Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La librairie Idéale
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> A vous la parole
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Lun Mar 24, 2014 9:45 am    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai fréquenté beaucoup de librairies à Paris, des librairies généralistes et des librairies spécialisées en SFF. On peut les classer en 2 groupes.

1 - les librairies avec des vendeurs totalement ignares
2 - les librairies avec des vendeurs incompétents mais qui peuvent quand même citer une vingtaine de bons titres dans le genre dont ils s'occupent. Ce qui nous fait une belle jambe.


1
Dans ce groupe 1, les vendeurs savent de mémoire (exploit toujours impressionnant) s'il y a eu une parution récente d'un titre donné, dans quel format et chez quel éditeur. Et si oui, s'il est en magasin et, le cas échéant, sur quelle partie des rayons il se trouve, à un mètre près ! Et quand ils ne connaissent pas les réponses à ces questions, il savent consulter efficacement une base de données qui y répondra. Bref, ce sont de vivants logiciels de gestion de stock. Le souci, c'est qu'on a pas besoin d'eux pour faire tout ça.
Par contre, dans la plupart de cas, ils n'ont rien lu de leur vie. Ils ignorent complètement si un livre donné est épouvantable, moyen ou génial.

2
Dans ce groupe 2, les vendeurs ont une vague familiarité avec un genre. Ils en ont lu quelques centaines de romans, en connaissent quelques dizaines de moyens et une dizaine d'excellents. Comme une culture aussi étriquée du genre ne les mènent pas très loin, ils n'hésitent pas à recommander des titres qu'ils n'ont pas lus mais dont ils ont entendu dire du bien. En SF, Ubik, La horde du Contrevent, Les androïdes rêvent ils de moutons électriques etc. A la différence du groupe 1, où les vendeurs sont inutiles, les vendeurs du groupe 2 sont nocifs. Ils donnent aux lecteurs débutants des conseils propres à les dégoûter d'un genre.


La librairie idéale vendrait autant de mauvais livres que n'importe quelle librairie (il faut bien vivre). Mais elle offrirait une qualité de conseil.

Soit en embauchant des vendeurs compétents qui peuvent proposer un roman de qualité collant au type d'histoire recherché par le client.
- en roman neuf
- ou, à défaut, si non réédité, en occasion. Cette librairie se serait constitué un stock d'occasions ne comportant que des chef d'oeuvres du genre.

Soit en mettant à la disposition des clients une information écrite valable. Etiquetage, affichettes etc orientant les clients vers les bons titres. Dans ce cas, les vendeurs pourraient être aussi incompétents qu'on le voit aujourd'hui. L'information écrite les remplacerait avantageusement et pour un coût négligeable. Elle serait claire, omniprésente et rédigée par des experts.
_________________
Tennis de Table Bordeaux


Dernière édition par theyoubot le Lun Mar 24, 2014 2:45 pm; édité 1 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
krys



Inscrit le: 14 Aoû 2003
Messages: 4546
Localisation: à l'ouest

MessagePosté le: Lun Mar 24, 2014 2:18 pm    Sujet du message: Répondre en citant

pour moi, c'est principalement une question d'ambiance, qui pousse à la découverte. Peu importe la taille, du moment qu'il y a de bons livres.
_________________
Fantasy can become reality (Stratovarius).
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Tango's
Invité





MessagePosté le: Lun Mar 24, 2014 6:25 pm    Sujet du message: Répondre en citant

J'aimerai une bibliothèque d'ambiance où l'on pourrait trouver des livres anciens, neufs, d'occasions et rare.
Revenir en haut de page
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 7:04 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi, peu importe : l'important c'est la personne qui tient la librairie. Je rêve d'un libraire qui connaîtrait ses clients, à qui je pourrais demander conseil et qui n'essaierait pas systématiquement de me fourguer ses têtes de gondole... gros soupir...
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5910
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 9:58 am    Sujet du message: Répondre en citant

Pareil que Lis'
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 9:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Finalement, nous ne sommes peut être pas des clients intéressants. Ce que les librairies aiment, ce sont les clients sans culture à qui on peut fourguer facilement la dernière nouveauté. Certes, nous achetons dix fois plus de livres que le client standard, mais nous sommes 100 fois moins nombreux et beaucoup moins rentables du fait de notre sélectivité. On ne peut pas nous couillonner avec une jolie couverture et un speech de 20 secondes.
La librairie idéale d'un libraire vend n'importe quoi vite et facilement à un troupeau de moutons malléables.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2623
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 9:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

theyoubot a écrit:
Finalement, nous ne sommes peut être pas des clients intéressants. Ce que les librairies aiment, ce sont les clients sans culture à qui on peut fourguer facilement la dernière nouveauté. Certes, nous achetons dix fois plus de livres que le client standard, mais nous sommes 100 fois moins nombreux et beaucoup moins rentables du fait de notre sélectivité. On ne peut pas nous couillonner avec une jolie couverture et un speech de 20 secondes.
La librairie idéale d'un libraire vend n'importe quoi vite et facilement à un troupeau de moutons malléables.

