Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Un monde sans fin - Ken Follett

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Autour de l'histoire
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
66%
 66%  [ 6 ]
A la folie
22%
 22%  [ 2 ]
Pas du tout
11%
 11%  [ 1 ]
Total des votes : 9

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5319
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Sep 16, 2008 11:03 am    Sujet du message: Un monde sans fin - Ken Follett Répondre en citant

ça se précise :



La suite très attendue des Piliers de la terre, le plus grand succès mondial de Ken Follett.
Ken Follett a conquis le monde avec Les Piliers de la terre (1990), phénoménale saga qui prenait place dans l Angleterre du XIIe siècle, au rythme de la construction d une majestueuse cathédrale gothique. Deux siècles plus tard, autour du même édifice, nous retrouvons les descendants de ces héros, dans la ville fictive de Kingsbridge...
1327. Quatre enfants sont les témoins d une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d Angleterre. Ce jour scellera à jamais leurs destinées...
Gwenda, voleuse espiègle, poursuivra un amour impossible ; Caris, libre et passionnée, qui rêve d être médecin, devra défier l autorité de l Église, et renoncer à celui qu elle aime ; Merthin deviendra un constructeur de génie mais, ne pouvant épouser celle qu il a toujours désirée, rejoindra l Italie pour accomplir son destin d architecte ; Ralph son jeune frère dévoré par l ambition deviendra un noble corrompu, prêt à tout pour satisfaire sa soif de pouvoir et de vengeance.
Prospérités éphémères, famines, guerres cruelles, ravages féroces de la peste noire... Appuyée sur une documentation historique remarquable, cette fresque épique dépeint avec virtuosité toutes les émotions humaines, à travers un demi-siècle d histoire mouvementée...

Sortie toujours prévue le 2 octobre.
En grand format, snif ! (Robert Laffont / 24,90 E)

Et je viens de voir en librairie qu'ils ont ressorti "Les piliers de la Terre" comprenant en supplément et en avant-première un chapitre de la suite...


Dernière édition par Soleil* le Ven Nov 11, 2011 10:37 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naurelilie



Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 568
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Mer Sep 17, 2008 11:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

bizarrement la suite me tente moins, peut-être le peur d'être déçue... *Neutral*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5931
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2008 7:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, je l'ai vu aussi. Mmmmm, pffff, boffff... sortira bien en poche un jour, nan *Rolling Eyes* ?!
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5319
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Sep 19, 2008 8:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
sortira bien en poche un jour, nan *Rolling Eyes* ?!

S'il est bon, certainement, ce sera un bon moyen de savoir... *Mr. Green*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cork



Inscrit le: 01 Jan 2009
Messages: 38
Localisation: Corkland

MessagePosté le: Jeu Aoû 27, 2009 6:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le titre était déjà pris...
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2009 9:37 am    Sujet du message: Répondre en citant

*Laughing*

J'ai lu les 5 premiers chapitres grace à un livret publié par l'éditeur. J'ai bien accroché mais je crois aussi que je vais attendre la sortie en poche (c'est un an et demi l'attente non ?) J'ai tellement d'autres choses à lire avant !!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Sam Aoû 29, 2009 6:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu ce gros pavé cette année et je n'ai qu'un mot à vous dire (enfin, non, deux) : lisez-le !!
Pendant plusieurs jours, je n'ai pas regardé un seul soir la télévision. J'allais au lit à 21h00 et lisais jusqu'à ce que le livre me tombe des mains.
Quand je l'ai terminé, je n'ai pas pu reprendre un autre livre pendant une semaine entière, je trouvais tout trop insipide. J'ai mis beaucoup de temps à me remettre à la lecture d'un roman.
J'ai conseillé ce livre en expliquant aux gens qu'il fallait faire attention, car malgré ses 1000 pages, on n'avait du mal à le lâcher, et le résultat a été le même.
Je me souviens surtout de cette semaine pas comme les autres, où je ne pensais qu'à ça toute la journée : vite rentrer, manger, pour vite retrouver mon livre. Et quel crève-coeur quand je l'ai terminé !
J'en garderai un souvenir ébloui.
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5931
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2009 7:32 am    Sujet du message: Répondre en citant

