Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La montagne magique - Thomas Mann

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
100%
 100%  [ 1 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
Gr3e



Inscrit le: 31 Mai 2012
Messages: 3

MessagePosté le: Jeu Mai 31, 2012 7:48 am    Sujet du message: La montagne magique - Thomas Mann Répondre en citant



Mais que vois-je, aucun topic n'est, pour l'instant, dédié à ce chef d'oeuvre absolu de la littérature du 20ème !!
Je m'en charge, et sur le champ.

Un jeune allemand décide un jour de rendre une courte visite à son cousin atteint de tuberculose et en convalescence dans un sanatorium.
Se doute-t-il que ce séjour initialement prévu pour 3 semaines va durer 7 ans et ainsi bouleverser radicalement le cours de sa vie, son mode de pensée, ses valeurs et, bien sur, ses habitudes.

Le jeune Hans Castorp va éprouver et, peu à peu, céder aux sirènes enivrantes de la douce et cruelle oisiveté du sanatorium lieu de repos de calme et de réflexion mais toujours hanté par la mort et la maladie.

Le temps s'égrène dans la lente répétition des jours. Au début, véritable torture pour le jeune homme, le séjour forcé devient une expérience initiatique, quasi mystique, faite de rencontres, de peurs, d'habitudes et de nonchalance.
Le récit sera aussi émaillé de longues discussions philosophiques entre deux mystérieux personnages, aux antipodes l'un de l'autre, l'un et l'autre bataillant pour emporter le rôle de maître à penser du jeune Castorp.

Roman fleuve brassant des réflexions sur des sujets aussi différents que le temps qui s'écoule, la maladie, la mort, la répétition des choses.
Une oeuvre merveilleuse, dans laquelle l'on s'abîme totalement, tout comme le héros. Ce que l'auteur nous propose, ce n'est pas un récit mais un voyage. Ce n'est pas un roman mais une expérience.

Désolé de cette présentation totalement parti pris, mais ce roman m'a tellement bouleversé que je ne peux en parler qu'avec une certaine émotion et, au moins, avec emphase !
_________________
"On peut sans trop de fatuité, je crois, préférer risquer de n'intéresser point le premier jour, avec des choses intéressantes - que passionner sans lendemain un public friand de fadaises"

En cours : L'immoraliste d'André Gide
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4562
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Jeu Mai 31, 2012 11:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

ton enthousiasme fait plaisir à lire ! de l'auteur je ne connais que les Buddenbrook.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
raphael



Inscrit le: 06 Juil 2012
Messages: 7

MessagePosté le: Ven Juil 06, 2012 6:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Le plus beau c'est la confrontation SETTEMBRINI / NAPHTA.
On s'ennuie presque au début du livre et c'est nécessaire pour etre dans le rythme des personnages. L'univers dans lequel on rentre alors est comme un rêve et c'est là le danger que court le héros : ne pas se déconnecter de la réalité !

Le Docteur FAUSTUS fait partie aussi des grands livres.
_________________
Que celui qui n'a pas traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6055
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Juil 07, 2012 7:27 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ne rien dire de La mort à Venise !
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168699 / 0