Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Banquet - Platon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
66%
 66%  [ 2 ]
Pas du tout
33%
 33%  [ 1 ]
Total des votes : 3

Auteur Message
Outremer



Inscrit le: 26 Avr 2007
Messages: 825
Localisation: France

MessagePosté le: Ven Sep 05, 2008 12:48 pm    Sujet du message: Le Banquet - Platon Répondre en citant

Le Banquet de Platon est un texte philosophique fameux, agréable à lire et que j'ai trouvé autrement plus digeste que les dialogues du même auteur. Platon y raconte les discours sur l'amour qui ont été échangé à l'occasion d'un banquet célébrant la victoire d'un jeune tragédien à un concours de théâtre.

Enfin... disons qu'il les raconte indirectement. A l'intérieur du texte, c'est un disciple de Socrate qui raconte à un ami ce qu'un disciple de Socrate plus âgé, qui était effectivement présent au banquet, lui a raconté de ce qui s'y était dit. Quand on ajoute que le discours de Socrate prend également la forme d'un récit, on éprouve un certain vertige sous l'effet de la mise en abyme...
Il faut dire que Platon lui-même n'était pas au banquet (il n'avait que 12 ans à l'époque) et qu'il écrit 30 ans plus tard. Selon toute probabilité, ce qu'il met dans la bouche des personnages n'a que vaguement à voir avec ce qu'ils ont vraiment dit (ce qui est peut-être aussi le cas de ses dialogues socratiques, d'ailleurs). Mais le degré de fidélité du récit n'est au fond guère important.

Le récit peut se diviser en trois. D'abord, les discours de cinq convives sur le sujet de l'amour. Ils varient beaucoup en qualité. Aucun d'entre eux n'offre bien sûr une perspective très profonde (Platon la réserve à Socrate). Deux d'entre eux sont essentiellement du verbiage ronflant et creux. On trouve des éléments intéressants dans les trois autres. J'ai particulièrement apprécié le discours mi-burlesque mi-touchant d'Aristophane disant que les hommes cherchent la moitié d'eux-mêmes qui leur manque.

Vient ensuite le discours de Socrate, qui est d'un autre calibre. Les thèmes incluent l'idéal du Beau platonicien, la quête de l'immortalité, le désir d'instruire et de transmettre qu'inspire l'amour.

En troisième partie débarque Alcibiade, qui vient conclure le récit en faisant l'éloge de Socrate lui-même (et notamment de son indifférence à la beauté extérieure).

De manière générale, un intérêt notable du texte est qu'il fournit une perspective claire et profonde sur les relations homosexuelles masculines qui étaient courantes à Athènes à l'époque.

Les idées de Platon sur l'amour et le Beau sont bien sûr très intéressantes. Elles peuvent ne pas nous apparaître si originales que ça... mais c'est parce que nous venons 2.500 ans après qu'il les a exposées.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 149526 / 0