Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cyber China - Qiu Xiaolong

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
100%
 100%  [ 1 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 1

Auteur Message
sebulon
Gardien de la Porte Océane


Inscrit le: 29 Aoû 2009
Messages: 569
Localisation: Le Havre

MessagePosté le: Ven Aoû 23, 2013 3:35 am    Sujet du message: Cyber China - Qiu Xiaolong Répondre en citant



Les cyber-citoyens ont frappé : ils mènent une impitoyable chasse à l’homme contre Zhou, un haut dignitaire du Parti, pris en flagrant délit de corruption. Lorsqu’il est retrouvé mort, la blogosphère se déchaîne et affole les autorités. Secondé par la troublante journaliste Lianping, l’inspecteur Chen doit agir au plus vite avant que la cyber-révolution embrase le pays. Chen est pris dans la Toile…


Ceci est ma première enquête auprès de l'inspecteur Chen. La 8ème de la série.
Et bien celle-ci ne m'a pas du tout intéressée.... Voir même ennuyée. La partie polar-enquête ne sert que de motif à l'auteur pour nous donner son sentiment sur la Chine actuelle.

Et le côté poète du héros de ce récit m'a bien fait bailler. Faut dire aussi que je suis totalement hermétique à la poésie. C'est du chinois pour moi.... Bref...

En fait, ce que j'ai vraiment apprécié dans ce roman, c'est de voir le mode de vie de quelques chinois dans une grande ville comme Shanghaï.
De comprendre comment fonctionnent certains rouages de la politique chinoise.
Et aussi d'en apprendre un peu plus sur les us et coutumes de cette contrée lointaine.

C'est vraiment dommage que la partie enquête ait été ainsi relégué au second plan pendant la majorité des pages.

Tenterai-je à nouveau l'expérience avec des enquêtes plus anciennes ou avec un autre auteur ?
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Ven Aoû 23, 2013 4:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Présenter internet comme un média pouvant déstabiliser dangereusement le pays, voila ce qui s'appelle caresser la censure dans le sens du poil. Ceci dit, c'est facile pour moi de critiquer, je vis dans une démocratie. Je vivrais là bas, j'écrirais sans doute des romans montrant d'antipathiques opposants au régime prônant de dangereuses idées comme par exemple la liberté de la presse.

Par contre, j'aime bien la manchette "ce polar n'est pas suédois"
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Aoû 23, 2013 5:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai lu deux autres enquête de l'inspecteur Chen, et je les avais beaucoup plus aimées, même si l'aspect de "l'intrigue comme prétexte" est présent dans toutes. Mon avis détaillé est ici http://www.climaginaire.com/index.php/climaginaire/Livre/Roman-Nouvelle/Polar/Cyber-China Dans la même série, j'ai un très bon souvenir des Courants fourbes du lac Taï.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sebulon
Gardien de la Porte Océane


Inscrit le: 29 Aoû 2009
Messages: 569
Localisation: Le Havre

MessagePosté le: Sam Aoû 31, 2013 5:07 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Après avoir lu ce livre, je suis tombé sur cet article hier :

Chine: Un officiel aux montres luxueuses jugé pour corruption
Mis à jour le 30.08.13 à 07h55


Un officiel chinois, dont le penchant pour les montres de luxe avait été dénoncé, photos à l'appui, sur les réseaux sociaux, est jugé vendredi pour corruption, ont annoncé des médias d'Etat.

Surnommé «Frérot montres» sur l'internet chinois, Yang Dacai, ex-directeur du Bureau d'inspection de la sécurité de la province du Shaanxi (nord), avait été démis de ses fonctions en septembre 2012 en raison de «graves manquements à la discipline» du Parti communiste.

Les déboires ont commencé pour M. Yang le jour où il avait été photographié en train d'afficher un large sourire sur le site d'une collision entre un autocar et un camion-citerne qui avait fait 36 morts dans sa région en août 2012.

En dépit de ses excuses, il était alors devenu la bête noire des internautes chinois, qui ont rassemblé et mis en ligne sur le site de microblogs Weibo (équivalent de Twitter) diverses photos prouvant qu'il possédait au moins 11 montres de marque, pour une valeur cumulée de plusieurs dizaines de milliers d'euros.
Renforcer la luttre contre la corruption

Yang Dacai est accusé de posséder des biens fonciers et immobiliers d'une valeur totale de 5,04 millions de yuans (615.000 euros) de sources inexpliquées, et d'avoir accepté pour 250.000 yuans de pots-de-vin, a indiqué vendredi la télévision publique CCTV sur son microblog officiel.

Ce procès intervient alors que les autorités chinoises ont affiché ces derniers mois leur volonté de renforcer la lutte contre la corruption à tous les niveaux de l'administration - une campagne très inégalement appliquée.

D'autres hauts fonctionnaires communistes avaient déjà été dénoncés sur internet en raison de leurs montres-bracelets.

En décembre, Yuan Zhanting, maire de Lanzhou, capitale de la province déshéritée du Gansu (nord-ouest), avait été mis en difficulté après la diffusion par un internaute de clichés sur lesquels il arborait au total cinq luxueuses mécaniques, dont une Omega valant 150.000 yuans (18.300 euros)

Malgré l'influence croissante des internautes chinois dans la dénonciation des cadres corrompus, la liberté d'expression sur les réseaux sociaux reste cependant étroitement contrôlée, comme en témoigne la récente vague d'arrestations d'utilisateurs de Weibo, accusés de «répandre des rumeurs».


Source : 20 minutes
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Polar Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164921 / 0