Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jack Barron et l'éternité - Norman Spinrad

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 4 ]
À la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 4

Auteur Message
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5335
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Sam Mar 21, 2009 3:11 pm    Sujet du message: Jack Barron et l'éternité - Norman Spinrad Répondre en citant




VO : Bug Jack Barron (1969)
Traduction : Guy Abadia (1971)


Présentation éditeur :
Vous avez un problème ? Alors appelez Jack Barron ! Au 212.969.6969, en PCV !
Et retentissent des dizaines de milliers d'appels. Et cent millions d'Américains de l'an 1995 attendent chaque mercredi soir sur leur petit écran... le séduisant, le fascinant, le provocant Jack Barron. Ce redresseur de torts qui ne craint ni le gouvernement, ni les banques, ni la C.I.A. Rien !
Jusqu'au jour où Jack Barron affronte le tout puissant, l'immonde et immensément riche Benedict Howards. Qui détient le secret des secrets : celui de l'Immortalité humaine !
Alors, sur l'écran, de semaine en semaine va faire rage un combat toujours plus sauvage et impitoyable – combat de deux hommes qui se haïssent, mais surtout combat, entre deux pouvoirs terrifiants : l'information et l'argent.
L'enjeu ? L'Immortalité humaine. Mais conquise à quel prix ?
-
Mon 3e essai de livre de Spinrad (après Rock Machine et les Solariens), chaudement recommandé par certains lecteurs de ce forum, et le seul que j'ai aimé.
Je regrette que certains aspects soient un peu dépassés, et surtout le langage très cru : rencontrer à toutes les pages bite/pine/con/baisse-froc..., ça me fatigue un peu.
Mais le sujet reste d'actualité : pouvoir de l'argent et des médias.
Les deux personnages centraux ne sont pas très nuancés, mais les dialogues sont prenant et finalement je me suis retrouvée accrochée et j'ai pris plaisir à lire ce livre.

Citation:
- Nous avons tous un prix. Celui qui pense qu'il n'en a pas, c'est qu'on ne lui a pas encore offert le bon.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Sam Mar 21, 2009 9:32 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui était très plaisant, c'était l'émission de télé de Bug Jack Barron ainsi que l' insolence de son présentateur. Je trouve que c'est dans sa vision des medias et de leur pouvoir (à l'époque c'était assez précurseur) que Spinrad est intéressant.

Tout le reste de son oeuvre : Rêves de fer, La grande guerre des bleus et des roses, Les pionniers du chaos ... m'a encore plus gonflé que le Guide Michelin..
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5952
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Mar 24, 2009 5:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je vous trouve bien sévère, mon frère ! Surtout avec Rêve (au singulier !!!) de fer *Wink* , mais ce n'est pas le sujet *Rolling Eyes* *Razz* . Pour en revenir à Jack Barron, j'en ai d'excellents souvenirs.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Ven Mar 27, 2009 2:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui j'étais un peu sévère car j'ai lu Jack Barron en premier qui à l'époque m'a vraiment intéressé et je me suis rué pour en acheter d'autres aux idées tout à fait originales (comme Rêve (au singulier, merci ma soeur) de fer) et là : déception. La mayonnaise ne prend pas. Celà dit, Spinrad reste un auteur intéressant.
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 5952
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Mar 27, 2009 7:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est normal : c'est parce que c'est de la moutarde *Razz* ...

Mauvaise blague à part, je dirai pour ma part que Spinrad a la particularité de changer complètement de style d'un livre à l'autre, et il est clair qu'on ne peut pas retrouver dans Rêve de fer l'atmosphère de Jack Barron...

Toutefois, j'ai été interrompue l'autre jour quand je tapais mon post, et je souhaite le compléter : si j'ai bien aimé le roman, je le trouve toutefois "daté", notamment dans la description de la relation entre Barron et sa compagne *Twisted Evil* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Guillaume de Baskerville



Inscrit le: 23 Aoû 2008
Messages: 298
Localisation: Au coeur des choses

MessagePosté le: Sam Mar 28, 2009 7:24 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
C'est normal : c'est parce que c'est de la moutarde *Razz* ...

Mauvaise blague à part, je dirai pour ma part que Spinrad a la particularité de changer complètement de style d'un livre à l'autre, et il est clair qu'on ne peut pas retrouver dans Rêve de fer l'atmosphère de Jack Barron...

Toutefois, j'ai été interrompue l'autre jour quand je tapais mon post, et je souhaite le compléter : si j'ai bien aimé le roman, je le trouve toutefois "daté", notamment dans la description de la relation entre Barron et sa compagne *Twisted Evil* .


Cette dernière phrase ne m'étonne pas du tout de toi ! *Very Happy* C'est vrai que Spinrad a une vision un peu machiste de la femme et de sa "subordination" à l'homme. M'étonne pas que tu réagisses ! *Wink*
_________________
L'un pour lire tourne le dos à la vie et l'autre, résolu à s'y épanouir, lui accorde un moment d'attention.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Science-Fiction Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 158225 / 0