Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Soins à hauts risques - Richard Dooling

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4544
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Mer Sep 25, 2013 3:48 pm    Sujet du message: Soins à hauts risques - Richard Dooling Répondre en citant

Dans ce grand hôpital privé, à l'unité de soins intensifs, pas question de laisser mourir les malades. C'est le credo qu'a dû adopter le Dr Werner. Surtout, que personne ne meure pendant les veilles de ses nuits de garde, et qu'il attende le jour, pour que l'équipe se débrouille ensuite avec les avocats des patients, qui chercheront à tout prix (et ce n'est pas peu dire !) l'erreur médicale...
Mais le voici confronté à un cas de conscience : un père mourant, deux filles, dont l'une veut une opération susceptible de le maintenir en vie, l'autre faisant des pieds et des mains pour qu'on le laisse mourir, qu'on cesse de le faire souffrir... cette dernière ne manquant pas de charme, le docteur est bien près de céder, avant de s'apercevoir qu'il a été manipulé.

Un portrait cynique du milieu hospitalier où le malade est littéralement ligoté sur son lit, afin de l'empêcher d'arracher ses tubes ! Et au milieu, le Docteur Werner, ancien amoureux des lettres, qui a choisi la médecine pour s'enrichir, et qui chaque jour contemple ses "choux bouillis" comme il appelle ses malades comateux. Il s'est fermé à toute compassion et tout raisonnement, malgré les cauchemars qui l'assaillent. La règle est : plus un malade reste ici, plus l'hôpital s'enrichit. Comme Werner en vient à le penser lui-même "quatre mois plus tôt, le Sept et sa femme étaient propriétaires de leur maison, sans aucune dette à éponger. Il était entré au Centre médical parce qu'il se plaignait d'une douleur abdominale et de difficultés à uriner. Maintenant, c'était le Centre médical qui était propriétaire de sa maison, et il ressortait avec une étiquette à l'orteil."
Le tout avec un style enlevé et caustique !
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164727 / 0