Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Théorie des Cordes - José Carlos Somoza

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
28%
 28%  [ 2 ]
Beaucoup
28%
 28%  [ 2 ]
À la folie
42%
 42%  [ 3 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 7

Auteur Message
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Sam Jan 17, 2009 10:02 pm    Sujet du message: La Théorie des Cordes - José Carlos Somoza Répondre en citant

La Théorie des Cordes de José.Carlos Somoza




Le résumé :
Imaginez une jeune fille belle, brune, espagnole et surtout, intelligente, très intelligente puisque étudiante spécialisée en physique théorique, et qui rêve de faire son doctorat avec l’un des plus prestigieux physiciens du monde, M David Bances, le célèbre découvreur de la Théorie des Cordes, qui, comme tout le monde le sait, permettrait d’ouvrir des portes sur le Passé….et donc, peut-être de regarder les premiers balbutiements de la Terre ou de Le voir, Lui…le Christ.
Evidemment, tout ne se passera pas bien. Evidemment, toucher à l’un des plus grands mystères de la Création, se prendre pour Dieu, va attirer beaucoup d’ennuis à toute une équipe de prestigieux scientifiques réunis, en secret, et aux frais d’une mystérieuse organisation, sur une minuscule île pour ouvrir les fameuses Cordes et jeter ainsi un regard sur le Passé interdit.



Présentation de l'éditeur:
Isolée sur un atoll de l'océan Indien, la fine fleur de la physique mondiale œuvre à un ambitieux projet fondé sur la théorie des cordes, qui permettrait d'ouvrir le temps. S'ils parviennent avec ravissement à contempler le passé de l'humanité, les scientifiques perçoivent rapidement que ce programme, financé par de mystérieux fonds privés, pourrait connaître des applications moins angéliques. Un drame conduit à la suspension immédiate des recherches, dispersant aux quatre vents les apprentis sorciers. Dix ans plus tard, Elisa Robledo, brillante physicienne d'une université de Madrid, se sent en danger de mort. Avec ses anciens acolytes, elle retourne aux origines de la tragédie, sur cet îlot où ils avaient profané le temps. Intensité, profondeur, puissance narrative : José Carlos Somoza porte les énigmes de la physique au cœur d'un roman dont l'efficacité fait frémir.

Mon opinion :
Quand j’ai lu la 4ème de couverture, j’ai pensé à un roman sur les voyages temporels. Ça tombait bien : j’adore ça et je suis fan de H.G.Wells. Mais bon, je n’en attendais pas plus. Un roman sympa qui allait m’entraîner dans les paradoxes temporels...Mais le roman de Somoza, ce n’est pas ça du tout ! Mais pas du tout !
Ce roman, c’est à la fois un roman de science-fiction, drôlement calé sur la physique théorique, sur la relativité et autres joyeusetés scientifiques, mais c’est aussi un excellent roman d’aventures qui ne s’essouffle jamais, et c’est enfin un thriller, parce que bon…je ne vous le dis pas…mais il y a des scènes qui m’ont presque obligée à regarder derrière moi quand je suis allée me coucher à deux heures du matin après une plongée nocturne dans le roman….(et je me suis même demandée si je n’allais pas aller jeter un coup d’œil sous mon lit, mais chuttt !)
Vous le comprendrez, j’ai adoré et il faut vraiment être très difficile pour ne pas aimer ce roman.
La Dame n°13 du même auteur explorait le monde de la Poésie et des sorcières malveillantes, et c’était déjà très, très sympa. La Théorie des Cordes explore le monde de la Physique et de la relativité temporelle, et c’est excellent !
Lisez-le !
Revenir en haut de page
angua



Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 291
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Mer Mai 06, 2009 8:09 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Quoi ? Comment cela? Personne n'a suivi le conseil de Camille et n'a lu La théorie des cordes??? Mais c'est un scandale!
Je viens de lire ce roman en moins de 24h. Il y a belle lurette que cela ne m'était pas arrivé, mais il est tout simplement grandiose.
Il ne fait peut-être pas partie de ces romans qui mettent des claques, mais il est stupéfiant. Stupéfiant parce qu'il se lit bien, se dévore même, tout en étant magnifiquement bien écrit (ou traduit? en tout cas, le résultat est le même), et en brassant des idées fortes.
Oubliez le voyage d'aventures temporelles, ici il s'agit de s'interroger vraiment sur les possibilités de la science (bon, je l'avoue, ce n'est malheureusement pas mon domaine) et les questions de fond qu'elles soulèvent.
Le tout avec un suspens dingue...
Non, rien à ajouter, il faut le lire!
_________________
http://journalsemilitteraire.over-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Mai 09, 2009 11:19 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci de me l'avoir rappelé, angua, depuis le temps que je dois le lire !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Déc 24, 2009 7:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je dois reconnaître que je suis plutôt déçue par ce roman, au final *Embarassed* .Certes la traduction est mauvaise, ce qui n'aide pas ("Lo-opera" ne signifie en aucun cas "L'opéra", par exemple *Twisted Evil* ). Mais surtout, j'ai été exaspérée par les multiples occurrences de phrases du type "à partir de tel point, telle personne eut d'autres raisons, pires, d'être terrifiée" en fin de chapitre. Ce que j'attendais de si terrible n'est jamais survenu, ça faisait très "montagne qui accouche d'une souris" *Rolling Eyes* . Cette fin ouverte est dans la même catégorie de fainéantise qui prétend faire bosser le lecteur, à mon sens *Mr. Green* .