Tu avais lu Les piliers de la Terre, avant, Marquise ?
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2567
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Dim Aoû 30, 2009 1:59 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marquise a écrit:
J'ai lu ce gros pavé cette année et je n'ai qu'un mot à vous dire (enfin, non, deux) : lisez-le !!
Pendant plusieurs jours, je n'ai pas regardé un seul soir la télévision. J'allais au lit à 21h00 et lisais jusqu'à ce que le livre me tombe des mains.
Quand je l'ai terminé, je n'ai pas pu reprendre un autre livre pendant une semaine entière, je trouvais tout trop insipide. J'ai mis beaucoup de temps à me remettre à la lecture d'un roman.
J'ai conseillé ce livre en expliquant aux gens qu'il fallait faire attention, car malgré ses 1000 pages, on n'avait du mal à le lâcher, et le résultat a été le même.
Je me souviens surtout de cette semaine pas comme les autres, où je ne pensais qu'à ça toute la journée : vite rentrer, manger, pour vite retrouver mon livre. Et quel crève-coeur quand je l'ai terminé !
J'en garderai un souvenir ébloui.

A ce point, Marquise? Eh bien je vais tester un de ces jours, alors.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2009 6:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui à ce point !!! Et ils sont très très (trop !) rares, les livres qui m'ont fait abandonné la télé plusieurs soirs de suite !
En général je regarde le film (ou la série) et je lis après. Là, je ne pouvais pas attendre...

Et pour répondre à Lisbeï, oui j'avais lu les Piliers de la Terre, que j'avais adoré, vraiment adoré, peut-être un tout petit petit petit peu moins que "Un monde sans fin". J'ai lu d'autres Ken Follett, mais c'est sans aucune comparaison possible.
Les piliers de la terre et celui-là, c'est tout simplement ...waouh !!!

Mon seul reproche pour celui-là c'est la niaiserie du titre...
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5931
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2009 7:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah, ben dis donc, là, ça donne vraiment envie ! J'espère que la médiathèque va l'avoir...
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
naurelilie



Inscrit le: 17 Déc 2006
Messages: 568
Localisation: Nantes

MessagePosté le: Lun Aoû 31, 2009 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

t'aurais pas pu attendre la sortie en poche pour mettre ton avis *Twisted Evil*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Mar Sep 01, 2009 12:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Désolée Naurelilie !!
En fait, je l'ai pris à la médiathèque de mon patelin...

Je suis contente d'avoir réussi à vous donner envie, j'espère seulement que quand vous le lirez, vous éprouverez le même extraordinaire plaisir que j'ai eu.
Comme on dit si bien : "chacun ses goûts" !
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Nox



Inscrit le: 23 Sep 2009
Messages: 16

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 1:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Comme premier post, et ne sachant pas par où commencer, je débute ici.
Les Piliers de la Terre fut un livre excellent ; j'ai été déçu par un Monde sans Fin, car il reprenait la même trame que le précédent. La seule différence étant l'époque, quelques deux siècles plus tard.
Néanmoins, Follett arrive tout de même à nous embarquer dans son histoire, et le livre se finit vite ; mais il reste d'un niveau inférieur au premier, qui fut un véritable phénomène littéraire, dépeignant le XIIe siècle avec brio.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5931
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 4:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben on commence souvent par là : http://www.coindeslecteurs.com/viewtopic.php?t=529&postdays=0&postorder=asc&start=1720 *Razz* ...

Merci de doucher un peu l'enthousiasme pour ce Follett tant attendu, en tout cas *Wink* . Et bienvenue, bien sûr !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rúmil



Inscrit le: 01 Aoû 2009
Messages: 14

MessagePosté le: Mer Sep 23, 2009 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien aimé mais pas autant que les Piliers de la Terre. Je trouve qu'il y a un défaut dans la structure du roman.

