Le Coin des Lecteurs Index du Forum
Forum des dévoreurs de livres

Ce forum n'est pas un espace publicitaire
Contactez nous à equipe @ coindeslecteurs.com
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les enfants perdus de Sainte Margaret - Emily Gunnis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  

Vous avez aimé ?
Un peu
0%
 0%  [ 0 ]
Beaucoup
0%
 0%  [ 0 ]
A la folie
0%
 0%  [ 0 ]
Pas du tout
0%
 0%  [ 0 ]
Total des votes : 0

Auteur Message
Toonnette
Reine des Damnés


Inscrit le: 05 Juil 2004
Messages: 1889
Localisation: Nancy/Paris/

MessagePosté le: Lun Juil 06, 2020 10:33 pm    Sujet du message: Les enfants perdus de Sainte Margaret - Emily Gunnis Répondre en citant

Citation:
1956. Ivy Jenkins s’apprête à donner naissance à son premier enfant. Mais la société puritaine britannique des années 1950 ne lui permettra pas de profiter de ce bonheur. Abandonnée par son amant, répudiée par sa famille, elle est internée de force à St. Margaret, un couvent pour mères célibataires. Très rapidement, l’institution la sépare de son bébé. 2017. Samantha Harper, une jeune journaliste, tombe sur des lettres déchirantes qui révèlent les terribles conditions de détention d’Ivy Jenkins à St. Margaret. Au fil de ses recherches, elle découvre une série de morts suspectes. Alors que le couvent est sur le point d’être démoli, il ne lui reste plus que quelques heures pour faire éclater la vérité. Avant qu’elle ne soit ensevelie à jamais...

Un premier roman suffocant, inspiré de faits réels, qui mêle avec brio mystère et suspense. Aussi émouvant que dérangeant, Les Enfants perdus de St. Margaret s’est déjà vendu à plus de 350 000 exemplaires dans le monde.


Un roman qui alterne entre passé et présent, personnes disparues, et personnes bien vivante et qui essaie de donner un rythme "rapide" car le couvent doit être démoli.

Pour le côté rapide, ça fonctionne moyen, il faut l'avouer. 48h pour découvrir des coupables ou des faits qui se sont passés 50 ans auparavant c'est un peu "trop" rapide, sans utiliser de grosses ficelles scénaristiques. Donc l'auteur s'en sert.

Pour le reste, le livre reste honnête, le sujet n'est pas trop mal traité, même si on peut regretter qu'à aucun moment le "pourquoi" de la méchanceté (parce que c'est de la méchanceté pure) des religieuses envers leurs pensionnaires n'est expliqué. Elles sont méchantes et rigides. C'est tout. Alors oui on est dans les années 50 quand Ivy arrive au couvent, enceinte et abandonnée par son séducteur. Oui la religion est sans doute très présente, mais aucune des religieuses que les pensionnaires côtoient ne semblent avoir la moindre once d'humanité.

On peut aussi regretter que le twist de l'histoire soit aussi évident. L'auteur essaie de faire en sorte qu'on ne devine pas tout de suite ce qui est censé être un des énormes points clés du récit, mais il est beaucoup trop évident pour ne pas le deviner. Enfin j'imagine que c'est ce que verront les lecteurs aguerris, du coup le twist tombe un peu à plat, on le lit et on tourne la page pour savoir la suite, sans trop s'arrêter.

Ce roman en soit n'est pas mauvais. Il a le mérite de parler de tout un pan de l'histoire religieuse qu'on a soigneusement évité de mettre à jour pour ne pas porter atteinte aux institutions pendant des années, et l'histoire d'Ivy est tragique à souhait.

J'ai eu beaucoup plus de mal à m'attacher à Sam, la journaliste, car là aussi l'auteur n'a pas réussi à la rendre assez "humaine" émotionnellement parlant. C'est une jeune femme avide de reconnaissance professionnelle, qui a du mal à se remettre en question, et qui n'hésite pas à mentir pour obtenir des renseignements auprès de simples témoins.

Pour moi, donc, le gros point noir du livre, c'est ce manque psychologique et émotionnel qui domine. C'est beaucoup trop superficiel à mon goût, et pour le coup, je trouve que ça empêche le lecteur de vraiment s'impliquer dans l'histoire. Oui l'histoire d'Ivy est tragique (je trouve que les lettres qu'elle écrit sont les meilleurs passages), mais pour le reste, difficile d'avoir de l'empathie pour les autres protagonistes même si l'auteur s'attache à décrire les horreurs que subissent les pensionnaires que ce soit avant leur accouchement, pendant ou même après.

Mais on va quand même au bout du livre pour savoir, car malgré ces points négatifs, l'envie de connaître la fin est quand même là.

Je dirais donc que ce n'est pas une lecture inoubliable, mais elle a réveillé mon intérêt sur les scandales de ces institutions religieuses où la violence physique ou verbale était le lot quotidien des malheureux placés dans le giron de l'église.
_________________
On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux
Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
Lisbeï



Inscrit le: 04 Avr 2005
Messages: 6330
Localisation: Sud

MessagePosté le: Mar Juil 07, 2020 8:18 am    Sujet du message: Répondre en citant

Belle critique, merci Toonnette :-).
_________________
Même le soleil se couche.
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le Coin des Lecteurs Index du Forum -> Littérature Etrangère Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Commandez vos livres sur Internet avec le Coin des Lecteurs => ici


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 212484 / 0