Et par ailleurs
Spoiler:

je n'ai pas l'impression que la façon dont Zigzag "contamine" tous les témoins soit bien expliquée, or c'est ce qu'il y a à mon sens de plus intéressant, sinon toute l'affaire se résume pratiquement à des meurtres en série.



Donc non, je ne suis pas convaincue, je trouve le roman poussif, maladroit et trop long, et j'ai préféré de beaucoup La Dame n° 13. Bon, ce n'est que mon avis, et le fait que je me sens beaucoup + concernée par la poésie que par la physique n'y est peut-être pas étranger *Mr. Green* ...
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Jeu Déc 24, 2009 7:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je crois que La Dame n°13 est un roman plus féminin alors que La Théorie des cordes est plus...masculin.
Et là, Carabas va me dire que je suis sexiste .......*Very Happy* *Wink*

Par contre, j'ai été plus déçue par Clara et la pénombre dont j'ai lu une centaine de pages avant de laisser tomber. Mais je vais m'y remettre.....
Revenir en haut de page
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Déc 24, 2009 7:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mmmm, je vais peut-être le dire moi-même :-D. En tout cas je n'y avais jamais réfléchi en ces termes, mais je n'ai pas l'impression... ou alors tu dis ça en pensant à la rivalité féroce qui règne entre ces étudiants brillants ? Ou la perversité serait davantage masculine ? Voire !

Personnellement, je n'ai pas été emballée plus que ça par Clara et la pénombre (pas plus que par La théorie des Cordes, en fait... mais pas moins).
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2650
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Jeu Déc 24, 2009 11:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
Je crois que La Dame n°13 est un roman plus féminin alors que La Théorie des cordes est plus...masculin.
Et là, Carabas va me dire que je suis sexiste .......*Very Happy* *Wink*

*Laughing*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 12:38 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Mmmm, je vais peut-être le dire moi-même :-D. En tout cas je n'y avais jamais réfléchi en ces termes, mais je n'ai pas l'impression... ou alors tu dis ça en pensant à la rivalité féroce qui règne entre ces étudiants brillants ? Ou la perversité serait davantage masculine ? Voire !

.


Je dis peut-être ça en pensant aux crimes et à la violence de certaines scènes, de certains personnages, alors que de La Dame n°13, j'ai surtout retenu la Poésie...qui me semble très féminine (ce qui est idiot, j'en ai conscience puisque les grands poètes sont des hommes...Encore qu'il y ait des femmes aussi et que tout ça soit plutôt une question d'éducation ou d'accès à la publication et à la liberté. Mais c'est un autre débat). *Wink*
Revenir en haut de page
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 7:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Les détours de la mémoire... Je garde personnellement un souvenir de violence de La Dame n°13. Ou, du moins, de cruauté.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 9:41 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah oui ! de cruauté, c'est vrai.
Mais je ne sais pas pourquoi, je la trouve très féminine cette cruauté....*Very Happy*
Alors que je perçois La Théorie des Cordes comme plus masculin...sans doute un rapport avec le côté très scientifique de ladite théorie. *Very Happy* Je m'effraie moi-même! *Wink*
Revenir en haut de page
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2650
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Ven Déc 25, 2009 11:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
Ah oui ! de cruauté, c'est vrai.
Mais je ne sais pas pourquoi, je la trouve très féminine cette cruauté....*Very Happy*
Alors que je perçois La Théorie des Cordes comme plus masculin...sans doute un rapport avec le côté très scientifique de ladite théorie. *Very Happy* Je m'effraie moi-même! *Wink*

Encore, encore! *Laughing* *Laughing*
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6071
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Déc 26, 2009 9:42 am    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
Ah oui ! de cruauté, c'est vrai.
Mais je ne sais pas pourquoi, je la trouve très féminine cette cruauté....*Very Happy*
Alors que je perçois La Théorie des Cordes comme plus masculin...sans doute un rapport avec le côté très scientifique de ladite théorie. *Very Happy* Je m'effraie moi-même! *Wink*

Mmmm, je pense que tu as bien raison de t'effrayer : tes propos sont indubitablement sexistes ! J'avoue que l'idée d'attribuer un genre à la cruauté ne m'était pas venue .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marquise
Marquise de Miaoucha


Inscrit le: 16 Mai 2009
Messages: 2968
Localisation: Loire

MessagePosté le: Lun Jan 04, 2010 8:49 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Terminé "La théorie des cordes" ce matin.