Je te trouve dure.
Ce n'est pas que les libraires "aiment" les personnes sans culture (bonjour le mépris : tu n'aimes pas lire, donc tu n'es pas cultivé), c 'est plutôt que c'est auprès d'elles qu'ils ont davantage un rôle à jouer. Un gros lecteur qui sait ce qu'il veut n'a pas besoin de conseils, ou alors uniquement de la part d'un spécialiste. Ceux qu'ils orientent sont plutôt des personnes s'y connaissant moins.

Tenir une librairie, c'est quand même tenir un commerce, ce n'est pas uniquement un lieu de débat sur les mérites partagés d'Asimov et de Silverberg. Alors si être passionné peut être un atout, ce n'est pas en soi une qualité professionnelle. Il faut savoir vendre, savoir évaluer le client, son souhait, ce qui pourrait lui convenir. Oui, ça a un côté un peu "formaté", mais il suffit de voir ce qui se vend, ce qui se lit. Tout le monde achète la même chose. J'ai pu le constater au salon du livre : dans une file d'attente, presque tout le monde a dans les mains le même livre, ou un livre appartenant à la même série. Si on veut qu'une librairie vive, il faut bien répondre aux attentes de cette clientèle-là. Si on ne veut pas de cela, on travaille en bibliothèque, où il est plus facile (quoique) de varier un peu les ouvrages. Les gros lecteurs ne sont pas la première cible des libraires, puisque de toutes façons, ils achèteront en connaissance de cause.

C'est aussi l'époque qui veut ça. On a fait du livre un produit formaté pour plaire à un certain public. Ex : les séries type Twilight vont séduire un certain type de public à coup sûr. Si certains livres sont inclassables, si certains lecteurs sont des électrons libres, la majorité peut se ranger dans des petites cases... Ca fait marcher le commerce. C'est parce que les gros succès existent qu'une librairie peut survivre. On peut le déplorer, mais c'est comme ça. Et on embauche les libraires qui ont été formés à cela. Toutefois, les passionnés existent, mais comme on ne peut être spécialiste de tout, on trouvera toujours des lacunes.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".


Dernière édition par carabas le Mar Mar 25, 2014 9:44 pm; édité 2 fois
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Akarja



Inscrit le: 22 Fév 2014
Messages: 234

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 9:36 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour moi la librairie idéale c'est celle qui me laisse tranquille tant que je n'ai pas une demande particulière à faire aux vendeurs. J'aime déambuler (parmi les nouveauté comme les ouvrages plus anciens, plus classiques, et ceux dont on n'entend plus forcément parler) et trouver ce que j'ai envie de trouver, de trouver ce qui peut me tomber par hasard sous la main.
Pour ce qui est des sorties, je n'ai pas besoin d'eux pour me tenir au courant... je regarde régulièrement sur les sites en lignes (genre fnac) pour voir ce qui arrive et je suis abonnée aux pages des éditeurs qui m'intéressent, notamment en Fantasy.

La librairie idéale est également celle qui me laisse feuilleter tout ton saoul pour voir si tel ou tel ouvrage finira ou non dans ma bibliothèque personnelle... histoire de juger avec les premiers chapitres si c'est intriguant, intéressant, fascinant, distrayant ou pas... Même si parfois la véritable déception vient après... ce qui me laisse souvent des impressions de lectures négatives et un gros sentiment de frustration en me disant : 'j'ai acheté ça... bof quoi'

Sinon j'aime beaucoup les photos proposés plus haut ! Si la première est trop bordélique et que les autres sont trop rangées, je serais séduite par un mélange des deux. Un bel escalier en colimaçon et des rayonnages, mais avec un semblant d'ordre moins établi sans donner l'impression du sens-dessus-dessous de la première *Smile*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Mar Mar 25, 2014 9:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
Ce n'est pas que les libraires "aiment" les personnes sans culture (bonjour le mépris : tu n'aimes pas lire, donc tu n'es pas cultivé), c 'est plutôt que c'est auprès d'elles qu'ils ont davantage un rôle à jouer.