Comme dans l'opus précèdent, il y a une affaire mystérieuse qui est sensée joindre toutes les parties de l'histoire. Mais en fait l'auteur nous la fait découvrir au début du récit mais ne l'évoque de nouveau que vers la fin pour la résoudre. Et celle-ci manque d'envergure et j'en ai été un peu déçue.

Ce qui faisait également le charme du premier, c'était la construction de la cathédrale. Dans le second il y a bien des projets architecturaux intéressants mais rien qui puisse surpasser le précédent.

Sinon les personnages restent captivants bien qu'ils soient du même acabit que ceux du premier opus (un constructeur, un soldat sanguinaire, un clerc avide de pouvoir, une femme débrouillarde et indépendante ...)

J'ai aussi apprécié l'arrière-fond historique (même s'il reste secondaire dans le récit) comme la Grande Peste ou le début de la Guerre de Cent ans.
_________________
Retenez bien ceci : Livre = connaissance = pouvoir = énergie = matière = masse. Une bonne bibliothèque n'est donc qu'un trou noir cultivé.
[Terry Pratchett]
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1138
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Dim Oct 18, 2009 10:17 am    Sujet du message: Répondre en citant

salut
je referme a l'instant "un monde sans fin" que j'ai bien aimé mais comme vous le dite si bien il est bien en dessous des "piliers de la Terre".
c'est un bon roman historique avec quelques erreur sur le mode de transmission de la peste car quand la ville se ferme il y font entrer de la nourriture et diffèrent matériaux comme des tissus et ce qui ont lus l'histoire du "Grand saint Antoine" savent que se sont des tissus en provenance des Indes qui ont transmis le virus a la Provence.
@+
Maurice
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4502
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Oct 19, 2009 7:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La ville de Kingsbridge, au 14e siècle, voit le monde changer : les marchands désirent davantage s'ouvrir au monde, et pour cela, reconstruire le vieux pont ; le prieur, quant à lui, souhaite accroître son influence, construire un palais et augmenter les taxes ; les serfs souhaiteraient pouvoir s'affranchir d'une tutelle trop pesante... à travers la vie de quatre enfants issus de ces différents milieux, l'auteur nous fait découvrir un monde foisonnant, fait de mystères, de complots, de drames, pendant que se bâtit la tour de la cathédrale.
Malgré l'épaisseur du roman, le rythme se maintient tout au long du récit, et on est vite captivé par les différentes péripéties.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Yks Ygrexedd



Inscrit le: 31 Aoû 2008
Messages: 7
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Dim Nov 08, 2009 9:45 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Marquise a écrit:
J'ai lu ce gros pavé cette année et je n'ai qu'un mot à vous dire (enfin, non, deux) : lisez-le !!
Pendant plusieurs jours, je n'ai pas regardé un seul soir la télévision. J'allais au lit à 21h00 et lisais jusqu'à ce que le livre me tombe des mains.
Quand je l'ai terminé, je n'ai pas pu reprendre un autre livre pendant une semaine entière, je trouvais tout trop insipide. J'ai mis beaucoup de temps à me remettre à la lecture d'un roman.
J'ai conseillé ce livre en expliquant aux gens qu'il fallait faire attention, car malgré ses 1000 pages, on n'avait du mal à le lâcher, et le résultat a été le même.
Je me souviens surtout de cette semaine pas comme les autres, où je ne pensais qu'à ça toute la journée : vite rentrer, manger, pour vite retrouver mon livre. Et quel crève-coeur quand je l'ai terminé !
J'en garderai un souvenir ébloui.


Que dire de plus....

Envie de le recommencer dès la dernière page tournée, envie presque de pleurer pour avoir terminé le livre, pour être sorti de cette histoire... "Les piliers de la Terre" et "Un monde sans fin" sont deux fantastiques romans, un de ces rares vrais romans dont on ne peut sortir... je me suis tellement pris à l'histoire que j'avais l'impression d'avoir perdu des amis une fois la dernière page tournée......