J'ai bien aimé, oui, mais...il y a un mais.
Comme Lisbeï, les incessants "Elle n'oublierait jamais", "le pire l'attendait" etc...m'ont un peu lassée. On s'attend presque à lire "Si j'avais su, j'aurai pas venu !"
Ca fait parfois un peu "racoleur" (excusez moi pour ce mot un peu fort).

Sinon, j'ai assez aimé le roman, que j'ai trouvé violent mais beaucoup moins que La dame n°13.
C'est instructif, j'admire Somoza de réussir à nous faire comprendre des théories aussi compliquées. Ca se lit vite, c'est assez bien écrit, malgré certains passages un peu "lourds".
Je pense que je ne garderai en souvenir que la complexité des théories exposées (je ne vais pas m'en souvenir, non ! je vais me souvenir que c'est beaucoup trop compliqué pour moi !) et pas grand chose du reste.

Mais Clara et la pénombre que j'avais vraiment adoré restera pour le moment mon préféré de Somoza.
_________________
J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé. Voltaire
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Mar Jan 11, 2011 9:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai découvert ce roman grâce à Camille, qui, en créant ce sujet m'a donné l'eau à la bouche. Je confirme son point de vue présentant une histoire où se mêlent différents genres:

-Hard Science: Théorie des cordes, physique, relativité, vie des scientifiques et de leurs étudiants, explications pointues et plus "accessibles" se succèdent.Parfois, je dois bien admettre que je n'ai rien capté du tout, mais souvent ,je me suis bien amusé à comprendre et apprendre des trucs, qui, à priori ne m'intéressaient pas.Il est question de voyage temporel mais cette histoire ne ressemble en rien aux autres romans que j'ai pu lire et qui traitaient du même sujet.

-Aventure: Scientifiques victimes d'un complot... la fuite, les révélations, les retournements de situations, des armes, des morts, des manipulations, une île isolée, la survie...Tout y est.

Thriller Fantastique: Jouer avec les corde du temps n'est pas sans conséquence, les protagonistes vont l'apprendre à leurs dépends.Pour ma part, l'atmosphère morbide et obscure, l'attente d'un futur qui semble inévitable
Spoiler:

Leur mort en l'occurence

participent à créer quelques moments où la respiration du lecteur se bloque. Pour ma part, les multiples "Elle était loin de la vérité tant ce qui l'attendait dépassait l'épouvante" ou autres expressions relevées par Lisbeï et Marquise, n'ont en rien dénaturé l'entretien du suspens. Effectivement on peut considérer que ça vient peut-être un peu trop souvent, mais la lecture de la fin de l'histoire m'a confirmé qu'effectivement le pire l'attendait
Spoiler:

En plus de se faire massacrer par un zigzag Victor de manière cauchemardesque pendant des mois de souffrance... Les deux survivants se retrouvent bloqués dans le temps sur une île abandonnée sans rien à bouffer...


Tout comme angua (qu'on ne lit plus beaucoup ces derniers temps...), j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre. Donc merci à Camille de m'avoir fait connaître un auteur et un bouquin passionnants.



Question à ceux ou celles qui se souviennent encore de leur lecture, attention je dévoile du lourd alors malheureux lecteur ne souhaitant pas connaître LE truc du bouquin ne fais pas de mauvaise manip'! *Mr. Green*

Spoiler:

Qui avait deviné que Zigzag était Victor?



@Lisbeï:
Spoiler:

"je n'ai pas l'impression que la façon dont Zigzag "contamine" tous les témoins soit bien expliquée, or c'est ce qu'il y a à mon sens de plus intéressant", je suis plutôt d'accord avec toi, les r^ves et décrochages connus par chacun ne sont pas clairs à mon esprit...de même que la réelle nature de "l'Impact"

Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
angua



Inscrit le: 26 Avr 2006
Messages: 291
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Dim Fév 20, 2011 11:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Jaipasdspeudo, je suis revenue! *Wink* Même si j'ai de longues périodes sans passer, je reviens toujours sur le Coin!

D'ailleurs je revenais sur ce fil en me demandant si j'avais cliqué à quel point j'avais aimé ce roman. Et c'est chose faite, rien à rajouter si ce n'est qu'un bon moment après, j'en garde un souvenir assez précis, ce qui est assez rare pour mériter que je le dise!
_________________
http://journalsemilitteraire.over-blog.com/
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Lun Fév 21, 2011 11:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Content de te revoir Anqua! *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4567
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Sam Juin 30, 2012 9:27 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Un peu déçue tout de même par ce Somoza, surtout au début du roman. L'auteur crée une sorte de suspense artificiel en annonçant que le pire va arriver, que des choses effroyables vont se produire... je n'aime pas trop ce procédé, même si ces prédictions se réalisent en effet. Et puis certaines descriptions sont vraiment gore, ça fait surenchère. Mais le personnage principal, Elisa, est vraiment intéressant, et au final l'angoisse monte réellement, au point qu'on a du mal à s'arracher à cette atmosphère. Et la fin ouverte me plaît bien.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170945 / 0