Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le Prince des marées - Pat Conroy

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
33%
 33%  [ 1 ]
A la folie
66%
 66%  [ 2 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 3

Auteur Message
shopgirl



Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 761
Localisation: Montauban

MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 9:18 am    Sujet du message: Le Prince des marées - Pat Conroy Répondre en citant

arrow: Résumé : Sur l'île de Melrose, Tom et Savannah ont grandi entre un grand-père illuminé qui se prenait pour le Christ, une grand-mère féministe, un père patron pécheur violent et imprévisible et une mère mythowomane dévorée d'ambition.
Bien des années plus tard la séduisante psychiatre Susan Lowenstein demande à Tom de l'aider à sauver Savannah de ses pulsions suicidaires. Bien que l'idée d'aller à New York lui donne de l'urticaire Tom acceptera de s'y rendre par amour de sa jumelle. Il dira les blessures d'une enfance dure et chaotique mais illuminée par la merveilleuse complicité qui unissait frère et soeur. *Arrow* Mon avis :Flamboyant et noir, mais surtout, sublime et inoubliableC'est LE livre de mon année de lecture 2003 ! Publié en France pour la première fois en 1988, ayant donné lieu à un film (cf plus bas), j’étais complètement passée à côté ! C’est une idée lecture piochée sur le site du Scribe (cf infra) qui s’est transformée en coup de foudre : ce livre est magistral.
L’écriture prend aux tripes dès les premières lignes pour emmener le lecteur en Caroline du Sud, sur l’île marine Melrose. D’une poésie rare, le style de Conroy est éblouissant et tout à fait adapté à l’histoire et aux personnages hauts en couleur. Une histoire d’une noirceur insondable, que seule la poésie permet de dépasser. Des personnages romanesques et meurtris dans leurs corps et leurs âmes ; l’auteur leur donne vie au point qu’ils semblent réels. Une famille qui se déchire se retrouve, pour le pire, unit autour d’un secret effroyable. S’il veut sauver sa sœur jumelle, candidate au suicide récidiviste, Tom devra briser le pacte de silence décidé par sa mère. Il devra aller au-delà des ses peurs enfouies au tréfonds de son être. Il devra remonter le fil de leur enfance commune en renonçant à la censure et au mensonge.
Un livre à la puissance évocatrice d’une beauté incroyable, non dénué d’humour ; un roman qui ne s’essouffle jamais. On en ressort bouleversé. *Arrow* J’ai Lu / 470 pages (tome 1) - 472 pages (tome 2) ou
Belfond (réédition) / 590 pages *Arrow* Adapté au cinéma par Barbra Streisand avec elle-même et Nick Nolte dans les rôles principaux (pas vu)
*Arrow* Avis librairie Le Scribe (www.lescribe.com) :« Excellente idée de rééditer ce roman étonnant, foisonnant, passionnant que j'avais tant apprécié lors de sa sortie en 1988.
Une histoire bourrée de tendresse et de violence, racontée avec un humour redoutable, dans la lignée de Philip Roth et de Woody Allen. Un livre inoubliable considéré comme un des sommets de la littérature sudiste.
Quatorze années après, ce livre reste un de mes grands souvenirs de lecture. »
*Arrow* Quelques extraits :[Prologue]
« Ma blessure a pour nom géographie. Elle est aussi mon ancrage, mon port d’attache. … J’étais né sur une île marine de Caroline, j’y avais été élevé, et je portais, imprimé sur mes épaules et sur mon dos, l’or sombre du soleil des basses terres. »[Le narrateur évoque son père]
« … Ses poings étaient les galions qui véhiculèrent son autorité. Mais ses yeux étaient bien les yeux de mon père, et quelquechose dans ces yeux-là m’aima toujours, alors même que ses mains en étaient incapables. Il releva la gageure d’aimer comme il convient sa femme et ses enfants, sans aucun talent naturel. Le don paisible de la paternité n’avait jamais grandi en lui. Nous prîmes ses chants d’amour pour des hymnes guerriers. Ses tentations réconciliatrices furent interprétées comme des cessez-le-feu éphémères et trompeurs dans une guerre d’usure sans merci. Il manquait totalement de finesse et de tendresse ; il avait miné tous ses ports, toutes les voies d’accès à son cœur. »-----« Je me demandais comment j’en arriverais un jour à aimer une femme et, dans un mélange de plaisir et de terreur, je me disais que quelquepart dans ce monde riait et chantait une fillette qui plus tard deviendrait ma femme. Dans ma tête, je la voyais danser, jouer et papillonner, en préparation de ce jour terrible et merveilleux qui scellerait notre rencontre et cette déclaration, faite dans un élan de commune extase : « Je veux vivre avec toi et t’aimer toujours. » Combien de mon père déverserais-je dans la vie de cette fille chantante ? Combien de ma mère ? Combien de jours faudrait-il pour que moi, Tom Wingo, fils de la tempête, je fasse taire à jamais son rire et ses chansons ? Combien de temps me faudrait-il pour mettre un terme à la danse de cette fillette rieuse qui ne saurait rien des doutes et imperfections que j’apportais à la tâche d’aimer une femme ? J’aimais l’image de cette fillette bien longtemps avant de l’avoir jamais rencontrée, et j’aurais voulu lui dire de se méfier du jour où j’entrerais dans sa vie. Quelquepart dans la vaste Amérique, elle attendait de quitter son enfance, innocente de son destin. Elle ignorait qu’elle était lancée sur une trajectoire qui l’amènerait à heurter de plein fouet un garçon tellement abîmé et éberlué qu’il passerait sa vie entière à tenter de comprendre à quoi était censé ressembler l’amour, comment il se manifestait entre deux êtres, comment il pouvait être vécu sans rage, ni larmes, ni sang. J’avais treize ans lorsque je décidai que cette fillette merveilleuse méritait mieux que moi et que je la mettrais en garde bien avant de m’immiscer dans son passage fulgurant et sa danse éblouissante. »
[ Un des nombreux exemples de la foi délirante du grand-père]
« Au terme d’entretiens qui traînèrent en longueur, Jésus, et cela n’étonna personne, autorisa mon grand-père à conserver son permis, mais sous réserve qu’il porterait toujours ses lunettes. Pour Amos, le Seigneur était tout – agent de circulation, médiateur et optométriste ».
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Valerie
Invité





MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 9:54 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je lisais ton résumé Shogirl et me disais. Mais j'ai déjà lu ce livre .. en réalite j'ai vu le film qui etait un trés bon film. la preuve je m'en souviens.Apparemment BS à reussi à rester dans la trame du livre et pas trop en dévier.Si tu ne l'a pas vu je te le conseille.
Revenir en haut de page
yansored



Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 222

MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 10:57 am    Sujet du message: Répondre en citant

adoré ce livre. Lu d'un traite. Mais il y a tout de meme des scènes insoutenables !il faut quand meme le lire ! *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shopgirl



Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 761
Localisation: Montauban

MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Valérie : je n'ai pas vu le film. Ai découvert qu'il existait en quatrième de couv'. Le pb, c que le livre est très marquant en terme d'écriture et je me demande si je ne serais pas déçue en voyant le film...enfin si l'occase se présente je tenterai l'aventure!
Yansor : je suis contente que tu aies mis qu'il faille lire ce livre ; c vrai, qu'il me semble que tout lecteur passionné devrait le lire ! Quant aux scènes difficiles, en particulier THE scène insoutenable, je dois reconnaître qu'elle m'a laissée sur le carreau...c vraiment un livre très noir (mais très beau)
_________________
http://www.thetoietlis.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yansored



Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 222

MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 12:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

insoutenable en effet, mais du coup, inoubliable !
peu de livres atteignent ce niveau d'acuité dans la douleur et l'horreur non gratuite. peut etre que 'disgrace', de notre récent prix nobel, coetzee, y parvient. l'as tu lu ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shopgirl



Inscrit le: 20 Juil 2003
Messages: 761
Localisation: Montauban

MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 1:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Yansor a écrit:
insoutenable en effet, mais du coup, inoubliable !
peu de livres atteignent ce niveau d'acuité dans la douleur et l'horreur non gratuite. peut etre que 'disgrace', de notre récent prix nobel, coetzee, y parvient. l'as tu lu ?