... et d'argent à gagner, si on se fie à leur fonctionnement.
Par culture, il fallait comprendre dans ma phrase "culture du genre concerné". C'était omis pour ne pas alourdir. Mais j'aurais peut être du préciser.
Pour ce qui est mépris, c'est du mépris que je lis dans l'attitude des librairies à l'égard de leur clientèle et dans leur empressement à leur vendre des têtes de gondole.

carabas a écrit:
Un gros lecteur qui sait ce qu'il veut n'a pas besoin de conseils, ou alors uniquement de la part d'un spécialiste. Ceux qu'ils orientent sont plutôt des personnes s'y connaissant moins.

Ils ne les orientent pas, du moins c'est ce que je pense. C'est le reproche que je fais aux librairies actuelles. § mon avant dernier message.

carabas a écrit:
Tenir une librairie, c'est quand même tenir un commerce, ce n'est pas uniquement un lieu de débat sur les mérites partagés d'Asimov et de Silverberg. Alors si être passionné peut être un atout, ce n'est pas en soi une qualité professionnelle. Il faut savoir vendre, savoir évaluer le client, son souhait, ce qui pourrait lui convenir. Oui, ça a un côté un peu "formaté", mais il suffit de voir ce qui se vend, ce qui se lit. Tout le monde achète la même chose. J'ai pu le constater au salon du livre : dans une file d'attente, presque tout le monde a dans les mains le même livre, ou un livre appartenant à la même série. Si on veut qu'une librairie vive, il faut bien répondre aux attentes de cette clientèle-là.

Bien sûr.
L'absence de conseil dans les librairies actuelles a beau me frustrer, j'ai bien conscience que le libraire a des factures à payer. Mais ce que je propose n'est en rien incompatible. Au contraire, ça leur permettrait de fidéliser une nouvelle clientèle de lecteurs plus avertis.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 8:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

Carabas a écrit:
Un gros lecteur qui sait ce qu'il veut n'a pas besoin de conseils, ou alors uniquement de la part d'un spécialiste.

Mais je ne sais pas forcément ce que je veux *Mr. Green* . Si je le sais, de toute façon, j'achète de préférence sur Internet, si possible en occasion. Mais pour l'aspect découverte, le libraire est irremplaçable (je ne peux pas vous emmener avec moi quand je vais flâner en librairie pour m'entendre dire "tiens, puisque tu as aimé ça, prends donc çui-ci, il devrait te plaire !"), c'est me semble-t'il son rôle de me faire sortir de mes sentiers battus pour me dire "Si vous ne connaissez pas tel auteur, jetez donc un coup d'oeil à son style et ses thèmes, ça pourrait vous intéresser" ou d'ailleurs "Si vous n'aimez pas tel auteur pour telles raisons précises, laissez tomber tel autre, à mon avis, ça ne va pas vous plaire, mais en revanche, essayez celui-ci, peut-être moins (ou plus, je ne suis pas raciste *Mr. Green* ) connu, mais qui vaut le détour". En somme quelqu'un à qui PARLER. Et un spécialiste (ou un passionné) d'un autre genre que ceux que je lis en priorité m'intéresse grandement, en élargissant mon choix de lecture. Après, c'est sûr que ce n'est pas avec moi qu'un libraire va payer ses factures *Embarassed* ... En même temps, c'est un cercle vicieux, parce que du coup je n'entre plus dans une librairie *Twisted Evil* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lily cocci
Chanteuse livresque


Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 2258
Localisation: ouest

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 10:21 am    Sujet du message: Répondre en citant

une personne qui entre dans une librairie ne peut être une personne sans culture.
le fait même de venir dans cet endroit, de savoir que ça existe et d'avoir penser à acheter un livre : c'est de la culture. pensez à tous ceux qui n'y ont jamais mis les pieds.

en bibliothèque, nous connaissons nos lecteurs, nous savons ce qu'ils lisent et nous pouvons les conseiller sans idée mercantile derrière la tête. c'est un vrai plus par rapport au libraire, qui doit d'une façon ou d'une autre payer ses factures à la fin du mois.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2623
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 10:43 am    Sujet du message: Répondre en citant

lily cocci a écrit:
en bibliothèque, nous connaissons nos lecteurs, nous savons ce qu'ils lisent et nous pouvons les conseiller sans idée mercantile derrière la tête. c'est un vrai plus par rapport au libraire, qui doit d'une façon ou d'une autre payer ses factures à la fin du mois.


