Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Montedidio - Erri De Luca

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Fantasio



Inscrit le: 05 Juin 2008
Messages: 49
Localisation: Ardennes

MessagePosté le: Lun Avr 06, 2009 2:19 pm    Sujet du message: Montedidio - Erri De Luca Répondre en citant

«Chacun de nous vit avec un ange, c'est ce qu'il dit, et les anges ne voyagent pas, si tu pars, tu le perds, tu dois en rencontrer un autre. Celui qu'il trouve à Naples est un ange lent, il ne vole pas, il va à pied: "Tu ne peux pas t'en aller à Jérusalem", lui dit-il aussitôt. Et que dois-je attendre, demande Rafaniello. "Cher Rav Daniel, lui répond l'ange qui connaît son vrai nom, tu iras à Jérusalem avec tes ailes. Moi je vais à pied même si je suis un ange et toi tu iras jusqu'au mur occidental de la ville sainte avec une paire d'ailes fortes, comme celles du vautour." Et qui me les donnera, insiste Rafaniello. "Tu les as déjà, lui dit celui-ci, elles sont dans l'étui de ta bosse." Rafaniello est triste de ne pas partir, heureux de sa bosse jusqu'ici un sac d'os et de pommes de terre sur le dos, impossible à décharger : ce sont des ailes, ce sont des ailes, me raconte-t-il en baissant de plus en plus la voix et les taches de rousseur remuent autour de ses yeux verts fixés en haut sur la grande fenêtre.»

J'ai beaucoup entendu parler de cet écrivain dont je n'avais lu aucun livre avant celui-ci que j'ai choisi un peu par hasard il faut l'avouer.
Le narrateur de Montedidio a treize ans au début de ce livre. Il raconte par le biais de petites anecdotes la vie de son quartier populaire de Naples. Parallèlement on assiste à son évolution vers l'âge adulte. Apprenti menuisier, sa mère mourante à l'hôpital, il travaille dur pour une paye assez maigre et découvre petit à petit le travail, l'amour, la vie... pour l'accompagner dans son quotidien il ne quitte jamais un cadeau étonnant de son père : un boomerang appelé « boumeran ».
Ce livre est constitué de très courts chapitres. L'écriture est d'une simplicité limpide et poétique et le récit nous fait découvrir la vie quotidienne dans les années 50 d'un jeune garçon puis, au fil de sa narration, d'un jeune homme qui écrit en italien mais parle en napolitain. Sa rencontre avec un cordonnier juif, son amour pour la belle Maria, la pauvreté qui n'est pas la misère, bref tout son environnement qui va lui permettre d'évoluer et de devenir un homme.
MONTEDIDIO est un très beau livre, sensible et passionnant à la fois. Quelques éléments frôlent le merveilleux comme souvent chez les écrivains italiens.
Il est évident que je lirai d'autres bouquins de cet auteur et en attendant je vous conseille chaleureusement celui-ci.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
halloween



Inscrit le: 30 Sep 2009
Messages: 12
Localisation: bres'mêm

MessagePosté le: Mar Oct 06, 2009 3:51 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,

Moi j'avais été déçu de ce roman de De Luca, auteur que j'aime beaucoup par ailleurs, notamment pour ses trois chevaux je l'ai trouvé trop mystique celui-ci même si je pense que les descriptions de la vie dans les entrelacs de ruelles des quartiers populaires napolitains sont justes.

Trois chevaux c'est un roman comme je les aime en revenche, assez simple, comme des mains caleuses, ce rapport tranquille à la vie, sans fioritures. Son receuil de nouvelles le contraire de un n'est pas mal non plus, une série de croisements de personnes qui n'avaient rien pour se rencontrer a priori et puis... quelquechose se passe.
_________________
"être du bond, ne pas être pas du festin, son épilogue" R. CHAR
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164783 / 0