Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Codex, le manuscrit oublié - Lev Grossman

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
100%
 100%  [ 1 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Jeu Aoû 11, 2011 1:02 pm    Sujet du message: Codex, le manuscrit oublié - Lev Grossman Répondre en citant



Résumé:
Edward Wozny est un jeune trader qui fait gagner des sommes folles aux clients de la banque new-yorkaise pour laquelle il travaille. Il est jeune, vingt cinq ans, on le dit séduisant, et sa vie serait satisfaisante si une riche famille, peut-être l'une des plus riches du monde, les Went, ne l'avait chargé d'une mission incongrue, bien loin de ses réelles compétences: classer et réorganiser une vieille, très vieille bibliothèque familiale dont les exemplaires les plus anciens remontent bien avant l'invention de l'imprimerie.
Plus curieux encore, on lui donne pour mission de retrouver un hypothétique manuscrit datant du Moyen-Âge et dont l'existence est des plus douteuses.
Si l'on ajoute à cela un mystérieux jeu vidéo qui vient très rapidement interférer avec la réalité, on obtient un thriller moderne au délicieux goût d'antiquité.

Mon opinion:
Déjà, je dois dire que j'avais lu des critiques très négatives sur ce roman publié apparemment en 2007, et ces critiques mettaient surtout l'accent sur la pauvreté de l'intrigue, l'absence d'action.
Bien évidemment, j'étais inquiète et j'ai commencé le roman à reculons.
Eh bien au final, je me suis surprise à vraiment adorer cette lecture. Je ne comprends d'ailleurs pas pourquoi ce roman a été aussi unanimement "descendu" sur le site de La Dame à cheval.
Il faut d'abord dire que c'est un thriller. Il sera donc inutile d'espérer pouvoir le comparer à Proust ou à Blalzac, j'en conviens. Mais aller jusqu'à affirmer que l'intrigue est inexistante, ou qu'il ne se passe rien, me semble relever de la plus parfaite mauvaise foi.
Ce roman est sympathique et conçu pour distraire. Le héros est naïf, parfois agaçant car très loin de l'idée que je me faisais d'un trader: on le sent stupide et candide, incapable de s'adapter à l'imprévu et de surcroît terriblement inculte. Mais il est bien évident que c'est cette naïveté qui donne sa saveur à ses recherches pitoyables dans les plus grandes bibliothèques de New-York et c'est cette absence de culture qui permet aussi, sans doute, au lecteur moyen de comprendre ce qu'est un palimpseste, par exemple. Donc je dirai que c'est un personnage essentiel.
Il est secondé par une véritable experte, une étudiante thésarde, complètement obsédée par ses études et qui, oh ! étrange coïncidence, a travaillé dans une bibliothèque. C'est elle qui fera l'éducation livresque du jeune homme. Disons-le tout de suite: elle est assez antipathique.
Autres personnages intéressants, que j'ai adorés: les geeks. Ils sont omniprésents dans le roman, nécessaires et très intelligents. Evidemment.
Bon, je n'en dis pas plus.

Pour conclure, je dirai que ce roman peut plaire aux amoureux des livres poussiéreux et des bibliothèques anciennes (attention, on y reste beaucoup enfermés), aux amateurs de jeux vidéo (celui du roman est assez génial: je veux le même !) et à tous ceux qui aiment les gentils thrillers sans effusion de sang.

Je le conseille comme livre de vacances, sans prétention, mais bien sympathique.


Dernière édition par Anonyme le Sam Oct 29, 2011 1:38 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Jeu Aoû 11, 2011 9:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ca tombe bien j'aime les thrillers sans effusion de sang, et j'adorerais me retrouver dans une bibliothèque poussiéreuse pleine de vieux livres inconnus du public (bon le problème, je suis allergique à la poussière, ce qui explique pourquoi je me méfie des vieux livres - on peut avoir des rêves et les réaliser à travers ce genre d'histoire *Wink* Je retiens le nom du livre *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6065
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Aoû 12, 2011 7:35 am    Sujet du message: Répondre en citant

Mmmmm, Grossman ne m'avait pas convaincue avec Les Magiciens, et le thème à la Da Vinci code ne m'attire pas + que ça. Cela dit, si je tombe dessus à la médiathèque en période de disette, pourquoi pas ?
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Ven Aoû 12, 2011 10:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ah mais ça n'a rien à voir avec le Da Vinci code que j'ai trouvé vraiment médiocre.
Non, le Codex, c'est vraiment axé sur les vieux bouquins et un jeu vidéo.
Et je n'ai pas lu Les Magiciens.

Pour donner une petite idée, le Codex est tourné vers les récits du Moyen-Âge.


Dernière édition par Anonyme le Sam Oct 29, 2011 1:38 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
marine



Inscrit le: 17 Déc 2010
Messages: 268
Localisation: Bretagne

MessagePosté le: Mer Oct 05, 2011 8:14 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après lecture de ce livre, je dirais que mon avis est un peu mitigé. J'aime beaucoup tout ce qui touche à l'histoire, aux vieux livres, à leur fabrication, leur évolution à travers le temps, là on a un petit aperçu de ce savoir. Effectivement Margareth l'érudite nous donne quelques leçons, on sent en elle la passionnée qui frise l'obsession. Edward, petit trader en vacances de poste, fait pâle figure au milieu.
L'histoire en elle-même n'a pas trop d'envergure, mais on y voit une vaste toile d'araignée qui envelopperait notre homme pour arriver au terme final de sa mission.
Je dirais que ce livre m'a bien distrait, n'est ce pas l'essentiel d'un livre : du moins c'est mon avis
Une citation dans le livre m'a bien plue :

Spoiler:

" Nous oublions qu'à d'autres époques les gens n'étaient pas aussi obsédés que de nos jours par le droit de propriété...Un auteur se préoccupait uniquement de la vérité... Lorsqu'un écrivain copiait un autre, ce n'était pas considéré comme un délit, mais comme un service rendu à l'humanité"



Au Moyen-Age, la principal intérêt du livre était de transmettre l'information, les connaissances et d'instruire les gens. Belle invention *Very Happy*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 170603 / 0