Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Grand Santini - Pat Conroy

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé :
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
66%
 66%  [ 2 ]
A la folie
33%
 33%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 3

Auteur Message
Cuné



Inscrit le: 15 Sep 2004
Messages: 218

MessagePosté le: Ven Sep 17, 2004 7:59 pm    Sujet du message: Le Grand Santini - Pat Conroy Répondre en citant

Ben Meecham est l'aîné de la famille. Il ne lui reste qu'un an à partager avec les siens, avant de s'envoler vers les études universitaires. Nous les prenons en cours de route, à l'aube d'un nouvelle affectation du chef de famille, héros de l'aviation dans les marines américains.
Et nous vivons avec eux une année pleine à Ravenel, Caroline du Sud.
Les relations familiales sont tendues, multiples, toutes soumises aux humeurs du Chef, le Grand Santini, dont le livre fait l'apologie.
Et c'est bien la première fois que Pat Conroy nous fait aimer son père ! Clairement vendu comme une ode paternelle, Le Grand Santini fourmille des mêmes sujets évoqués dans tous ses autres livres : saga familiale pleine de drames, d'humour, d'amour... Mais ici nous entrons en plein dans l'ambiance têtes brûlées de l'armée américaine, francs rapports bourrus et graveleux des hommes entre eux, l'élite de la nation, des mecs, des vrais...
Aucun flash-back, c'est une succession d'évènements très différents les uns des autres, en ordre chronologique, avec certains très insignifiants (comme un Noël en famille) et d'autres bouleversants, ou extraordinairement drôles...

Il n'y a pas un passage, pas une phrase, pas un mot de ce livre que je n'ai pas aimé.
Tout fait mouche, tout est percutant, Pat Conroy est un écrivain merveilleux et je n'ai plus de mots pour dire combien je l'aime.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
shopgirl



Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 761
Localisation: Montauban

MessagePosté le: Dim Sep 19, 2004 5:54 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour cette critique Cuné : je pensais que ce bouquin montrait (encore une fois) la face obscure du père de Conroy et j'ai déjà eu ma dose avec Le prince des marées et Saison noire (Conroy est d'ailleurs très émouvant dans l'évocation de ses relations avec son père mais au bout d'un moment on se dit : "c'était une ordure : j'ai compris le message"). Bref, ta critique me donne vraiment envie de me plonger dans Le grand Santini *Wink*
_________________
http://www.thetoietlis.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4556
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mar Avr 10, 2007 9:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

est ce qu'on le trouve en français ?
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4556
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Aoû 01, 2008 11:24 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai vu qu'il était sorti en français *Smile*
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4556
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Ven Oct 02, 2009 7:12 pm    Sujet du message: Répondre en citant

C'est à la fois drôle et tragique, les dialogues sont excellents, bourrés d'humour et j'ai souvent éclaté de rire en les lisant. L'ambiance de la ville sudiste est très bien rendue. On y découvre aussi les méthodes extrêmement dures d'entraînement des marines, basées sur la violence et l'humiliation.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 166672 / 0