Exactement.
C'est beaucoup plus facile de sortir des sentiers battus en bibliothèque qu'en librairie... quoique les gens changent et veulent parfois une bibliothèque qui ressemble à la fnac...
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Anonyme
Invité





MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 12:19 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, ceci dit je vais vous choquer: Je n'ai jamais, mais jamais, demandé de conseils à un vendeur pour acheter un livre.
En magasin de bricolage, par contre, je les mets à contribution, les vendeurs. *Mr. Green*
Revenir en haut de page
carabas
Austen addict


Inscrit le: 24 Mar 2008
Messages: 2623
Localisation: Dans la lune

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Camille a écrit:
Bon, ceci dit je vais vous choquer: Je n'ai jamais, mais jamais, demandé de conseils à un vendeur pour acheter un livre.

Moi non plus.
Et j'aime qu'on me laisse flâner à mon gré dans les rayons.
_________________
Garde tes songes ;
les sages n'en ont pas d'aussi beaux que les fous!


Baudelaire, Les Fleurs du Mal, "La Voix".
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 12:53 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
c'est me semble-t'il son rôle de me faire sortir de mes sentiers battus pour me dire "Si vous ne connaissez pas tel auteur, jetez donc un coup d'oeil à son style et ses thèmes, ça pourrait vous intéresser" ou d'ailleurs "Si vous n'aimez pas tel auteur pour telles raisons précises, laissez tomber tel autre, à mon avis, ça ne va pas vous plaire, mais en revanche, essayez celui-ci, peut-être moins (ou plus, je ne suis pas raciste *Mr. Green* ) connu, mais qui vaut le détour". En somme quelqu'un à qui PARLER. Et un spécialiste (ou un passionné) d'un autre genre que ceux que je lis en priorité m'intéresse grandement, en élargissant mon choix de lecture.

Voila, c'est exactement ça.
Plus aucune librairie ne fait ça aujourd'hui. Comme je l'ai dit plus haut, je vois deux moyens pour les librairies d'offrir cette qualité de conseil.

- se remettre à embaucher des vendeurs qui ont une culture du genre qu'ils vendent. Mais le surcoût serait prohibitif pour les librairies. Les vendeurs ignares sont bon marché.

- offrir une qualité de conseil par une information écrite disposées aux bons endroits dans la librairie. § Décathlon. Cette information serait rédigée par des experts, ce qui ne coûterait pas grand chose, voire rien du tout. Et le libraire garde ses vendeurs peu payés. Tout le monde serait gagnant.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 2:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
lily cocci a écrit:
en bibliothèque, nous connaissons nos lecteurs, nous savons ce qu'ils lisent et nous pouvons les conseiller sans idée mercantile derrière la tête. c'est un vrai plus par rapport au libraire, qui doit d'une façon ou d'une autre payer ses factures à la fin du mois.


Exactement.
C'est beaucoup plus facile de sortir des sentiers battus en bibliothèque qu'en librairie... quoique les gens changent et veulent parfois une bibliothèque qui ressemble à la fnac...

Mouais, ben à la (très grande, très bien achalandée dans tous les genres, et merveilleusement gratuite) médiathèque où je vais, il faut un lasso pour chopper un bibliothécaire *Twisted Evil* . Et en trouver un qui soit calé dans un genre en particulier (surtout l'imaginaire) *Rolling Eyes* ... c'est pas mieux qu'à la FNAC, c'est dire *Twisted Evil* .
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2648
Localisation: Great North

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 3:43 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Pour les anciens , dans les années 70 , à la FNAC rue de Rennes à Paris , il y avait au rayon S.F. deux vendeurs qui étaient des fondus du genre , qui avaient tout lu et avec qui on pouvait avoir des discussions passionnantes pendant des heures .

Aujourd'hui , il y a Charybde à Paris , Labyrinthe à Rambouillet , Les 4 chemins à Lille et bien d'autres à Lyon , Nantes , etc...