A lire absolument
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Aurore



Inscrit le: 05 Avr 2006
Messages: 1260
Localisation: Landes

MessagePosté le: Dim Déc 13, 2009 10:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu et j'ai adoré !! C'est accrocheur, bien écrit, sans longueurs. Les personnages sont certes un peu stéréotypés mais on suit sans déplaisir leurs aventures. Je regrette cependant quelques points qui m'ont semblé aberrants
Spoiler:

comme le fait que Caris renonce à être religieuse et que ce soit accepté aussi facilement, ou le secret de Thomas qui ne me semble pas si énorme que ça

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5319
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Ven Jan 22, 2010 7:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne l'ai toujours pas lu, mais je l'ai vu au magasin hier : Quel monstre ! Je ne suis pas forcément fan des trilogies, mais un livre de poche de plus de 1300 pages, ça me semble très très désagréable... *Twisted Evil*
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4502
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Jan 23, 2010 4:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

non mais ça se lit super vite en fait *Smile*
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5319
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Jan 23, 2010 5:16 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne trouvais pas désagréable que le livre soit long, mais plutôt qu'il soit si épais : Je pense à la douleur de mon petit doigt forcé de maintenir ouvert ce mastodonte, j'ai souvent mal au petit doigt après avoir tenu un gros livre longtemps... *Crying or Very sad*
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4502
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Dim Jan 24, 2010 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

le petit doigt seulement ?
moi j'ai des douleurs dans les mains !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Le Theuil



Inscrit le: 13 Sep 2008
Messages: 49
Localisation: A la fenêtre

MessagePosté le: Sam Avr 17, 2010 7:58 am    Sujet du message: Un monde sans fin - Ken Follett Répondre en citant

4e de couverture : 1327. Quatre enfants sont les témoins d une poursuite meurtrière dans les bois : un chevalier tue deux soldats au service de la reine, avant d enfouir dans le sol une lettre mystérieuse, dont le secret pourrait bien mettre en danger la couronne d Angleterre. Ce jour scellera à jamais leurs destinées...

J'avais déjà adoré les piliers de la terre mais là, je trouve un monde sans fin, cent fois mieux. On suit les aventures de Gwenda, une petite voleuse Merthin et Ralph, deux frères que tout oppose, l'un rêve d'architecture, l'autre de violence, et Caris, une jeune fille de bonne famille qui veut son indépendance. On retrouve, comme dans les piliers de la terre, les villages de Shiring et Kingsbrige, l'omniprésence des religieux et des bâtisseurs de cathédrales. "Un monde sans fin" était annoncé comme la suite des "piliers de la terre" j'ai donc relu ce dernier pour ne pas être perdu mais finalement ce n'est pas une suite on peut tout à fait les lire indépendamment. 1300 pages, en poche, c'est quand même un pavé, mais on ne s'en rend pas compte une fois pris dans l'histoire.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5931
Localisation: Sud

MessagePosté le: Dim Avr 18, 2010 7:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Doublon !!! http://www.coindeslecteurs.com/viewtopic.php?t=5920

Fusionné ! -- Crazy
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Mer Nov 24, 2010 7:32 pm    Sujet du message: Un Monde sans fin-Ken Follett. Répondre en citant

(Message initialement posté ici).

Maurice a écrit:
pour moi c'est simplement un remake des "piliers de la terre" et quand tu as lus le premier le second est inutile
@+
Maurice


Flûte... J'ai lu le second mais pas le premier. *Sad*

Les références historiques et les descriptions des différents corps de métier (architecture, soins médicinaux, tisserand, brasseur...) sont remarquables et très intéressantes.
J'ai conservé du personnage de Caris une opinion mitigée :
Spoiler:

originale de par ses positions avant-gardistes sur la condition féminine jusqu'à ce qu'elle se retrouve dans l'obligation de devenir novice.
Par la suite, son caractère et ses raisonnements deviennent souvent agaçants, à la limite du désagréable : elle se plaint fréquemment que "tout est de la faute de Merthin", sans reconnaître ses propres torts, ce qui m'a déplu.