Non, j'avoue ne pas en avoir le courage *Crying or Very sad*
_________________
http://www.thetoietlis.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
yansored



Inscrit le: 19 Aoû 2004
Messages: 222

MessagePosté le: Ven Oct 31, 2003 1:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

tu devrais parce que c'est vraiment vraiment bien ! crois moi ! *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
GAIA



Inscrit le: 09 Mai 2003
Messages: 78

MessagePosté le: Dim Nov 09, 2003 6:03 pm    Sujet du message: Le Prince des marées Répondre en citant

Un peu plus mitigée que vous quand à ce livre, parce que personnellement j'ai l'impression qu'il a été écrit àquatre mains. Comme si l'écrivain s'était dédoublé. Impression assez désagréable je dois dire et le film m' est apparu très banal et peu émotif.
_________________
" A quoi sert d'atteindre son rêve, on risque de ne plus pouvoir rêver "....
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1082
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Lun Nov 10, 2003 12:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

salut
j'ai lus ce roman en 2001 et comme vous j'ai frémis dans certain passage et rigoler a d'autres, ce roman ne peux laisser personne indifférent, tant l'écriture est sublime, même que j'ai envisagé un moment de faire le voyage vers cette partie de l'Amérique pour voir de mes yeux les paysages du livre.
le secret est une mauvaise chose dans ce genre de cas, d'après moi la mère n'aurait jamais dus imposer cela à ses enfants
@+
Maurice
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Paimprenelle



Inscrit le: 07 Oct 2003
Messages: 47
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun Déc 01, 2003 8:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'ai lu et aimé.
Dans la luxuriance de la Caroline du Sud, Tom Wingo est le narrateur. Marié et père de famille, il ne sait plus où il en est. Son départ à New York pour tenter d’aider sa sœur jumelle Savannah, écrivain suicidaire, va le forcer à se confronter aux démons de son enfance : ses parents, l’irascible Henry, pêcheur de crevettes, et la belle et égoïste Lila, qui ne rêvait que d’appartenir à la bonne société. Alors que Tom tente de refaire surface, aidé par la psychiatre de sa soeur, remontent à la surface des pages l’enfance enfouie et l’amour qui liait Tom et Savannah à leur frère Luke.
Mon avis : un récit étonnant, moderne, bouillonnant de sentiments et de violence. On s’y plonge avec délectation. J’ai parfois regretté que le portrait des parents ne soit que comme esquissé : l’enfance apparaît irréelle. Un récit d’autant plus fort qu’il est inspiré de faits réels, écrit en 1986.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
missparker



Inscrit le: 06 Mar 2006
Messages: 297
Localisation: Tournai, Belgique

MessagePosté le: Mar Juin 17, 2008 3:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Fabuleux roman.
Pat Conroy dépeint le sud profond et les sordides et incroyables histoires de la famille Wingo avec un superbe talent et beaucoup de finesse.
Quelle claque!
_________________
"Que vos journées soient longues et vos nuits plaisantes". S. King
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ophenya



Inscrit le: 23 Jan 2008
Messages: 121
Localisation: Nancy

MessagePosté le: Mar Juin 17, 2008 7:35 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ce roman, il est troublant et l'atmosphère est assez pesante, c'est un pavé mais qui est très bien écrit et qui se lit facilement tellement il est prenant, bref on ne le lâche pas avant la dernière page!!
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lionel



Inscrit le: 19 Avr 2006
Messages: 67

MessagePosté le: Ven Juin 20, 2008 7:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

cela m'a donné envie de le lire, ce résumé...
_________________
L'association Catharsis - Borderline - Littérature fantastique
Les allées de Cocagne -Le recueil de Gary A. Braunbeck.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 145958 / 0