Désormais , je ne fais plus mes achats et mes commandes que chez ce genre de boutiques , si , comme moi , on veut qu'ils survivent c'est le seul vrai moyen de les soutenir.
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tinkerbell



Inscrit le: 05 Mar 2014
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 3:56 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël a écrit:
Pour les anciens , dans les années 70 , à la FNAC rue de Rennes à Paris , il y avait au rayon S.F. deux vendeurs qui étaient des fondus du genre , qui avaient tout lu et avec qui on pouvait avoir des discussions passionnantes pendant des heures .

Aujourd'hui , il y a Charybde à Paris , Labyrinthe à Rambouillet , Les 4 chemins à Lille et bien d'autres à Lyon , Nantes , etc...

Désormais , je ne fais plus mes achats et mes commandes que chez ce genre de boutiques , si , comme moi , on veut qu'ils survivent c'est le seul vrai moyen de les soutenir.

mes parents m'ont dit que ds les années 80 les librairies avec des vendeurs tres pointus c était quasi la règle.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tinkerbell



Inscrit le: 05 Mar 2014
Messages: 66

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 3:58 pm    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
Camille a écrit:
Bon, ceci dit je vais vous choquer: Je n'ai jamais, mais jamais, demandé de conseils à un vendeur pour acheter un livre.

Moi non plus.
Et j'aime qu'on me laisse flâner à mon gré dans les rayons.

j adore aussi. aujourd'hui dans une grande librairie, tu peux flaner 5 heures sans qu aucun vendeur vienne te voir.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1712
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Mer Mar 26, 2014 7:47 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne sais pas si ce monsieur travaille toujours là, mais il y avait un excellent vendeur à la Fnac St Lazare rayon fantastique/science fiction.
J'ai acheté deux livres juste en l'entendant les conseiller à quelqu'un d'autre qui lui posait des questions. Ses conseils étaient pertinents et on voyait qu'il aimait la littérature qu'il vendait.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2014 6:53 am    Sujet du message: Répondre en citant

Hoël, tu ne cites pas Scylla 0-o ? Ils ont disparu pendant que je ne regardais pas ?

Autrefois, nous avions une librairie extraordinaire, où il y avait presque tout, et certains vendeurs qui savaient presque tout sur ce qu'ils avaient en rayon. Mais elle a disparu :-(((. Cela dit, à la FNAC, il m'est arrivé de trouver un vendeur, en polar et Imaginaire, qui à l'évidence connaissait très bien son rayon, et lisait au moins une partie de ce qu'il contenait.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Hoël
Pygmalion


Inscrit le: 27 Juin 2011
Messages: 2648
Localisation: Great North

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2014 11:46 am    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï a écrit:
Hoël, tu ne cites pas Scylla 0-o ? Ils ont disparu pendant que je ne regardais pas ?



Non , non , mais j'ai cité Charybde , et quand on tombe dans l'une...
_________________
"Tout est dans tout et réciproquement ."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nathalie04



Inscrit le: 07 Juin 2013
Messages: 190
Localisation: volonne

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2014 8:06 pm    Sujet du message: Répondre en citant

A Banon,à une cinquantaine de km de chez moi dans le 04,une librairie du nom du "le Bleuet"?C'est une librairie incroyable,trop grande pour moi car je me sens un peu perdue .Imaginez il y a des livres du sol au plafond de sorte que l'on ne sait plus où donner de la tête !!! Il faut dire que Banon est une commune de 900 âmes environs et le Bleuet emploi une quinzaine de personnes , une aubaine pour ce village !!! je mets ce lien concernant cette librairie
http://www.regionpaca.fr/actualites/detail-actualite/article/librairie-le-bleuet-a-banon-lhomme-aux-190-000-livres.html
je mets encore ce lien si vous voulez achetez via internet à cette librairie
http://www.lebleuet.fr/
je tenais à parler de cette librairie car franchement elle en vaut la peine même si elle est trop grande pour moi !!
_________________
la lecture est mon oxygène
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Jeu Mar 27, 2014 8:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La librairie où je m'approvisionne a 107 employés et 140 000 titres en rayon. Le rayon SFF est peut être le plus petit de la librairie mais il compte environ 5000 titres et sans doute toutes les nouveautés tous formats.
Concernant ces 107 employés, je peux témoigner du fait que ceux du rayon polar sont aussi incultes que ceux du rayon SFF. Je les entends parfois donner des conseils et c'est catastrophique.
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Ven Mar 28, 2014 7:59 am    Sujet du message: Répondre en citant

