homme se reprocha vivement ce qu'il appelait sa balourdise, sa grossièreté, sa sottise. Il errait au hasard, persuadé qu'il ne reverrait plus cette gracieuse créature, lorsqu'il l'aperçut soudain venant à sa rencontre et forcée de passer devant lui dans l'étroit sentier. Elle écartait de ses deux mains nues les plis de son grand manteau. Elle avait des souliers noirs très découverts. Ses chevilles étaient si fines qu'elles pliaient par instants et qu'on craignait de les voir se briser.
Cette fois, le jeune homme salua, en disant très bas :
- Voulez-vous me pardonner ?
- Je vous pardonne, dit-elle gravement. Mais il faut que je rejoigne les enfants, puisqu'ils sont les maîtres aujourd'hui.

_________________
Brise et ruine d’abord ce monde, nous verrons si l’autre surgit ensuite
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laria



Inscrit le: 09 Fév 2007
Messages: 1885
Localisation: Ankh-Morpok

MessagePosté le: Mer Mar 18, 2009 12:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ouh là, très mauvais souvenir pour moi. Ca a été une lecture imposée au collège et je me suis ennuyée à périr en le lisant. Néanmoins, je ne crois pas que le côté imposé y soit pour beaucoup étant donné qu'il y a d'autres livres du programme scolaire qui m'ont plu. J'ai du me forcer pour le finir, les thèmes abordés ne m'ont pas du tout parlé, j'avais l'impression qu'il ne se passait rien. Ca m'a semblé brumeux à l'époque, et c'est le souvenir que j'en ai encore.
_________________
Mille et un mondes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
naurelilie



Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 568
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Mar 18, 2009 9:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai ressenti la même chose que Laria en le lisant au collège, par contre je pense qu'il serait temps que je le relise pour m'en faire une nouvelle opinion.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carole



Inscrit le: 21 Oct 2007
Messages: 150
Localisation: Picardie

MessagePosté le: Mer Mar 18, 2009 4:03 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai écrit plus haut que c'était le livre que j'avais le plus aimé et que je m'en souvenais très bien *Sad* Erreur totale je l'ai relu il y a peu de temps, et je ne m'en souvenais plus du tout *Laughing* et de plus j'ai préféré le fils de l'instituteur au Grand Meaulnes ! Comme quoi l'on change en vieillissant *Twisted Evil*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2501
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Mar 19, 2009 10:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu au collège sans que ce soit imposé (il était dans une liste de livres recommandés) et je n'avais pas sécialement aimé. Et je me rends compte que je me souviens très peu de l'histoire. Il faudrait que je le relise, histoire de ne pas rester sur un échec. Et si je ne l'aime pas, bah tant pis.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Sam Mai 16, 2009 8:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, ça me rassure, je ne suis pas la seule à ne pas l'avoir aimé, mais alors pas du tout. Je l'ai vite abandonné.
Par contre, je vais peut-être refaire une tentative, on ne sait jamais !
Je l'inscris à mon programme perso "classiques en été". Depuis quelques années, je m'oblige à lire des classiques pendant mes congés. Et je fais des découvertes étonnantes. Donc, promis, cette année, je re-tente Le Grand Meaulnes.
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149527 / 0