Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La Chartreuse de Parme - Stendhal

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
40%
 40%  [ 2 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
60%
 60%  [ 3 ]
Total des votes : 5

Auteur Message
Catheline



Inscrit le: 20 Sep 2003
Messages: 72

MessagePosté le: Dim Nov 23, 2003 7:04 pm    Sujet du message: La Chartreuse de Parme - Stendhal Répondre en citant

*Arrow* « La Chartreuse de Parme » de Stendhal : C’est quand une amie m’a parlé de son héro préféré, Fabrice del Dongo, que je me suis décidée à retourner aux classiques et relire Stendhal, délaissé après « Le Rouge et le Noir » que tout le monde connaît. « La Chartreuse de Parme » est un vrai chef d’œuvre, mais je ne sais où commencer pour en parler. Dire que c’est un roman d’amour, c’est le mettre dans une case où il n’aurait pas sa place, car c’est aussi un roman philosophique, historique, un roman d’aventures, et une grande tragi-comédie. Un petit résumé, un aperçu plutôt : C’est en 1796 que Bonaparte et son armée entrent dans la ville de Milan, la libérant de l’autorité autrichienne. Le lieutenant Robert loge au château de Grianta, demeure du Marquis del Dongo, et séduit la marquise. Fabrice del Dongo est conçu. En 1814, la ravissante et joyeuse tante de Fabrice del Dongo, Gina, de treize ans son aînée, s’installe au château. Une grande tendresse se développe eux. On peut dire que Gina est amoureuse, mais Fabrice ne l’est pas, à ce stade d’ailleurs, il est volage, et l’amour ne l’encombre jamais. En 1815, Napoléon quitte l’île d’Elbe et débarque dans le sud de la France. Fabrice del Dongo, qui n’a même pas dix-huit ans, prend la décision d’aller se battre, et ainsi commencent ses aventures, ses mésaventures, et le champ de bataille, et professionnellement, et amoureusement, les rebondissements sont multiples et on n’a jamais le temps de s’ennuyer ! Fabrice est un héros complexe, sublime dans le pathétique, effronté sans conscience de l’être, chanceux dans son malheur, malheureux dans le hasard, spirituel sans être particulièrement intelligent, brillant dans sa naïveté. Un grand, grand héro de roman, entouré de personnages extrêmement bien développés, tous étudiés et amenés à vivre sur le papier de manière palpable. Il y en a une multitude et je ne saurais tous les citer, mais ils sont tous indispensables à l’histoire. Je mentionnerai au moins Clelia, le véritable amour, le seul, de Fabrice. Elle est elle aussi une héroïne de substance, au même niveau que Gina, mais si différente ! Et le Comte de Mosc, amant de Gina et ministre du tyrannique Prince de Parme. Le comte, jaloux de l’amour que Gina porte à son neveu, fera son possible pour éloigner le neveu. Gina, en retour, fera toujours son possible pour mettre Fabrice en avant. C’est une véritable danse entre un complot et un autre, et le tout est raconté de façon merveilleusement fluide. On entre dans ce livre et on en ressort épaté, tout simplement. Stendhal me rappelle Machiavel, dans les embrouilles qu’il crée, qu’il démêle et ramène pour mieux nous surprendre, et dans l’énergie de sa plume. On sent l’histoire courir sur les pages, et le pavé devient liège, on est ravi. Ce compte rendu est très décousu, mais j'espère qu'il communique un peu de mon enthousiasme. Je crois que c’est un livre, et un héros qu’on n’oublie pas. (broché aux éditions Flammarion, collection « GF », 683 pages, dossier littéraire inclus).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Maere



Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 104

MessagePosté le: Dim Avr 09, 2006 8:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne pouvais pas me priver de venir démonter un peu Stendhal, qu'on ma infligé en prépa (seule raison pour laquelle j'ai lu ce livre jusqu'au bout, et même relu en long en large et en travers d'ailleurs)La Chartreuse de Parme, donc, est un roman qui parle de Fabrice, jeune, beau, héros. Il commence un an avant sa naissance et ne s'achève qu'à sa mort.La première partie raconte l'enfance de Fabrice, ce qui influencera sa jeunesse et fera de lui la personne qu'il deviendra. Je n'en garde aucun souvenir, mis à part son épopée absurde pour rejoindre l'armée napoléonienne, au cours de laquelle il ne comprendra rien à ce qui lui arrive.La deuxième partie est une histoire d'amour. Tragique. Parce qu'ils s'aiment, mais en fait ils ne peuvent pas. Fabrice est le neveu et protégé de Gina, elle-même maîtresse du comte Mosca, et le père de Clélia appartient au camp adverse. S'ensuivent des intrigues de cours qui m'ont semblé interminables, et les larmoiements sans fin de tous les amoureux malheureux du bouquin (presque tous les personnages sont amoureux et malheureux)Bref, vous aurez deviné que je n'ai pas franchement réussi à plonger dans ce livre, que Fabrice m'a presque autant tapé sur le système que sa bien-aimée, et que j'ai trouvé l'ensemble longuet. Mais ce que j'ai surtout trouvé affligeant et décevant dans ce bouquin, c'est la fin.Spoiler:Au bout d'un moment, on dirait que Stendhal ne sait plus quoi faire de ses personnages. Et là il les fait tous mourir en quelques pages. Devinez de quoi? De chagrin. A meurt. B qui aimait A en périt de chagrin. C qui aimait B en périt de chagrin. D qui aimait C en périt de... Bref. Est-il possible d'être plus ridicule?

Dernière édition par Maere le Mar Avr 11, 2006 6:30 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
menolly
Refuge pour équidés, félins et bouquins


Inscrit le: 13 Nov 2004
Messages: 469
Localisation: Atelier des Harpistes, Pern.

MessagePosté le: Dim Avr 09, 2006 10:01 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil que Maere.
Et je me rappelle que lorsque j'ai appris que Stendhal avait écrit la Chartreuse de Parme en 5 semaines, je me suis dit : "ah, ben ça explique beaucoup de choses." :?
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sophix42



Inscrit le: 21 Sep 2011
Messages: 122
Localisation: Loire

MessagePosté le: Mar Déc 20, 2011 1:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'arrive pas à rentrer dans l'histoire, j'ai essayé de le lire y a 4 ou 5 ans etj'ai abandonné au milieu. Il faudrait que je réessaie pour ma culture personnelle mais vos critiques ne m'encourage pas^^
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5398
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Déc 20, 2011 3:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je l'avais lu au collège pour le cours de français, et ça reste plutôt un mauvais souvenir (c'est déjà barbant, mais quand en plus on l'analyse...).
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Soleil*
Super Nov-A


Inscrit le: 12 Avr 2006
Messages: 5398
Localisation: deuxième étoile à droite et tout droit jusqu'au matin...

MessagePosté le: Mar Déc 27, 2011 5:00 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Ben non, en fait ce n'était pas au collège mais au lycée !
Je suis tombée tout à l'heure sur des notes prises à l'époque où j'ai passé mon bac de français (il y a... euh... une vingtaine d'années), et mon oral portait sur ce roman. Le sujet qui m'avait été octroyé était "le bonheur en prison", avec une question d'ensemble sur "l'amour et la cristallisation dans la chartreuse de Parme". Voilà bien un sujet qui ne m'inspire pas des masses, mais à l'époque j'avais estimé en sortant que ça avait assez bien marché. *Rolling Eyes*
_________________
Il s’évanouit tout doucement à commencer par le bout de la queue,
et finissant par sa grimace qui demeura quelque temps après que le reste fut disparu.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
aurele



Inscrit le: 08 Juin 2005
Messages: 278

MessagePosté le: Sam Sep 01, 2012 10:41 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je précise que je ne connais que des extraits du Rouge et le Noir. La Chartreuse de Parme est donc le premier roman de Stendhal que j'ai lu en entier. Je reste sur une impression mitigée. En effet, j'aime beaucoup l'Italie et certaines descriptions de lieux, j'ai apprécié tout l'aspect intrigues de Cour. Néanmoins, la seconde partie du roman m'a semblé interminable. Clélia et Fabrice m'ont gonflé avec leurs atermoiements. Toute la captivité de Fabrice est un passage lourd, trop long. Gina del Dongo reste pour moi le personnage le plus intéressant de l'oeuvre. Elle a beaucoup plus d'envergure que les deux jeunes amoureux. Les incohérences narratologiques de l'oeuvre sont inhérentes à son mode d'écriture et la durée de celle-ci, on finit par s'y faire. Le style stendhalien en revanche est plutôt plaisant.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Classique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 168702 / 0