nathalie04 a écrit:
A Banon,à une cinquantaine de km de chez moi dans le 04,une librairie du nom du "le Bleuet"?C'est une librairie incroyable,trop grande pour moi car je me sens un peu perdue .Imaginez il y a des livres du sol au plafond de sorte que l'on ne sait plus où donner de la tête !!! Il faut dire que Banon est une commune de 900 âmes environs et le Bleuet emploi une quinzaine de personnes , une aubaine pour ce village !!! je mets ce lien concernant cette librairie
http://www.regionpaca.fr/actualites/detail-actualite/article/librairie-le-bleuet-a-banon-lhomme-aux-190-000-livres.html
je mets encore ce lien si vous voulez achetez via internet à cette librairie
http://www.lebleuet.fr/
je tenais à parler de cette librairie car franchement elle en vaut la peine même si elle est trop grande pour moi !!

Je connais cette librairie, et elle est en effet belle, grande et magnifiquement achalandée. Je n'en ai pas testé les vendeurs, en revanche.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nathalie04



Inscrit le: 07 Juin 2013
Messages: 190
Localisation: volonne

MessagePosté le: Ven Mar 28, 2014 5:15 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Lisbeï tout comme toi je n'ai pas testé les vendeurs ils m'ont paru sympas ceci dit.je suis contente que tu connaisse Banon car en regle generale de ma region on ne connaît que les lieux plus touristiques .si à l'époque où tu étais à Banon on se connaissait tu aurais pu venir boire le café à la maison et on aurait parlé bouquins !!
_________________
la lecture est mon oxygène
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Sam Mar 29, 2014 8:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai jamais séjourné à Banon, mais j'ai une amie qui habite vers Mane, et fut un temps où j'allais à Riez tous les mois, donc je peux dire que j'ai pas mal fréquenté le 04.
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
nathalie04



Inscrit le: 07 Juin 2013
Messages: 190
Localisation: volonne

MessagePosté le: Sam Mar 29, 2014 7:21 pm    Sujet du message: Répondre en citant

ok *Smile*
_________________
la lecture est mon oxygène
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tango's
Invité





MessagePosté le: Sam Mar 29, 2014 8:08 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Voir également : sujet similaire : les attentes d'une librairie
Revenir en haut de page
theyoubot



Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 3828

MessagePosté le: Dim Mar 30, 2014 8:42 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Mais tu fais mon boulot, là *Smile*
_________________
Tennis de Table Bordeaux
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Jaipadepseudo
Barbatruc


Inscrit le: 17 Oct 2007
Messages: 3014

MessagePosté le: Dim Mar 30, 2014 8:55 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, j'y pensais aussi, d'ailleurs je me demandais si ce n'était pas un (autre) nouveau toi... *Wink*
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6037
Localisation: Sud

MessagePosté le: Lun Mar 31, 2014 5:51 am    Sujet du message: Répondre en citant

Ah merci, Tango's ! Il me semblait bien qu'il y avait déjà un sujet, mais je n'ai pas osé, ce coup-ci, refaire le coup du "on n'avait pas déjà qqch sur ce sujet-là ?"
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Crazy
Cannibale Lectrice


Inscrit le: 30 Juin 2004
Messages: 5910
Localisation: Physiquement : Cergy, France. Mentalement : MIA

MessagePosté le: Lun Mar 31, 2014 3:02 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Et fusion aussi ^^
_________________
Crazy
Modératrice et Dictatrice Adjointe *Twisted Evil*
Il ne faut pas confondre ce qui est personnel et ce qui est important (Terry Pratchett)
Et maintenant, j'ai un blog
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dionysos



Inscrit le: 01 Fév 2015
Messages: 13

MessagePosté le: Mar Fév 10, 2015 11:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

carabas a écrit:
Camille a écrit:
Bon, ceci dit je vais vous choquer: Je n'ai jamais, mais jamais, demandé de conseils à un vendeur pour acheter un livre.

Moi non plus.
Et j'aime qu'on me laisse flâner à mon gré dans les rayons.


Ah, je m'y retrouve ! *Smile*
Non seulement la qualité de spécialiste des grosses librairies a énormément chuté, mais surtout une bonne librairie doit pouvoir, selon moi (et c'est très personnel pour le coup), organiser une certaine intimité pour le potentiel acheteur. Les vendeurs trop intrusifs ou les boutiques sans recoin, ça peut être vite agaçant, au point de ne pas revenir tout de suite... :/
_________________
Co-fondateur du Bibliocosme, "un monde pour tous les livres"
http://bibliocosme.wordpress.com
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> A vous la parole Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 164904 / 0