Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Liste - Steve Martini

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1156
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Sam Nov 22, 2003 11:27 pm    Sujet du message: La Liste - Steve Martini Répondre en citant

Voilà un bon thriller comme je les aime, d'un auteur que j'ai découvert avec ce livre, quand une femme écrivain prend un pseudo pour être enfin édité et connaitre la célébrité mais prise à son propre piège elle tombe dans un cauchemar qui là fait regretter d'avoir choisi Jack Jermaine pour jouer le rôle d'écrivain fantôme. l'intrigue vous tient en haleine jusqu'à la dernière page et vous donne des insomnies tant que vous ne l'avez pas refermér
@+
Maurice"La Liste" de Steve Martini
Résumé
La liste est celle des best-sellers du New York Times... Abby Chandlis, 40 ans, romancière, rêve d'y entrer avec son nouveau livre écrit sous le pseudonyme de Gable Cooper. Son expérience avec ses trois derniers romans, qui n'ont fait que prendre la poussière sur des étagères ; lui a fait choisir un nom masculin mais elle doit à tout prix trouver l'auteur supposé qui assurera la promotion en son nom. Jack Jermaine est un homme à la beauté dévastatrice et au sombre passé. Amer, il rêve, devant sa malle de manuscrits refusés, d'écrire un roman à succès. Grâce à des stratagèmes juridiques qui tiennent plutôt d'un pacte avec le diable... Jack devient Gable Cooper. Lorsque Jack devient célèbre, Abby est à la fois séduite et prisonnière de sa propre création, mais elle ne sait rien de lui et le succès tourne à l'horreur... Sa maison est dévastée, sa meilleure amie est électrocutée, son ex-mari, un alcoolo violent, est découvert noyé. Du nord du Pacifique à New York, puis dans les îles Caraïbes, Abby est à la poursuite de la seule personne en qui elle peut avoir confiance, la seule qui peut prouver qu'elle est l'auteur du roman et mettre fin à son cauchemar qui fut son rêve : être l'auteur de La Liste...La Liste chez Amazon.fr
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale


Dernière édition par maurice le Mer Jan 21, 2015 1:30 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Mer Avr 28, 2004 9:11 am    Sujet du message: Répondre en citant

Que dire ??? Parce qu'en réalité c'est vraiment mitigé.Le style est vraiment NUL. Je suis certaine qu'un enfant de 10 ans pourrait mieux écrire.
En fait, ce n'est pas tant ça, .... c'est sans doute parce que j'ai lu trop de livres écrits par des femmes dont le style est souvent tout en légèreté, finesse, abileté assorti de clins d'oeil, et de fait Steeve Martini n'a l'air que de l'homme des cavernes venu de son néolithique, tout en lourdeur et en machisme précaire.
Son héroïne (ou personnage principal, c'est selon) est sensé être Abby et pourtant c'est Jack qui a la part belle. Comme si elle n'était que la belle plante qui est à l'origine de l'intrigue mais rien de plus.Quand j'y réflechis sérieusement, je me dis qu'au fond Steve Martini doit être un pâle "Jack Jermaine"... Il doit aimer écrire, il aurait voulu être un grand écrivain mais son esprit et son écriture ne suivent pas.POURTANTL'intrigue est vraiment géniale. C'est pour cette raison que j'ai voulu terminer le roman. Il n'y a pas à dire, on veut savoir la suite. On veut savoir comment Abby va s'en sortir. On veut savoir et comprendre. Parce que malgré tout, c'est drôlement bien ficelé. Et étonnemment, on ne comprend qu'en fin de course. Un peu avant Abby (parce que nous sommes dans notre lit au calme, même si le coeur court tambours battants), mais à 20 pages de la fin. Et ça, ça ne se paie pas...
:)Je pense que ce roman policier aurait pu être très bon. S'il avait été réécrit, si l'auteur "avait écouté la musique"de son texte. ndlr Et, étrangement, en l'état, je pense que ça ferait un très bon scénario de film. Pas bien plus.Je ne déconseillerai pas le livre.
Mais ne me demandez pas de le conseiller!!!!
*Twisted Evil* *Twisted Evil* *Twisted Evil*
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Mer Avr 28, 2004 1:52 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon après y avoir encore réfléchis.... *Mr. Green* (ben oui, ça ne m'arrive pas souvent mais bon... )Ce qui me dérange chez l'auteur c'est qu'il n'a aucune "ampathie" pour ses personnages. Il a décidé d'avoir une "héroïne" et pas "un héro" sans avoir travaillé la psychologie de son personnage féminin.... Il ne sait pas ce que c'est que d'être femme, de penser comme une femme, d'avoir la vie d'une femme.
Il ne sait pas traduire la sensualité, la subtilité, la délicatesse. Tout ce qu'il nous raconte n'est que factuel. Pour moi, le moment flagrant est quand, malgré un tourbillon d'événements, Jack dit à Abby "je t'aime" chose qui pour une femme n'est pas anodin. Ce que nous raconte l'auteur par la suite n'est qu'aberrations : "Abby était bouleversée par la tournure des événements (le succès du livre, ndlr)" (il a écrit un truc dans le genre) à aucun moment il ne fait état du fameux "je t'aime" et de l'effet qu'il produit sur son personnage. Par ce que pour nous femmes, quand on nous dit je t'aime... le monde peut s'écrouler, il n'y a que le je t'aime qui compte.
Enfin.... dans la plupart des cas.Bref, J'espère que mon exemple est assez explicite, sinon évidemment... je peux vous en donner d'autres... hihihi *Mr. Green*
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1156
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Mer Mai 05, 2004 8:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