_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gaultier



Inscrit le: 01 Juin 2010
Messages: 46

MessagePosté le: Jeu Jan 06, 2011 7:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement, j'ai absolument ADORÉ ce roman!! *Very Happy* *Very Happy*
Le style d'écriture simple et sans fioritures en font un livre abordable par tous. Les références historiques sont passionnantes, sans demander pour autant bac+10 en Histoire pour tout comprendre. Quand aux personnages, on les adore ou on les déteste, mais on suit leurs aventures avec passion!!
Le côté "pavé" peut bien sûr en repousser beaucoup, mais franchement, une fois dans l'histoire (ce qui ne prend pas plus de deux chapitres), on en redemande toujours, si bien qu'au final, on est presque déçus d'avoir fini!! *Rolling Eyes* Bref, c'était vraiment un excellent roman, que je recommande à tous.
Après, je n'ai pas lu les pilliers de la terre, donc je ne peut pas comparer… Mais ça viendra! *Mr. Green*

Spoiler:

PS: seul bémol, comme certain l'ont également souligné, c'est que le secret de Thomas, sur lequel est sensé s'articuler toute l'histoire, est largement mis de côté dans toute le roman, et semble au final sans grand intérêt… *Confused*

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
marie-lé



Inscrit le: 21 Sep 2010
Messages: 16

MessagePosté le: Lun Avr 11, 2011 12:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu ce livre avec beaucoup de plaisir, à la suite des Piliers de la Terre. C'est une bonne chose que ce soient deux pavés, car avec moins de pages, on serait en manque rapidement.

J'ai trouvé que les personnages ressemblaient un peu trop à ceux des Piliers de la Terre, et parfois tellement stéréotypés qu'ils finissaient par se caricaturer eux-mêmes. J'avoue qu'à la fin, il n'y en a pas un que je n'avais pas envie de baffer, même ces pauvres benêts de mecs qui se font mener par le bout du nez par toutes ces mégères égoïstes qui obtiennent tout ce qu'elles veulent, même quand ça n'est pas possible (mention spécial à Merthin, je n'en pouvais plus d'avoir pitié de lui). Les rebondissements utilisent un peu tous la même mécanique, au point qu'au bout d'un moment (qui commence d'ailleurs dès les Piliers de la Terre), on finit par deviner comment les personnages vont s'en sortir ou ce qui va se mettre en travers de leur chemin.

Heureusement reste l'écriture de l'auteur, qui sait nous entraîner dans le moyen-âge sans jamais tomber dans le cours scolaire ni donner l'impression qu'il prend le lecteur pour un ignare. Plus d'un millier de pages qui passent à une allure folle, ne laissant qu'un regret : le monde sans fin en a une. De fin. C'est triste. Il y a comme une ville qui vous manque, quand vous refermez le livre.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Mer Avr 13, 2011 12:47 pm    Sujet du message: Un Monde sans fin - Ken Follett Répondre en citant

Aurore a écrit:
[...] Je regrette cependant quelques points qui m'ont semblé aberrants
Spoiler:

comme le fait que Caris renonce à être religieuse et que ce soit accepté aussi facilement, ou le secret de Thomas qui ne me semble pas si énorme que ça


Merci d'avoir mis en exergue ces deux points précis, Aurore. J'avais presque occulté le second, tant ma déception fut grande.
De fait
Spoiler:

*Rolling Eyes* la soi-disant "révélation" du secret de Thomas fut aussi décevante que l'expression même pas ébahie d'Audrey Tautou dans le film Da Vinci Code lorsqu'elle apprend qu'elle est la dernière descendante du Christ... "ah bon ?" pfff !


_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5319
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Juin 04, 2011 5:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens (enfin) de me décider à lire cet énorme pavé...
Je n'avais pas relu le précédent avant, et tant mieux : C'est très sympa, mais même comme ça j'ai trouvé que ça faisait trop réchauffé des "Piliers de la Terre" : le même endroit deux siècles plus tard, avec des personnages tous pareils (un bâtisseur exceptionnel qui sait tout faire mieux que les autres mais à qui on met des bâtons dans les roues, etc.), et même des retournements de situation qui ressemblent très fort (comme le coup de persuader le prieuré de donner des indulgences aux gens de la ville qui donnent un coup de collier pour un truc urgent, y'avait la même chose à quelque chose près dans le bouquin précédent me semble-t'il...).
Bref, on prend les [descendants des] mêmes et on recommence. Mais on a perdu le souffle du premier tome, et je n'ai pas été emportée. Déjà, on ne voit pas trop où on va : dans le premier tome il fallait construire une superbe cathédrale, ici ce n'est qu'à la fin qu'on réalise que le but du jeu était de construire le plus haut bâtiment possible !
Quant à la présentation de l'éditeur... Le mystérieux secret ne pèse rien dans la vie des personnages ;-(
Bon allez, c'est pas si mal, quand même !
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.


Dernière édition par Soleil* le Jeu Oct 27, 2011 11:01 am; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Angus



Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 4
Localisation: Soumagne (B)

MessagePosté le: Jeu Juil 21, 2011 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

marie-lé a écrit:
Heureusement reste l'écriture de l'auteur, qui sait nous entraîner dans le moyen-âge sans jamais tomber dans le cours scolaire ni donner l'impression qu'il prend le lecteur pour un ignare.


Entièrement d'accord. J'ai appris pas mal de choses tout en passant un bon moment.
C'est vrai que les deux histoires se ressemblent terriblement. Je crois que le mieux est encore de n'en lire qu'une seule des deux. Personnellement, j'ai préféré la seconde. Je l'ai trouvée un peu plus originale.
_________________
Un stylo est bien plus puissant qu'une épée. Et tellement plus pratique pour écrire. (M. Feldman)
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Dim Aoû 21, 2011 12:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Soleil* a écrit:
[...] Bref, on prend les [descendants des] mêmes et on recommence. [...]


Angus a écrit:
[...] C'est vrai que les deux histoires se ressemblent terriblement. [...]


Vos critiques illustrent décidément au premier degré ce que disait Paul Valéry : "Un auteur écrit toujours le même livre".
Pas de regrets donc de n'avoir lu que le second tome, vu l'éclairage à peu près unanime que vous donnez du premier : lecture inutile (et vice versa apparemment). *Very Happy*
_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1138
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Mar Aoû 23, 2011 5:28 am    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour Lörwenn
je pense que le premier est mieux écrit et l'histoire plus prenante.
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2567
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mer Aoû 24, 2011 2:10 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fini les Piliers de la Terre et j'ai beaucoup aimé.
Mon seul reproche, c'est que les personnages ne sont pas très subtils. Les gentils sont vraiment gentils et les méchants très très méchants. En plus, certains personnages sont très modernes, mais bon, c'est ce qui les rend attachants pour les lecteurs que nous sommes.

Mais c'était bien quand même, une belle épopée historique, qui restitue une époque (enfin pour moi) méconnue. Le livre est long sans être pesant, les explications sont efficaces. Bon dosage, quoi!
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lörwenn
Chevalière errante


Inscrit le: 18 Sep 2010
Messages: 438
Localisation: Endórë

MessagePosté le: Mer Aoû 31, 2011 7:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

maurice a écrit:
Bonjour Lörwenn
je pense que le premier est mieux écrit et l'histoire plus prenante.


Bonjour maurice *Smile*
Je te fais confiance !
De toute façon je me connais, si j'ai l'occasion de l'avoir dans les mains, je le lirais quand même !
_________________
"Au commencement était le verbe.
Puis arriva le traitement de texte, et leur foutu processeur de pensée.
La mort de la littérature s'ensuivit. Ainsi va la vie."

(Dan Simmons, Les Cantos d'Hypérion : Endymion-T3).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Autour de l'histoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 156838 / 0