salut Griotte
ça c'est de la descente en flamme *Exclamation* *Exclamation* *Exclamation*
bon effectivement le style n'y est pas mais comme toi je me suis laissé prendre par l'intrigue .
@+
Maurice
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Jeu Mai 06, 2004 5:34 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'iras pas jusqu'à qualifié la diathrybe de griotte de descente en flamme car malgré tout elle m'a bien donné envie de le lire. Un lecteur averti en vaut deux, et je n'attendrais pas de l'écriture qu'elle me transporte, je laisse ce soin à l'intrigue. *Wink*
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Jeu Mai 06, 2004 8:00 am    Sujet du message: Répondre en citant

maurice a écrit:
salut Griotte
ça c'est de la descente en flamme *Exclamation* *Exclamation* *Exclamation*
bon effectivement le style n'y est pas mais comme toi je me suis laissé prendre par l'intrigue .
@+
Maurice
Salut Maurice, :)En fait, le but n'était pas de "descendre en flamme" ce roman, c'est juste que ce qui m'énerve le plus au monde c'est le gâchis... Et pour moi il y a pas mal de gâchis là dedans.... Pour le coup ça aurait pu être un "best seller" - et des personnages du type de Marc Levy seraient moins mis en exergue ( lol, en fait je suis un peu méchante, j'aime assez Marc Levy, mais je déteste son omniprésence actuelle et il fallait que je le dise... Désolée *Embarassed* *Embarassed* ) - et ce roman ne fait pas parti de "la liste" des best sellers tout simplement parce que l'auteur s'est laissé aller à la médiocrité... N'avouerais tu pas que c'est une peu rageant... ????

*Wink*
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1156
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Sam Mai 08, 2004 1:55 am    Sujet du message: Répondre en citant

salut Griotte et ce nedra c'est sur que c'est rageant mais il faut se dire que les auteurs sont parfois mal traduits et peut-être que la version en langue anglaise a un style.
je n'ai plus le livre sous la main et je ne me rapelle plus le nom du traducteur.
si quelqu'un la lu en anglais j'aimerai bien avoir son opinion
@+maurice
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale


Dernière édition par maurice le Mer Jan 21, 2015 1:29 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Sam Mai 08, 2004 9:09 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je vais mettre le lien pour l'achat en anglais mais pour cela il me faudrait le titre original...

_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
maurice



Inscrit le: 10 Mai 2003
Messages: 1156
Localisation: Martigues en Provence

MessagePosté le: Sam Mai 08, 2004 8:40 pm    Sujet du message: Répondre en citant

bonsoir
le titre est identique mais en anglais "the list" et il est paru aux éditions HEADLINE le : 08/03/2000 ISBN : 0-7472-4996-2
@+
Maurice
_________________
"Sur les rayons des bibliothèques, je vis un monde surgir de l'horizon" (Jack London)
Maintenant je ne retarde rien Ne repousse ou ne conserve rien qui pourrait apporter de la joie et des rires à nos vies Je me dis que chaque jour est spécial
Chaque jour, chaque heure, chaque minute est spéciale
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail Adresse AIM
CeNedra
Admin


Inscrit le: 08 Mai 2003
Messages: 3084
Localisation: Entre réel et Imaginaire

MessagePosté le: Dim Mai 09, 2004 12:17 pm    Sujet du message: Répondre en citant

THE LIST (anglais) chez Amazon.fr
_________________
Griffe d’Encre
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Griotte
Book-Addicted


Inscrit le: 14 Mai 2003
Messages: 229
Localisation: Purgatoire

MessagePosté le: Jeu Mai 13, 2004 6:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

maurice a écrit:
salut Griotte et ce nedrac'est sur que c'est rageant mais il faut se dire que les auteurs sont parfois mal traduits et peut-être que la version en langue anglaise a un style.
je n'ai plus le livre sous la main et je ne me rapelle plus le nom du traducteur.
si quelqu'un la lu en anglais j'aimerai bien avoir son opinion
@+maurice
Hello...
:)Effectivement je n'avais pas vu ça sous cet angle, mais maintenant que tu le dis, je me souviens m'être dit pendant la lecture... : "C'est pas possible que ce soit aussi mauvais, sans doute la traduction est elle mal faite"
Cependant, pour ce qui est de l'empathie et de la psychologie du personnage féminin, je reste sur mes positions.Pour un jour pouvoir continuer ce débat passionnant, je vais essayer de lire cette "oeuvre" en anglais... et je tâcherai de vous dire ce que j'en pense dès la dernière ligne lue...
*Wink*
_________________
"Pourquoi devons-nous souffrir ainsi ? D'autres se sont conduits plus mal que moi, et s'en sont sortis sans payer pour autant. J'ai l'impression d'avoir tout le cerveau meurtri, j'ai reçu une terrible rossée de la vérité et je me sens soumis, plein de sagesse et de désespoir, comme si j'avais pris un raccourci menant à la sagesse au travers d'un miroir et que je m'étais vilainement coupé au passage " - Staniland dans "Il est mort les yeux ouvert" Robin COOK
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168474 / 0